Votre Hotel : France   Paris IdF   Provence-Cote d'Azur   Val de Loire Atlantique
Aquitaine   Pyrénées-Languedoc   Bretagne   Normandie   Les Alpes
Europe   Royaume-Uni   Allemagne   Benelux   Italie   Espagne Portugal   Grèce  
 
Poitiers   Niort   Saintes   Angoulême   La Roche s/Yon   Limoges   Parthenay   La Rochelle

Le Poitou

Votre Hôtel :  Vienne   Poitiers   Deux-Sèvres   Niort    Vendée    Charente   Charente-Maritime   La Rochelle
 
Vous etes ICI : Accueil > France > Le Poitou 
 
Le Poitou est une ancienne Province du Centre-Ouest de la France, elle fait maintenant partie de la Région de Nouvelle-Aquitaine. Le Poitou a joué un rôle central dans l'Histoire et la formation de ce pays. Il est à la fois une zone de passage et de transition entre le Nord et le Sud de la France.
 
Poitiers, vue d'ensemble
Vue Panoramique de Poitiers
 
Le Poitou était jadis une des plus vastes Provinces de l'ancienne France. Il était bordé au Nord par l'Anjou et la Touraine, à l'Est par le Berry, au Sud-Est par le Limousin, au Sud par la Saintonge et l'Angoumois et à l'Ouest par l'Océan Atlantique, sa largeur d'Est en Ouest était de plus de 300 kilomètres.
 
Depuis longtemps existait un clivage entre la partie Est, le Haut-Poitou, et la partie Ouest, le Bas Poitou. Au moment de la Révolution Francaise, la Province du Poitou a été découpée en trois départements. Le Haut-Poitou a donné naissance à la Vienne et aux Deux-Sèvres tandis que le Bas Poitou devenait la Vendée.
 
Le Haut-Poitou avait été associé aux Charentes (Charente (16) et Charente-Maritime (17)) pour former l'ancienne région Poitou-Charentes, la Vendée faisant partie des Pays de la Loire. La région Poitou-Charente a été intégrée depuis 2016 dans une nouvelle Région: la Nouvelle Aquitaine qui est en fait une reminiscence de l'Aquitaine historique.
 
Cette page porte sur le Haut-Poitou, c'est à dite le département de la Vienne et sur les Deux-Sèvres.
 
Le Poitou possède un patrimoine architectural et culturel impressionnant, en particulier médiéval avec de nombreux châteaux-forts et ses églises romanes dont plusieurs sont classées au Patrimoine Mondial de l'Unesco, ces édifices se trouvent aussi bien dans le département de la Vienne que dans celui des Deux-Sèvres
 
Le Poitou a implanté aussi le Futuroscope, parc d'attraction très intéréssant qui se situe près de Poitiers en direction de Chatellerault.
 

Vienne -86-:   Poitiers    Futuroscope    Loudun   Lusignan   Gençay    Civray   Charroux
 
Chatellerault     Chauvigny     Lussac les Chateaux    
 
La Roche-Posay     Saint Savin     Montmorillon     Angles sur l'Anglin
 

 
Deux-Sèvres:     Niort     St Maixent     Parthenay     Bressuire     Thouars
 

     Avec Google



 
Visitez :   Le Poitou  La Vienne -86-  Poitiers  Eglises de Poitiers  Loudun   Les Deux-Sèvres  Thouars  Parthenay
 
Chatellerault   Saint Savin   Angles sur l'Anglin   Chauvigny   La Vallée de la Vienne   Chinon   Richelieu  
 

 
Visitez les Charentes     La Charente    Angoulême    La Rochefoucauld     Confolens      L'Angoumois Roman
 
La Charente-Maritime     La Rochelle et l'Aunis     Royan et la Côte de Beauté      Saintes     La Saintonge Romane
 
Visitez le Limousin      La Haute-Vienne (87)      La Creuse (23)      La Corrèze (19)      Le Limousin Roman
 
Visitez l'Aquitaine      La Dordogne      La Vallée de la Dordogne      L'Abbaye de Moissac      Le Pays Basque
 



Résumé Historique

Le Poitou historique correspond à peu près au territoire de la tribu Gauloise des Pictons. Il correspond aussi à l'emprise du diocèse de Poitiers qui fait partie de l'archevêché de Bordeaux lui même issu de la Province d'Aquitaine Seconde de l'époque Gallo-Romaine.
 
Le diocèse de Poitiers était très vaste, il comptait environ 1200 paroisses et correspondait à peu près aux trois départements de la Vienne, des Deux-Sèvres et de la Vendée. Il était divisé en trois archidiaconés: Poitiers, Thouars et Brioux (sur Boutonne). En 1317, le diocèse de Poitiers a été en partie démembré avec la création des évêchés de Maillezais et de Luçon.
 
Au cours de l'Histoire le Poitou a toujours été une zone frontière. D'abord entre le Nord et le Sud de la France et même de l'Europe et ceci est illustré par les nombreuses grandes batailles (dites de Poitiers) qui se sont tenues à cet endroit à travers les siècles.
 
D'abord Clovis contre les Wisigoths à Vouillé en 507, Charles Martel contre les Arabes à Moussais la Bataille en 732 et enfin la bataille de Nouaillé-Maupertuis en 1356, au début de la Guerre de Cent Ans.
 
Pour autant le Poitou a été longtemps le centre de l'entité politique qui fédérait le Sud de la France, l'Aquitaine. Les comtes de Poitiers ont la plupart du temps été ducs d'Aquitaine. Ils ont eu à se défendre contre les comtes voisins et l'émergence de la féodalité.
 
Les ducs d'Aquitaine (aussi comtes de Poitiers), mis sous pression par leurs voisins du Nord, cherchent à se rapprocher des royaumes d'Espagne et leur viennent en aide pour accomplir la Reconquista sur les Arabes.
La fille de Guillaume VIII et de son épouse Mathéode de la Marche, Agnès, se marie avec le roi Alphonse VI de Castille. Guillaume VIII se remarie avec Audéarde de Bourgogne, ils ont une fille également prénommée Agnès qui épouse le roi Pierre Ier d'Aragon.
Plus tard, Agnès, fille de Guillaume IX et de Philippa de Hainaut, épouse Ramire II, roi d'Aragon.
 
Quand les Plantagenêts sont devenus ducs d'Aquitaine, le Poitou a été au coeur du conflit qui les opposait au rois de France Capétiens de 1150 à 1250 puis de 1350 à 1450, c'est à dire pendant deux siècles.
 
Le roi de France Philippe II Auguste confisque le Poitou sur le roi d'Angleterre et duc d'Aquitaine Jean sans Terre en 1204. En 1360, le Traité de Brétigny redonne le Poitou au roi d'Angleterre. Il est repris en décembre 1372 par Bertrand du Guesclin.
 
Le Poitou possède un ensemble remarquable d'Eglises Romanes dont les plus connues sont Notre-Dame la Grande à Poitiers, Saint Hilaire de Melle, Saint Nicolas de Civray et Saint Pierre d'Aulnay.
 

 
 
Comtes de Poitiers       Seigneurs du Poitou       Vicomtes de Thouars       Vicomtes de Châtellerault       Seigneurs de Parthenay
 



 
Réservez votre Hotel :             Poitou-Charentes    Nantes   Poitiers   Les Sables d'Olonne   Parthenay   Niort  
 
La Rochelle   Ile d'Oléron   Rochefort   Limoges   Angoulême   Saintes  Perigueux   Bordeaux   Libourne   Arcachon  
 


Carte du Poitou


Vous pouvez vous déplacer ou zoomer en utilisant les signes en haut à gauche


Département de la Vienne (86)

Le département de la Vienne a pour chef-lieu Poitiers avec deux chefs-lieux d'arrondissements, Châtellerault et Montmorillon.
 
Ce département se caractérise par une richesse monumentale issue de toutes les périodes historiques: nombreux menhirs et dolmens pour la Préhistoire, Sanxay et Vieux-Poitiers pour l'époque Gallo-Romaine, Poitiers, Civaux et Saint Pierre les Eglises pour l'époque préromane.
 
Le département de la Vienne possède un patrimoine architectural et culturel significatif avec en particulier avec ses églises romanes dont plusieurs sont renommées: Poitiers, Civray, Chauvigny, etc, et aussi les fresques murales de Saint Savin qui sont les plus belles de cette époque Romane.
 
L'architecture militaire médiévale n'est pas en reste avec de nombreux châteaux-forts: Chauvigny, Angles sur l'Anglin, Gençay, etc.
 
L'architecture urbaine du Moyen-Age se retrouve dans de nombreuses villes, à commencer par Poitiers, mais aussi Loudun, Montmorillon, etc.
 
Le Futuroscope, parc d'attraction très intéréssant se situe près de Poitiers en direction de Chatellerault.
 

 

Description physique du Département de la Vienne

Le Seuil du Poitou
Le Seuil du Poitou et les fleuves du département
 
Le département de la Vienne fait partie d'une zone géographique dénommée Seuil du Poitou qui est une sorte de col entre le Massif Armoricain et le Massif Central. Les lignes noires illustrent le réseau de failles entre ces deux massifs.
 
Ce seuil était le point de passage privilégié entre le Nord et le Sud de la Gaule puis de la France. C'est pourquoi de grandes batailles structurantes pour l'Histoire de France ont eu lieu près de Poitiers.
 
Voici une description s'appuyant sur le réseau fluvial de ce département.
 
La principale rivière est la Vienne qui s'écoule dans la partie Est du département avec un affluent significatif, la Creuse qui forme la frontière avec l'Indre et Loire (Touraine). Le Clain est un autre affluent de la Vienne, il s'écoule dans la partie Centre-Ouest du département.
 
Vallée de la Vienne : En remontant le cours de la Vienne, elle dessert Chatellerault, Chauvigny, Civaux, Lussac les Chateaux, L'Isle-Jourdain et Availles-Limouzine
 
Vallée de la Creuse : La Creuse a elle-même comme affluent la Gartempe qui passe à Montmorillon et Saint Savin.
 
Vallée du Clain : Le Clain passe à Vivonne, Ligugé puis sur le flanc Est de Poitiers et rejoint la Vienne en amont de Châtellerault.
 
Vallée de la Vonne : A Vivonne le Clain reçoit les eaux d'un affluent, la Vonne, qui vient de l'Ouest après avoir traversé Jazeneuil et Lusignan.
 
Côté Ouest, la Dive forme la limite avec le département des Deux-sèvres. Au Sud, la Charente passe à Civray et près de Charroux.
 

Visitez :   Poitiers   Futuroscope    Ligugé    Nouaillé-Maupertuis    La Villedieu du Clain   
 
Loudun  Moncontour   Mirebeau    Jazeneuil   Lusignan   Vivonne   Gençay  Usson du Poitou   Civray  Charroux
 
Chatellerault     Chauvigny     Civaux     Lussac les Chateaux     L'Isle-Jourdain     Availles-Limouzine
 
La Roche-Posay     Angles sur l'Anglin     Saint Savin     Villesalem     Montmorillon
 
 



Eglise Notre-Dame la Grande de Poitiers

Poitiers

Poitiers est une ville qui a un grand passé historique. Elle existait avant même la Conquête des Gaules par Jules César.

Longtemps la ville a été la capitale des comtes de Poitiers et ducs d'Aquitaine. C'était la ville préférée de la célèbre Aliénor d'Aquitaine et de son fils Richard Coeur de Lion.
 
Elle a conservé de ce passé de nombreux monuments dont un des plus remarquable est l'Eglise Notre Dame la Grande (photos ci-contre et ci-dessous).

 
En savoir plus sur Poitiers     Les Eglises de Poitiers

Les comtes de Poitiers     Les seigneurs du Poitou.


Eglise Notre-Dame la Grande de Poitiers, vue de la façade, côté Ouest

Eglise Notre-Dame la Grande de Poitiers
Eglise Notre-Dame la Grande de Poitiers, vue du côté Sud
 
Plusieurs anciennes abbayes se situent dans le voisinage proche de Poitiers, ce sont l'abbaye Fontaine le Comte, l'Abbaye de Ligugé fondée par Saint Martin en 361 et celle de Nouaillé-Maupertuis.
 

 
Votre Hôtel à Poitiers             Votre Hôtel à Ligugé
 


Livres sur Poitiers

Poitiers de Bordier, Pascaud                                 Rues de Poitiers (les) de Brothier de Rolliere
 
Plan de ville : Poitiers, N° 873 de Plans Bleu et Or                                 Plan de ville : Poitiers de Plan IGN
 
La cathédrale Notre-Dame de Poitiers de Yves Blomme                                 Notre-Dame-la-Grande de Poitiers de Claude Andrault-Schmitt
 
Hilaire de Poitiers Gilles Pelland    
 
D'autres livres sur le Poitou
 


Le Pavillon du Futuroscope
 

Le Futuroscope

Le Futuroscope est implanté au Nord de Poitiers.
 
Il a été fondé en 1983 par René Monory, alors Président du Conseil Général de la Vienne. Son objectif est de mettre en valeur les techniques avancées de l'époque dans les domaines de la communication et du traitement de l'information.
 
Il est construit selon une architecture avant-gardiste de Denis Laming qui a contribué à son succès, il accueille plusieurs millions de visiteurs par an.
 
Les expositions et spectacles présentés permettent de passer de l'infiniment petit (atomes) à l'infiniment grand (galaxies).
L'accent est mis sur les attractions pour enfants en leur donnant un caractère ludique. Une large part est faite au cinéma et plus généralement aux techniques audiovisuelles.
 
Le Pavillon du Futuroscope
 
Le Pavillon du Futuroscope (cf photo ci-contre) a la forme d'un prisme de verre dans laquelle est incrustée une grande boule blanche de 17 mètres de diamètre.
L'ensemble symbolise un lever de soleil sur un horizon qui bascule et veut évoquer le monde en mutation.
 

 
Votre Hôtel au Futuroscope   
 


Visitez le Poitou et ses alentours

La Vienne (86)     Poitiers     Chauvigny     Saint Savin     Angles sur l'Anglin     Châtellerault     Loudun     Deux-Sèvres (79)    
 
Le Poitou Roman    Vallée de la Loire    Vallée de la Vienne    Chinon    Vallée de la Creuse    Vallée de la Claise    Vallée de l'Indre
 
 

 
Visitez les Charentes     La Charente    Angoulême    La Rochefoucauld     Confolens      L'Angoumois Roman
 
La Charente-Maritime     La Rochelle et l'Aunis     Royan et la Côte de Beauté      Saintes     La Saintonge Romane
 
Visitez l'Aquitaine      Le Limousin     La Haute-Vienne (87)     La Creuse (23)     La Corrèze (19)     Eglises Romanes du Limousin
 



 

Livres sur les villes du Haut-Poitou:

 
Petites villes du Haut-Poitou de l'Antiquité au Moyen-Age: volume 1
Bressuire, Brioux sur Boutonne, Loudun, Montmorillon, St Savin sur Gartempe, Thouars

 

 
Petites villes du Haut-Poitou de l'Antiquité au Moyen-Age: volume 2
Angles sur l'Anglin, Argenton-Château, Charroux, Melle, Parthenay, Rom

 

 
La ville de Parthenay à la fin du Moyen-Age de Laurent Fleuret
 



Loudun

Panorama sur la ville de Loudun
Panorama sur la ville de Loudun avec la Tour Carrée et le clocher de l'église Saint Pierre du Marché
 
 
Loudun est à 30 km au Sud Ouest de Chinon, c'est une ville qui est aux confins de la Touraine (elle faisait partie de la Généralité de Tours), du Poitou et de l'Anjou.
 
Le centre de la ville se situe sur une hauteur dominée par une Tour (la Tour Carrée), reste de l'ancien château-fort, qui est visible de très loin alentour, il a été construit par le comte d'Anjou Foulques III Nerra un peu après l'an 1000.
 
La ville était entourée de remparts au début du XIIIème siècle par le roi de France Philippe Auguste, il reste quelques éléments de l'ancienne enceinte médiévale.
 
Elle conserve deux églises intéressantes: Sainte Croix et Saint Pierre.
 
Au XVIème et au début du XVIIème siècles la ville connait une période de prospérité. Théophraste Renaudot, le fondateur en 1631 du premier journal francais, la Gazette, est né à Loudun. Mais la ville est confrontée à l'hostilité du Cardinal de Richelieu qui favorise le développement de sa ville qui est proche.
 
Au début du XVIIème siècle la ville se trouve au centre d'une affaire de sorcellerie dans le couvent des Ursulines (Les possèdées de Loudun) qui se termina par la condamnation et l'execution d'un prêtre, Urbain Grandier.
 
 
En savoir plus sur Loudun
 
Château-fort        Enceinte médiévale        Eglise Sainte Croix        Eglise Saint Pierre  
 
Maisons anciennes          Histoire          Autour de Loudun
 

 
 
Votre Hôtel à Loudun   
 


Lusignan

Lusignan est une petite ville qui se situe à 20 kilomètres au Sud-Ouest de Poitiers, elle domine une boucle de la Vonne. Lusignan est la patrie d'une puissante dynastie féodale, les sires de Lusignan.
 
Un oppidum était établi à cet endroit à l'époque Celtique, puis au Moyen-Age un puissant château-fort construit par les sires de Lusignan surplombait la rivière. Il a été très endommagé pendant les Guerres de Religion, lors du siège de la ville conduit par les troupes du duc de Montpensier en 1574-1575.
 
Maison ancienne de Lusignan
 
La ville conserve une Halle construite à la fin du XIXème siècle mais avec une facture plus ancienne et une belle charpente (cf photo ci-dessous).
 
Elle possède aussi plusieurs maisons anciennes dans le centre-ville (cf photo ci-contre).
 
Halle de Lusignan
Halle de Lusignan
 
 

Eglise Notre-Dame et Saint Junien

Ce sont ces seigneurs qui sont à l'origine de l'église Notre-Dame et Saint Junien. Hugues IV le Brun en initialise la construction à proximité de son chateau en 1025, il en confie la tutelle à l'Abbaye de Nouaillé dont elle devient un Prieuré.
 
Elle est achevée par Hugues VI autour de 1110. L'édifice est endommagé par les conflits entre Henri II Plantagenet et les sires de Lusignan, elle est reconstruite à la fin du XIIème siècle.
 
Eglise Notre-Dame et Saint Junien de Lusignan Elle est à nouveau endommagée au moment de la Guerre de Cent Ans. En 1373 les Anglo-Gascons s'emparent de Lusignan et Bertrand du Guesclin, connétable du royaume de France, vient assièger le château, qui est proche de l'église. Les combats provoquent l'effondrement du clocher et des voûtes.
L'édifice est restauré à partir de 1377 par le duc Jean de Berry qui est aussi comte de Poitou.
 
Côté Nord de l'église Notre-Dame et Saint Junien de Lusignan
 
A la base, l'édifice est de style Roman. Les murs de la nef et le bras du Nord du transept (cf photo ci-contre) proviennent de l'église du XIème siècle.
 
A la fin du XIIème siècle des modifications notables sont apportées: piliers pour porter les voûtes (cf photo ci-dessous à droite), carré du transept et clocher, bras Sud du transept (cf photo ci-dessous à gauche) et son absidiole, choeur en hémicycle.
 
Le chevet est renforcé par des contreforts formés de faisceaux de trois colonnes, les arcs cintrés des fenêtres sont sculptés.
 
La nef comporte sept travées sur 60 mètres de longueur et 15 mètres de hauteur, les murs sont garnis d'arcatures en plein cintre avec des chapiteaux sculptés.
 
La façade et les cinq premières travées de la nef ont été reconstruites à la fin du XVème siècle pour réparer les dégats de la Guerre de Cent Ans. Les travées à l'Est restent voûtées en berceau brisé de même que les collatéraux.
 
Eglise Notre-Dame et Saint Junien de Lusignan     Eglise Notre-Dame et Saint Junien de Lusignan
Clocher et bras sud du transept         Eglise Notre-Dame et Saint Junien de Lusignan         La nef: voûtes en ogives et au fond en berceau brisé
 
Au-dessus du carré du transept a été réalisée une coupole sur trompes surmontée par le clocher. Celui-ci est doté de contreforts-colonnes, il a une allure puissante, il est sur deux niveaux, le premier avec des arcatures aveugles et le second avec une arcature aveugle de chaque côté de deux baies (cf photo ci-dessus à gauche). A l'angle du transept et de la nef, un escalier est dans une tourelle ronde surmontée d'un cône à écailles.
 

 
Votre Hôtel à Lusignan   
 





Gencay

Gençay est une petite ville située à une vingtaine de kilomètres au Sud de Poitiers au confluent de deux rivières, la Clouère et la Belle.
 
Le site est habité depuis des temps très anciens. Au Moyen-Age, autour de l'An Mil, plusieurs hameaux sont rassemblés et forment la ville de Gençay. Un puissant château-fort est construit et il est contrôlé par les seigneurs de Gençay qui font partie de la famille de Rancon.
 
A la fin du XIIIème siècle, la seigneurie passe à la famille de Bueil qui détient déjà la baronnie de L'Isle Bouchard.
 
En 1173 Geoffroy III de Rancon, seigneur de Gençay, se soulève avec d'autres seigneurs du Poitou contre Henri II Plantagenêt. Après de nombreux épisodes, Gençay, ainsi que le comté de Poitiers, sont annexés au royaume de France.
 
Rue ancienne à Gençay
 
Au XIXème siècle la ville a connu une période de prospérité comme en témoigne la construction de la Halle moderne. Par contre la situation économique de la ville et de sa région est devenue plus difficile dans la seconde moitié du XXème siècle.
 
                                                                                                         Rue ancienne à Gençay
 
Outre les ruines d'un puissant château-fort, la ville conserve des rues et des maisons anciennes intéressantes.
 
Jadis la ville organisait des foires réputées, elles rassemblaient des céréales, des vins, des draps, des cuirs, etc. Un marché aux boeufs, cochons et mules se tenait sur le pré de la Roche, en avant des Halles.
 
Cette grande halle avec charpente et piliers en bois a été remplacée autour de 1870 par l'édifice actuel, avec des structures en fer, qui sert aussi de Mairie, de salle de spectacle, etc.
 
Juste à coté de la Halle, l'Hôtel des Trois Marchands était un édifice significatif de la ville. Il a été construit à la fin du Moyen-Age. Au début du XVIIIème siècle il accueillait les notaires et procureurs fiscaux de Gençay en relation avec les foires. A partir de 1766 il est transformé en auberge et le reste jusqu'au milieu du XXème siècle. Actuellement il est extérieurement revétu d'un crépi qui ne contribue pas à le mettre en valeur.
 
Le Logis de la Briauderie est du XVème, c'était une dépendance du château qui était utilisée par le capitaine de la forteresse. En face de ce logis, sur la rivière la Belle, se trouvait le moulin banal du seigneur de Gençay, les habitants du bourg étaient obligés de l'utiliser et pour cela versait une taxe au seigneur.
 

 

Le château de Gençay

Château de Gençay
Château de Gençay, à droite la Tour du Moulin
 
Chateau de Gençay: Tour du Moulin
 
Le premier château-fort de Gençay est attesté autour de l'An Mil, il est sur un éperon rocheux au confluent de la rivière la Belle et de la Clouère. Il est détruit par Aldebert I, seigneur de Charroux et comte de la Marche. Reconstruit, le château est incendié à deux reprises au XIème siècle.
 
Le château actuel a été construit à partir de 1245 par Geoffroy IV de Rancon, seigneur de Gençay, afin de protèger la frontière sud du Poitou.
 
Il est pris par les Anglais après leur victoire à Nouaillé en 1356, au début de la Guerre de Cent Ans, le roi de France Jean II le Bon y est détenu prisonnier une nuit par le Prince Noir avant son transfert à Bordeaux. Le château est repris aux Anglais par Bertrand du Guesclin en 1375 après un siège qui a duré trois ans et à l'issue d'une négociation.
 
Pendant les Guerres de Religion, en 1569, l'armée Protestante de l'amiral Gaspard de Coligny s'empare du château.
 
Le château-fort n'a plus été utilisé à partir de la fin du XVIème siècle, il s'est dégradé progressivement. Au début du XIXème siècle, les ruines du château sont utilisées comme carrière de pierres.
 
Tour du Moulin
 
Le château a la forme d'un triangle irrégulier (cf photo au-dessous à droite) avec une tour ronde à chacun de ses angles, les murs sont très épais, les courtines hautes et les archères disposées de manière efficace. Il est entouré par un large fossé. L'ensemble du dispositif en faisait un château très difficile à prendre.
 
La Tour du Moulin (cf photo ci-contre) est à l'extrémité Ouest, elle est la plus puissante de la forteresse. Elle repose sur un épais soubassement rocheux. L'intérieur comportait trois niveaux, il en subsite deux salles circulaires voûtées connectées par un escalier à vis réalisé dans l'épaisseur du mur.
 
On accède au château par deux entrées, la principale est dotée d'un puissant châtelet (cf photo au-dessous à gauche) qui commandait un pont-levis. Ce châtelet a la forme d'un fer à cheval avec une cour entourés de quatre tours. Il est face au plateau d'où pouvaient venir les attaques.
 
Chatelet du château de Gençay   Plan du château de Gençay
Chatelet                                     Château-fort de Gençay                         Plan du château
 

 

Saint Maurice la Clouère

Moins d'un kilomètre à l'Est de Gençay, et indissociable d'elle, se trouve le village de Saint Maurice la Clouère qui conserve une belle église Romane.
La particularité de cette église Saint Maurice est son plan en forme de trèfle. Son portail situé au Nord comporte des voussures sculptées. Le clocher s'élève au-dessus du transept, ses arcatures sont aveugles ce qui lui donne l'allure d'une tour de défense. Le chevet est doté d'absidioles, il est remarquable. A l'intérieur subsistent des peintures du XIVème siècle et de nombreux chapiteaux sont sculptés.
 

 
Votre Hôtel à Gençay                        Votre Hôtel à Couhé
 


Civray

Civray est une ville qui se situe à une cinquantaine de kilomètres au Sud de Poitiers, elle est arrosée par la rivière la Charente qui s'oriente vers le Sud à la sortie de la ville.
 

Histoire

La ville s'est développée autour d'un gué permettant de franchir la Charente. Autour de l'An Mil, la construction d'un château-fort en fait une place forte du Poitou qui relevait des seigneurs de Charroux également comtes de la Marche.
Au moment de la Guerre de Cent Ans, en 1360, suite au Traité de Brétigny, Civray passe dans les domaines du roi d'Angleterre. La ville est reconquise pour le compte du roi de France par Bertrand du Guesclin en 1373.
Pendant l'Ancien Régime (XVIIème et XVIIIème siècles) Civray est le siège d'une Sénéchaussée qui comprenait Melle, Aulnay, Chizé, Saint Maixent et Usson.
Au moment de la Révolution Française la cité devient pour un temps chef-lieu d'un arrondissement. Elle est maintenant rattachée à celui de Montmorillon.
 

La ville

Civray conserve une remarquable église Romane dédiée à Saint Nicolas, elle est est située à un angle de la place Leclerc en centre-ville. Elle possède aussi plusieurs hôtels particuliers dont l'Hôtel de la Prévôté (aussi appelé Hôtel de Louis XIII).
 
Des restes de l'ancien château-fort sont encore visibles sur une butte, il a été construit au début du XIème siècle pour surveiller le gué sur la Charente et en même temps sécuriser la frontière du comté de la Marche face à celui d'Angoulême.
 

Eglise Saint Nicolas de Civray

Cette église a été construite dans la seconde partie du XIIème siècle, elle faisait partie d'un Prieuré de l'Abbaye de Nouaillé. L'élément le plus significatif de l'édifice est sa façade avec ses sculptures Romanes.
Elle n'a pas été vraiment entretenue pendant l'Ancien Régime mais un programme de restauration de l'édifice a été réalisé au milieu du XIXème siècle.
 
Chevet, transept et clocher de l'église Saint Nicolas de Civray Intérieur peint de l'église Saint Nicolas de Civray
Chevet, transept et clocher                                Eglise Saint Nicolas de Civray                                  Intérieur peint (XIXème siècle)
 

La Façade

La façade de l'église est sur deux étages présentant chacun trois arcades. Cette façade comporte de nombreuses sculptures qui pour la plupart ont été réalisées au XIIème siècle.
 
A l'origine, la façade était probablement surmontée par un pignon triangulaire comme Notre-Dame la Grande de Poitiers. Les clochetons avec écailles aux extrémités supérieures de la façade ont été réalisées dans les années 1880.
 
Façade de l'église Saint Nicolas de Civray
Façade de l'église Saint Nicolas de Civray
 
Elle a été un peu endommagée pendant les Guerres de Religion puis au moment de la Révolution Française, elle a été reprise au milieu du XIXème siècle.
 
 
En savoir plus sur l'église Saint Nicolas de Civray
 
 

 
Votre Hôtel à Chaunay                           Votre Hôtel à Ruffec
 


Charroux

Charroux se situe à 60 km au Sud de Poitiers et à une dizaine de kilomètres à l'Est de Civray. Charroux est maintenant une petite ville trés (trop) tranquille qui ne laisse pas facilement deviner son passé brillant.
 
Panorama sur Charroux
Panorama sur Charroux, au centre la Tour Charlemagne
 
La ville a une origine ancienne et a eu une certaine importance au Moyen-Age. D'abord par la présence de son importante Abbaye Saint Sauveur, ensuite par ses seigneurs auxquels les ducs d'Aquitaine et comtes de Poitiers ont confié le comté de la Marche dès sa création.
 

 

Abbaye Saint Sauveur de Charroux

Maquette de l'Abbaye Saint Sauveur de Charroux
Maquette de l'Abbaye Saint Sauveur de Charroux (Musée de Charroux)
 
L'Abbaye Saint Sauveur a été fondée à la fin du VIIIème (années 780) siècle par Roger, comte de Limoges et sa femme Euphrasie. Elle a ensuite été dotée largement par Charlemagne et Louis I le Pieux puis remaniée à plusieurs reprises jusqu'au XIème siècle. Elle relevait directement du Saint-Siège (c'est à dire du Pape).
 
Plan de l'Abbaye Saint Sauveur de Charroux   Abbaye Saint Sauveur de Charroux
              Plan                                                 Abbaye Saint Sauveur de Charroux                                 Tour Charlemagne
 
C'était une des plus grandes Abbayes Bénédictines d'Occident, elle faisait 114 mètres de longueur et avait une grande rotonde de 44 mètres de diamètre.
 
Lors de la Révolution Française, les bâtiments ont été vendus comme Biens Nationaux. Ils ont servi de carrière de pierres, les démolitions ont été irréparables. Le monument subsistant le plus significatif est la Tour Charlemagne, de forme octogonale (cf photo ci-dessus), cette construction était le noyau de la rotonde évoquée au-dessus. On peut y voir aussi de nombreuses sculptures de style gothique.
 
 
En savoir plus sur l'église Saint Sauveur de Charroux
 
 


En savoir plus sur:     Les Cathédrales médiévales       Les Abbayes médiévales       L'Architecture religieuse Médiévale      
 
Le Mont Saint Michel       La Cathédrale de Chartres       Eglises Romanes du Poitou       Eglises Romanes du Limousin

Achetez des livres sur : le Moyen-Age     les Cathédrales de France     les Abbayes de France     les Chateaux Forts
 






La Vallée de la Vienne

La Vienne est le fleuve le plus important du Poitou, il a en effet laissé son nom au département de la Vienne.
En remontant le fleuve (du Nord vers le Sud), la Vienne passe à Ingrandes et près de deux villages, Usseau, et Oyré, ces trois villages ont de belles églises Romanes.
 
Elle traverse ensuite à Châtellerault et près des villages de Targé, Saint Sauveur, Monthoiron, Bonneuil-Matours et le château de Touffou qui est à proximité de Chauvigny, ville dominée par son formidable ensemble de châteaux.
 
Au-delà de Chauvigny, le site de Saint Pierre les Eglises est intéressant. En poursuivant vers le Sud le fleuve passe près de Civaux, Lussac les Châteaux, L'Isle-Jourdain puis le village d'Availles-Limouzine qui conserve ses fortifications médiévales.
 

Votre Hôtel dans le département de la Vienne   
 



Pont Henri IV sur la Vienne à Chatellerault

Chatellerault

Châtellerault est une ville située sur la Vienne à 30 km au nord de Poitiers et 70 kilomètres au Sud de Tours.
Au Moyen-Age elle était le siège d'une Vicomté importante à l'intérieur du Poitou. Dès cette époque elle amorca une activité industrielle avec la Coutellerie (fabrication des couteaux). Cette expérience fut un facteur favorable à l'implantation d'une manufacture d'armes au XIXème siècle.
 
La ville possède des monuments intéressants, en particulier le Pont Henri IV (photo ci dessus) au-dessus de la Vienne, le château, des églises anciennes et quelques maisons anciennes.
 
La région de Chatellerault, le Pays Chatelleraudais possède également de nombreux sites, villages et monuments méritant une visite.

 
En savoir plus sur Chatellerault       Les Vicomtes de Chatellerault
 

Votre Hôtel à Châtellerault   
 

Le Pays Chatelleraudais

 
Nord et Est     Sud     Ouest
 
 
 
Nord et Est :       Usseau       Ingrandes       Oyré       Saint Sauveur       Targé       Monthoiron       Chitré      
 
 
Sud :       Bonneuil-Matours       Cenon       Vieux-Poitiers       Moussais       Beaumont       Marigny-Brizay      
 
 
Ouest :       Colombiers       Ouzilly       Vendoeuvre       Lencloitre       Cernay       Doussay       Savigny sous Faye      
 
Saint Genest d'Ambrière       Scorbé-Clairvaux       Sossay      
 


Livres sur Chatellerault :  
Chatellerault (Histoire de) de Roffay des Pallus     Chatellerault d'Histoire en Monument      Chatellerault de Simmat Baumann

Plan de ville : Châtellerault, N° 825 Plans Bleu et Or     Plan de ville : Châtellerault (avec un index) Plans Blay Foldex




Chauvigny

Vue sur la Ville Haute de Chauvigny
Vue panoramique sur la La Ville Haute avec les chateaux de Chauvigny et la Collégiale Saint Pierre
 
Chauvigny se situe 25 km à l'Est de Poitiers et à plus de 100 km au sud de Tours, l'importance et le caractère des monuments médiévaux de cette cité sont remarquables comme le montre très bien la photo ci dessus. Sur le promontoire dominant la Vienne et la ville basse se juxtaposent cinq châteaux médiévaux et une belle église Romane: la Collégiale Saint Pierre.
 
Les premiers châteaux ont été construits pour le compte des évêques de Poitiers à la charnière de l'An Mil. Les vicomtes de Chatellerault sont à l'origine d'une autre forteresse nommée le château d'Harcourt. Près du donjon de Gouzon se trouve la Collégiale Saint Pierre avec en particulier ses remarquables chapiteaux à l'intérieur de l'édifice.
 
Juste à la sortie de Chauvigny, quand on se dirige vers Civaux, on passe devant Saint Pierre les Eglises est un hameau situé le long de la Vienne. Il conserve une église de l'époque pré-Romane avec des fresques médiévales.
 
En savoir plus sur Chauvigny
 

 
Votre Hôtel à Chauvigny   
 



Vue de Lussac les Châteaux

Lussac les Châteaux

Lussac les Châteaux est situé en hauteur au-dessus de la Vienne, sa position en a pendant longtemps fait un site fortifié difficile à prendre.
 
Le site de Lussac est occupé par l'homme depuis la Préhistoire. La Grotte de La Marche et la Grotte des Fadets ont laissé plusieurs plaquettes avec des dessins préhistoriques et la Grotte de l'Hermitage contenait de nombreux outils de cette période. La ville a mis en place un Musée Préhistorique pour mettre en valeur ce patrimoine.
 
Au Moyen-Age une villa Carolingienne y a été identifiée. Un château-fort apparait autour de l'An Mil.
 
A l'époque féodale, le seigneur de Lussac dépend du comte de la Marche et défend la limite du comté contre les agissements des seigneurs du Poitou. Le bourg de Lussac prend forme à ce moment-là.
 
En 1370, lors de la Guerre de Cent Ans un combat oppose les Français aux Anglais de John Chandos, sénéchal du Poitou, celui-ci y laisse la vie.
 
En 1569, pendant les Guerres de Religion, une armée de l'Amiral de Coligny s'empare et endommage le château.
 
Eglise Sainte Marie Madeleine (jadis dédiée à Saint Maixent)
 
L'église Sainte Marie Madeleine était jadis dédiée à Saint Maixent et dépendait de l'Abbaye de Saint Savin. La façade et le chevet sont en partie de style Roman (cf photo ci-contre), le reste date de la fin du XIXème siècle.
 
Les restes de la Porte Saint Michel

 
Plan des remparts de Lussac les Châteaux au Moyen-Age
Plan des remparts de Lussac les Châteaux au Moyen-Age                    
 
                                                                                                                            Porte Saint Michel
 
Au Moyen-Age Lussac était une ville fortifiée entourée de remparts. Ceux-ci était percés de quatre portes situées aux points cardinaux.
La Porte de Narbonne est au Nord, elle donne essentiellement accès au château qui est proche. Dans le sens des aiguilles d'une montre, la Porte Saint Michel est à l'Est, la Porte du Brouard est au Sud et la Porte Saint Maixent à l'Ouest.
La rue Saint Michel est un axe Ouest-Est qui joignait les deux portes correspondantes, elle s'appelait jadis la Grande Rue et comporte plusieurs maisons anciennes des XVIème et XVIIème siècles et les restes de la Porte Saint Michel sont toujours visibles (cf photo ci-dessus).
 
La première mention du château-fort remonte à 1065. Il a appartenu à de grandes familles féodales comme celle des vicomtes de Rochechouart qui ont été seigneurs de Lussac de 1526 jusqu'à la Révolution Française. Il a été endommagé au moment des Guerres de Religion.
 
Le château a été vendu comme bien national au moment de la Révolution Française. Racheté par des professionnels du bâtiment, il a été utilisé comme carrière de pierres pour construire les maisons des habitants. En outre la construction de la ligne de Chemin de fer a complété sa destruction, ne laissant que des vestiges.
 
Au Moyen-Age de grandes piles supportaient le pont-levis qui permettait d'accéder au château, il subsiste quatre piles au dessus des anciennes douves (cf photo ci-dessous), le tracé de celles-ci reste d'ailleurs bien visible.
 
Les Piles du pont-levis du château de Lussac les ChâteauxLes Piles du pont-levis du château de Lussac les Châteaux
 

Votre Hôtel à Lussac les Châteaux                           Votre Hôtel à Verrières
 



Le département de la Haute-Vienne (87)
Au-delà d'Availles-Limouzine, la Vienne sécoule dans le département de la Haute-Vienne dont le chef-lieu est l'importante ville de Limoges.
 

Votre Hôtel dans le département de la Haute-Vienne   
 






Vallées de la Creuse et de la Gartempe

La Creuse est un affluent de la Vienne, sur la fin de son parcours elle marque la frontière entre le département de la Vienne et celui d'Indre et Loire (Touraine).
 
La petite ville de La Roche Posay domine le côté Ouest de la Creuse.
 
La Gartempe est un affluent de la Creuse, elle traverse Saint Savin et Montmorillon.
 
Une autre rivière, l'Anglin, est un affluent de la Gartempe, elle passe à Angles sur l'Anglin qui conserve les ruines d'une forteresse spectaculaire.
 



La Roche Posay

Panorama sur La Roche Posay
La Roche Posay est une station thermale dynamique et animée qui se situe 20 kilomètres à l'Est de Chatellerault. La petite ville est à l'extreme limite sud de la Touraine. C'est à cet endroit que la Gartempe, qui vient de Saint Savin et Montmorillon se jette dans la Creuse.
Porte médiévale à La Roche Posay La vertu curative de ses eaux est connue et utilisée depuis l'époque Gallo Romaine en particulier pour les soins dermatologiques. Elles ont été remises en valeur dans les années 1570 par le Médecin du futur Henri IV.
Actuellement de nombreux Etablissements Thermaux donnent un cachet particulier (magasins pour touristes, casino, hotels et restaurants) à cette cité qui est pourtant située en plein coeur d'une région rurale.
 
Porte médiévale à La Roche Posay
 
La ville possède plusieurs monuments médiévaux (Eglise, Donjon, Porte) et maisons anciennes. A trois kilomètres vers le sud, le long de la Gartempe, se situent les ruines de l'Abbaye de la Merci-Dieu fondée en 1150 par un Baron de Preuilly.
 
La Roche Posay
 
 

Eglise Notre-Dame de La Roche Posay

Eglise Notre-Dame de La Roche Posay   Intérieur de l'église Notre-Dame de La Roche Posay
Vue extérieure avec les échauguettes                         Eglise Notre-Dame de La Roche Posay                          Intérieur de l'église
 
L'église est en haut d'un côteau qui domine la rive gauche de la Creuse. Elle était intégrée aux fortifications de la ville médiévale comme le montre les échauguettes carrées et avec des machicoulis (cf photo ci-dessus à gauche).
 
L'église est d'origine mais elle a été transformée pendant les siècles postérieurs, en particulier au début du XVème siècle.
 
La porte Ouest est protégée par un porche, elle est en accolade de style Gothique flamboyant. A l'intérieur, la nef est courte avec deux travées, sa voûte est Gothique avec huit nervures. Il en est de même du choeur qui a une forme rectangulaire (cf photo ci-dessus à droite).
 
Les piliers de la croisée du transept sont d'origine, ils supportent le clocher, les bras du transept sont courts. Le clocher est également Roman, il est couvert en bâtières avec deux baies perçant chaque face. Les échauguettes s'appuient sur les contreforts Nord de l'édifice, elles sont sur la passage d'un chemin de ronde.
 

 
 
Votre Hôtel à La Roche Posay                Votre Hôtel à Yzeures sur Creuse



Saint Savin

Eglise de Saint Savin
Panorama sur l'abbaye de Saint Savin
 
Saint Savin se situe 40 km à l'est de Poitiers et à à l'ouest du Blanc dans le département de l'Indre.
 
Ce village est célèbre pour son Abbaye dont l'église et ses Fresques Murales en font un haut lieu de l'Art Roman et en tout cas un des plus beaux de France. Ces fresques sont classées au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1984. Elles ont été sauvées par Prosper Mérimée qui les a redécouvertes lors d'un passage à Saint Savin en 1835.
La fondation de l'Abbaye remonte au temps de Charlemagne. Elle devient puissante pendant le IXème siècle mais est endommagée en 878 par les Normands. L'Abbaye est toujours influente au Xème siècle.
 
L'église actuelle a été construite à partir de 1040 et les fresques datent de la fin du XIème siècle. Elles ont été réalisées sur une courte période. Plusieurs scènes sont encore intactes et le berceau de la nef (42 mètres de long) est entièrement recouvert de peintures, ce qui représente une surface de 460 m2.
 
Vue d'ensemble des fresques de la voûte de la Nef
Vue d'ensemble des fresques de la voûte de la Nef
 
En savoir plus sur l'église de Saint Savin et ses fresques murales
 

 
Votre Hôtel à Saint Savin   
 

Saint-Savin : l'Abbaye et ses peintures murales   de Robert Favreau ---   ISBN : 290576421X



Montmorillon

Montmorillon est une ville située sur la rivière la Gartempe à 50 km au Sud-Est de Poitiers. Elle est positionnée à la jonction de trois régions: le Poitou, le Berry et le Limousin et on y retrouve les influences de chacune de celles-ci.
 
La ville s'est construite autour d'un chateau du XIème siècle qui s'élevait au point le plus haut de cet endroit, il a aujourd'hui disparu. Il en subsiste la Motte castrale sur laquelle a été élevé au XIXème siècle un édifice dénommé le Rocher de la Vierge.
 
Panorama sur Montmorillon et la Gartempe
Panorama sur Montmorillon et la Gartempe
 
Le principal monument de la ville est l'église Notre-Dame (cf photos ci-dessous) qui est positionnée en hauteur au dessus de la Gartempe. Elle est de style Roman (chevet), dans la crypte des fresques murales racontent la légende de Sainte Catherine d'Alexandrie.
 
Eglise Notre-Dame et Quartier du Brouard à Montmorillon   Eglise Notre-Dame et Quartier du Brouard à Montmorillon
        Quartier du Brouard                         Eglise Notre-Dame de Montmorillon                 Transept, clocher et chevet au-dessus de la Gartempe
 
Montmorillon s'est baptisée Cité de l'Ecrit et des Métiers du livre, de nombreux libraires, bouquinistes et artisans du livre (relieurs, calligraphes, enlumineurs) sont installés dans le Quartier du Brouard. C'est le coeur de la ville ancienne, il se compose de petites rues médiévales prés de l'église Notre Dame. En bas de ce quartier, on débouche sur un vieux pont qui date du XVème siècle.
 

 
Votre Hôtel à Montmorillon   
 



Angles sur l'Anglin

Château d'Angles sur l'Anglin
Château d'Angles sur l'Anglin
 
Angles sur l'Anglin possède de magnifiques ruines d'un chateau médiéval, le village est en outre très pittoresque et dégage un charme tout à fait particulier.
 
Le tourisme s'y développe d'ailleurs assez bien, aidé par la proximité de la station thermale de La Roche Posay mais aussi de celles des villes de Chauvigny et de Saint Savin. Il est qualifié un des Plus beaux villages de France.
 
 
En savoir plus sur Angles sur l'Anglin
 







Eglises Romanes dans le département de la Vienne

Le Poitou est une des régions où l'Art Roman (XIème et XIIème siècles) s'est le mieux épanoui. Les architectes et artistes médiévaux sont parvenus a y concevoir et réaliser des édifices exceptionnels.
 
L'Eglise de Saint Savin, connue surtout pour l'ensemble de ses peintures murales, est classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco de même que l'église Saint Hilaire le Grand de Poitiers.
 
Le département de la Vienne possède de nombreuses églises Romanes parmi lesquelles on peut visiter:
 
Eglises de Poitiers      Eglise Notre-Dame la Grande      Eglise Saint Hilaire de Poitiers      Eglise Sainte Radegonde de Poitiers     
 
Eglise Notre-Dame de Lusignan      Eglise Sainte Croix de Loudun      Eglise St Pierre et St Paul d'Ingrandes     
 
Eglise Saint Sulpice d'Oyré      Eglise Saint Ambroise de Monthoiron      Eglise de Lencloitre     
 
Collègiale Saint Pierre de Chauvigny      Eglise Notre-Dame de Chauvigny      Eglise de Saint Pierre les Eglises à Chauvigny     
 
Eglise St Gervais et St Protais de Civaux      Abbaye de Saint Savin      Eglise Notre-Dame d'Antigny     
 
Eglise Notre-Dame de Villesalem   Eglise Notre-Dame de Montmorillon  
 
Eglise Saint Maurice la Clouère         Eglise Saint Pierre d'Usson du Poitou  
 
Eglise Saint Martin de Brux   Eglise Saint Nicolas de Civray   Eglise Saint Sauveur de Charroux
 
 



Hotels de la Vienne (86) et des Deux-Sèvres (79)
 
Voici des Hotels du Département de la Vienne et des Deux-Sèvres. Ce département correspond à une partie de l'ancienne Province du Poitou. La ville de Poitiers possède un bel ensemble de monuments avec en particulier une splendide église Romane, Notre-Dame la Grande.
 
Poitiers    Châtellerault    Niort    Bressuire    Thouars    Parthenay
 
Poitou-Charentes    Département de la Vienne    Département des Deux-Sèvres
 






Le département des Deux-Sèvres (79)

Les remparts de¨Parthenay
Les remparts de¨Parthenay
 
Les Deux-Sèvres sont un département qui est maintenant rattaché à la région Nouvelle-Aquitainz. Il est encadré par le département du Maine et Loire (Anjou) au Nord, celui de la Vendée à l'Ouest, la Vienne à l'Est , la Charente et la Charente-Maritime au Sud.
 
Les Deux-Sèvres faisaient partie de l'ancienne province du Poitou. La préfecture est Niort et les chefs-lieux des deux arrondissements sont Bressuire et Parthenay. Les autres villes sont Thouars et Mauléon dans le Nord du département et Saint Maixent l'Ecole plus au Sud.
 
Niort a une activité industrielle et de services (assurances, ...), Bressuire est une ville commerciale et industrielle. Le reste du département est orienté vers l'agriculture (élevage, produits laitiers, etc).
 
La visite commence par Niort, vers l'Ouest s'étend le Marais Poitevin, zone devenue touristique, qui est partagé avec la Vendée et la Charente-Maritime.
 
On remonte alors au Nord vers l'arrondissement de Bressuire avec également la ville de Thouars qui a un grand passé historique.
 
Au centre du département Parthenay a réussi à développer le tourisme grace à ses monuments médiévaux. Dans la Partie Sud, Melle possède trois églises Romanes remarquables.
 
D'ailleurs, les Deux-Sèvres possèdent un patrimoine architectural intéressant composé de châteaux-forts et d'églises Romanes. Outre celles de Melle, ont peut aussi citer celles de Saint Généroux, Saint Jouin de Marnes et la collégiale Saint Pierre d'Airvault.
 

 
Niort     Le Marais Poitevin     Saint Maixent     Coudray-Salbart                 Parthenay       Melle       Celles sur Belle               Aulnay
 
Bressuire     Mauleon     Thouars     Oiron     St Jouin de Marnes     St Généroux    Airvault    St Loup sur Thouet
 
 



Niort

Niort est le siège de la préfecture du département des Deux-Sèvres, elle est construite sur des collines au dessus de la Sèvre Niortaise. La vieille ville et le centre sont sur la rive droite de cette rivière.
 
La ville est le siège de nombreuses compagnies d'assurances qui contribuent significativement à son activité économique. Elle comporte aussi des établissements industriels (fabrication de bois contreplaqué, textiles et cuirs, machines agricoles, etc).
 
La place des Halles à Niort: le Marché couvert et à l'arrière-plan le château
La place des Halles à Niort: le Marché couvert et à l'arrière-plan le château
 

Histoire

Niort existe sans doute depuis l'époque Celtique grace à un gué qui permettait de franchir la Sèvre. Le site était occupé à l'époque Gallo-Romaine, on y a identifié un sanctuaire, une nécropole et deux voies Romaines. Au Haut Moyen-Age ce site dépend de la viguerie de Bessac.
Le nom de Niorto apparait pour la première fois en 940, il est issu de Novio Rito, nouveau gué (rito signifie gué en language Gaulois). En plus c'est le premier endroit sur la Sèvre qui est navigable vers l'Océan. Un premier château-fort est construit sur une colline.
 
Au Moyen-Age, la ville fait partie des domaines des Plantagenets et Henri II fait construire un puissant château-fort (cf photo ci-dessous) avec une enceinte fortifiée (qui a disparu), ces remparts étaient renforcés par douze tours et par des douves.
 
Chateau-fort de Niort   Chateau-fort de Niort
Château-fort de Niort construit par Henri II Plantagenet
 
Niort change de maître en fonction de la situation politique, ainsi en 1205 Aimery de Thouars fait le siège et enlève la ville pour le compte du roi de France Philippe II Auguste. Deux ans plus tard Savary de Mauléon la reprend pour le roi Jean sans Terre. Elle est rattachée au royaume de France en 1244 puis redevient possession des Plantagenets en 1360 (Traité de Brétigny), au début de la Guerre de Cent Ans. En 1368, le Prince Noir, qui gouverne les possessions Anglaises en France convoque son parlement à Niort.
En 1369 la ville est reprise par les Français, elle repasse aux Anglais en 1372 qui se vengent en tuant de nombreux habitants. La ville est finalement reprise par Bertrand du Guesclin l'année suivante, en 1373.
 
Le port sur la Sèvre est à la base du développement commercial de Niort (sel, produits agricoles et vin surtout) et favorise la tenue de grandes foires qui assurent la prospérité de la ville.
Les Guerres de Religion dans la seconde partie du XVIème siècle atteignent durement la ville qui comporte de nombreux Protestants. L'armée Protestante de d'Andelot s'empare de la ville en juillet 1569, les Catholiques en reprennent le contrôle en octobre 1569. Elle est reprise sur les Ligueurs (Catholiques) en 1588.
 
Suite à l'Edit de Nantes de 1598, Niort devient une place forte Protestante jusqu'en 1685, date de la Révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV. Les conséquences de cette révocation sont très préjudiciables à la ville, de nombreux habitants s'exilent vers l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse et l'Angleterre. En conséquence l'économie locale périclite.
 
L'activité reprend au XVIIIème siècle en particulier grace aux importations de peaux du Canada, mais cette activité périclite à son tour au XIXème siècle.
 
Au XXème siècle, à partir des années 1930, Niort a été revitalisée par l'implantation progressive de nombreuses compagnies d'assurance (des Mutuelles: MAIF, MAAF, MACIF, etc).
 
Eglise Saint André à NiortLe Pilori à Niort
 

La ville

Le centre de la ville est la Place de la Brèche réalisée au XVIIIème siècle à l'extérieur des remparts de la ville ancienne. Elle est bordée par l'église Saint Hilaire qui a été construite à la fin du XIXème siècle.
 
La vieille ville est en partie piétonnière, la Place des Halles contient un marché couvert construit en 1869 (cf photo au-dessus). Elle conserve des maisons anciennes comme le Logis de l'Hercule, la Maison du Gouverneur, la Maison du Rabot, la Maison des sires d'Estissac, la Maison du Présidial où est née en 1635 Françoise d'Aubigné, future Mme de Maintenon.
 
Eglise Saint André                                                         Le Pilori à Niort
 
Le Pilori (cf photo ci-contre à droite) est l'ancien Hôtel de Ville de Niort, il est nommé ainsi car il a été construit sur la place du Pilori aux XVème et XVIème siècles, il est de style Renaissance avec des tours rondes aux angles qui ont des machicoulis. Derrière cet édifice se trouve un beffroi du XVIIème siècle (le clocheton est du XIXème).
 
L'église Saint André (cf photo ci-contre à gauche) a été reconstruite à la fin du XIXème siècle en style néo-Gothique. Les clochers s'élèvent à 70 mètres de hauteur.



 
L'église Notre-Dame
L'église Notre-Dame est le plus ancien et le plus bel édifice religieux de Niort. Une première église Romane dédiée à Saint Florent est remplacée à la charnière du XVIème siècle par une église de style Gothique. Elle a été endommagée pendant les Guerres de Religion et remaniée au XVIIIème siècle.
Pendant la Révolution Française l'église sert d'hôpital militaire et de casernement et finalement d'entrepôt à grains.
Les voûtes du choeur et du transept se sont effondrées en 1910, l'église a été restaurée depuis.
 
L'église Notre-Dame a un plan rectangulaire, le vaisseau central est voûté sur croisée d'ogives, il est soutenu par des bas-côtés. Le chevet est plat et assure l'éclairage de la partie Est de l'édifice par ses grandes fenêtres.
Le portail Nord est décoré d'un balcon avec une balustrade ajourée et des médaillons Renaissance.
 

Votre Hôtel à Niort   
 



Thouars

Thouars est une ville située à 40 km au sud de Saumur et de la Loire, à 25km à l'ouest de Loudun et une trentaine de kilomètres au Nord-Ouest de Bressuire.
 
Panorama sur Thouars et son chateau au -dessus du Thouet
Panorama sur Thouars et son chateau au -dessus du Thouet
 
La Porte au Prevost à Thouars
 

La ville

Le centre de la ville se situe sur un promontoire dans une boucle du Thouet. Ce lieu facile à défendre est habité depuis les temps les plus anciens.
 
En 762, Pépin le Bref, qui mène une campagne pour soumettre les Aquitains, s'en empare. Les textes de l'époque indiquent que Thouars était une des places les plus fortes d'Aquitaine.
 
Au Moyen Age la ville était la capitale d'une vicomté qui a été très puissante et très étendue. Le vicomte de Thouars était le second personnage du comté de Poitou, juste après le comte lui-même.
 
La Porte au Prevost à Thouars
 
Conséquence de son riche passé historique Thouars conserve de nombreux monuments qui méritent d'etre visités, le château du XVIIème (cf photo ci-dessus), l'église Saint Médard, l'église Saint Laon et les restes significatifs des remparts dont les Tours de la Porte au Prévost (cf photo ci-contre) et du Prince de Galles.
 
La ville possède des maisons anciennes comme l'Hôtel des Trois Rois et l'Hôtel Tyndo qui sont du XVème siècle.
 
L'activité économique de la ville s'est bien développée du milieu du XIXème siècle jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Depuis la cité s'est assoupie.
 
Façade de l'église Saint Médard de Thouars
 

Eglise Saint Médard

L'église Saint Médard a été construite au début XIIème siècle mais elle a été abimée dès 1158 à l'occasion de la prise de Thouars par Henri II Plantagenet.
 
Ce dernier l'a fait reconstruire dans les années 1170. La façade est particulièrement remarquable, le porche est un chef d'oeuvre de l'art Roman alors que la rosace qui le surmonte est plus tardive et de style Gothique.
 
L'église a été profondément remaniée au XVème siècle. Elle a subi des déprédations au moment des Guerres de Religion au XVIème siècle, c'est également à cette époque que des maisons lui ont été accolées défigurant la facade.
La restauration de l'ensemble a été réalisée en 1866.
 
Façade de l'église Saint Médard de Thouars
 
Thouars possède un autre église intéressante, celle de Saint Laon, issue d'une abbaye fondée au XIème siècle. Elle est devenue rapidement très riche par les nombreux dons qu'elle a recu. Ceux ci sont confirmés par le vicomte Aimery V Thouars puis en 1119 par le Pape Calixte II.
 
Saint Laon aidait à guérir de la folie et au Moyen-Age le pélerinage auprès de ce saint avait un grand succès.
 
 
En savoir plus sur Thouars   Château   Chapelle du château   Eglise Saint Médard   Eglise Saint Laon   Remparts   Maisons anciennes
 
Histoire de Thouars            Les vicomtes de Thouars            Environs de Thouars
 

 
Votre Hôtel à Thouars   
 


Livres sur l'Histoire de Thouars
Thouars (Histoire de) de Bourniseaux         Thouars (Histoire de) de M. Imbert

Librairie sur le Poitou                     Librairie sur les Charentes





Parthenay

La ville de Parthenay est à 40 kilomètres au Sud de Thouars et à la même distance au Nord de Niort. Elle s'est développée autour d'une Citadelle installée sur un éperon rocheux dans une boucle du Thouet.
 
Depuis une cinquantaine d'années, Parthenay a réussi la mise en valeur de son patrimoine médiéval en effectuant une restauration de qualité.
 
Porte Saint Jacques et le chateau à Parthenay
Porte Saint Jacques et le château à Parthenay
 
Au Moyen-Age la ville a compté jusqu'à trente tours de défense et elle possèdait trois lignes de fortifications dont il reste d'importants vestiges. Le monument le plus remarquable est la Porte Saint Jacques (cf photo ci-contre) au dessus de la rivière qui entoure la ville, le Thouet.
 
Parthenay est supervisée par un promontoire qui porte la Citadelle. A l'extrémité nord de celle-ci se trouve le Château des seigneurs de Parthenay, les ruines permettent néanmoins d'en apprécier le dispositif et l'importance.
 
Cette seigneurie était une des principales du Poitou au Moyen-Age. Les sires de Parthenay ont eu un rôle important aux XIIIème et XIVème siècles, à l'époque du rattachement du Poitou au royaume de France puis pendant la Guerre de Cent Ans.
 
La ville ancienne conserve des monuments intéressants, comme de belles rues et maisons anciennes et de superbes remparts.
 
En savoir plus sur Parthenay    La Citadelle     Château     Eglise Notre-Dame de la Couldre     Eglise Sainte Croix    
 
Eglise des Cordeliers     La Ville ancienne     Eglise Saint Laurent     La Porte Saint Jacques       Rues et Maisons anciennes      
 
Les Remparts    Eglise Saint Pierre    Faubourg Saint Paul        Histoire de Parthenay     Sires de Parthenay
 

Votre Hôtel à Parthenay   
 



Eglises Romanes dans le département des Deux-Sèvres

Le Poitou est une des régions où l'Art Roman (XIème et XIIème siècles) s'est le mieux épanoui. Les architectes et artistes médiévaux sont parvenus a y concevoir et réaliser des édifices exceptionnels.
 
Ainsi l'église Saint Hilaire de Melle est classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco.
 
Le département des Deux-Sèvres possède de nombreuses églises Romanes parmi lesquelles on peut visiter:
 
Eglise Saint Hilaire de Melle   Eglise Saint Pierre de Melle   Eglise Saint Savinien de Melle   Eglise de Saint Romans les Melle  
 
Eglise Notre-Dame de Clussais   Eglise Saint Chartier de Chef-Boutonne  
 
Eglise Saint Cyprien de Bressuire   Eglise Saint Médard de Thouars   Eglise Saint Laon de Thouars   Eglise Saint Jouin de Marnes  
 
Eglise Saint Jean-Baptiste de Marnes   Eglise de Saint Généroux   Collégiale Saint Pierre d'Airvault  
 
Eglise Notre-Dame de la Couldre de Parthenay   Eglise Sainte Croix de Parthenay   Eglise Saint Pierre de Parthenay  
 
Eglise Sainte Eulalie de Secondigny   Eglise Notre-Dame de Champdeniers  
 
Visitez le département des Deux-Sèvres      
 
 



Visitez 
Vallée de la Vienne     Eglises Romanes du Poitou     Poitiers     Eglises de Poitiers     Chauvigny     Chatellerault    Deux-Sèvres (79)
 

 
Visitez le Limousin           La Haute-Vienne (87)           La Creuse (23)           La Corrèze (19)           Eglises Romanes du Limousin

 
Informez-vous sur la société féodale du Poitou:  
Les Comtes de Poitiers     Seigneurs du Poitou     Vicomtes de Thouars     Vicomtes de Chatellerault     Seigneurs de Parthenay
 





Les Charentes

Les Charentes comprennent deux départements: la Charente et la Charente-Maritime. Ces deux départements faisaient partie de la région Poitou-Charentes, ils sont maintenant intégrés à celle de la Nouvelle Aquitaine.
 
Comme leurs noms l'indiquent, ces deux départements sont traversés par la rivière Charente, c'est d'ailleurs ce qui leurs donnent une certaine homogénéité.
 
Le département de la Charente a pour préfecture Angoulême et comme autre ville significative Cognac.
 
Le département de la Charente-Maritime est bordé par l'Océan Atlantique et l'estuaire de la Gironde sur son flanc Ouest, il a donc une vocation maritime et touristique marquées. Sa préfecture est La Rochelle.
 
Une autre ville marquante de la Charente-Maritime est Saintes, capitale de l'ancienne Saintonge qui conserve de nombreuses églises Romanes.
 

 
Les Charentes     La Charente    Angoulême    Cognac    La Rochefoucauld    Confolens    L'Angoumois Roman
 
La Charente-Maritime     La Rochelle et l'Aunis     Royan & Côte de Beauté      Saintes     Les Eglises Romanes de la Saintonge
 
 



Aulnay de Saintonge

La ville d'Aulnay en Saintonge faisait jadis partie du Poitou. Elle est à proximité du Sud du département des Deux-Sèvres, mais elle appartient maintenant au département de la Charente-Maritime.
 
La ville existe depuis l'époque Gallo-Romaine et au au Moyen-Age elle a été le siège de l'importante vicomté d'Aunay.
 

L'église Saint Pierre

Eglise Saint Pierre d'Aulnay   Eglise Saint Pierre d'Aulnay, façade et cimetiere avec la croix
Chevet et transept                                 Eglise Saint Pierre d'Aulnay                         Façade et cimetière avec la croix Hosannière          
 
L'église Saint Pierre est une des plus belles églises Romanes, elle est classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Elle se situe, côté Ouest, à l'extérieur de la ville d'Aulnay.
Elle est entourée par un cimetière où l'on remarque une belle croix (cf photo ci-dessous). Elle est au bord d'une route utilisée par les pélerins pour se rendre à Saint Jacques de Compostelle.
 
La date de sa construction n'est pas connue, elle dépend d'abord de l'Abbaye Saint Cyprien de Poitiers puis du Chapitre de la Cathédrale de Poitiers.
 
L'église est dans son ensemble bien équilibrée et harmonieuse quelque soit l'angle sous lequel on la regarde. La photo ci-dessus à gauche a été prise au Sud-Est. La face Sud du transept comporte un portail remarquable qui possède de nombreuses et remarquables sculptures.
 
Sur la facade, côté Ouest, le portail central (cf photo ci-dessus à droite) comporte des sculptures trés travaillées, c'est aussi le cas sur les deux arcatures aveugles (à droite et à gauche). Plus généralement les chapiteaux sont tous d'une grande qualité et les sujets représentés sont variés.
 
 
En savoir plus sur l'église Saint Pierre d'Aulnay                             La vicomté d'Aunay
 
Les églises Romanes du Poitou                     Les églises Romanes de la Saintonge
 


 
Livre et CD :       Eglise d'Aulnay                 Aulnay, voyage au coeur des pierres romanes  
 



Cathédrale Saint Pierre d'Angoulême

Angoulême est le chef-lieu du département de la Charente à une centaine de kilomètres au Sud de Poitiers.
 
Cathédrale  Saint Pierre d'Angoulême   La façade sculptée de la cathédrale Saint Pierre d'Angoulême
La façade sculptée                                                              Cathédrale Saint Pierre d'Angoulême                         
 
La Cathédrale Saint Pierre d'Angoulême est de style Roman, elle est surtout remarquable par les sculptures de sa façade. Elle a été édifiée par l'évêque Gérard de Blay à partir de 1110 et achevée autour de 1160.
 
A deux reprises, pendant les Guerres de Religion en 1562 et 1568, elle est endommagée par les Protestants. Sa restauration s'étale sur de nombreuses années puisqu'elle ne s'achève qu'en 1634. Au XIXème siècle, la partie inférieure de la façade est rétablie dans son aspect d'origine.
 
La façade est très décorée (cf photo ci-contre) avec de nombreuses sculptures en bas-relief.
 
La nef comporte trois travées recouvertes par des coupoles, elle est unique, sans bas-côtés. De grands arcs s'appuyant sur des piliers rectangulaires flanqués de colonnes supportent les coupoles. Le transept a des bras assez courts qui sont voûtés en berceau légèrement brisé.
 
Le choeur est allongé et large, il est voûté en berceau brisé et l'abside est en cul-de-four. La coupole de la croisée du transept repose sur quatre arcs brisés, elle date de 1875.
 
A l'origine, la cathédrale avait deux clochers, le clocher Sud a été détruit en 1568. Le clocher Nord a six étages décorés avec des arcatures, il s'élève à près de 60 mètres de hauteur.
 
En savoir plus sur la Cathédrale Saint Pierre d'Angoulême
 
En savoir plus sur le vocabulaire de l'Architecture religieuse
 

 
Votre Hôtel à Angoulême   
 


Hotels de la Vendée (85)
Voici des hôtels dans le Département de la Vendée qui possède plusieurs sites balnéaires sur la Cote Atlantique, en particulier Les Sables d'Olonne et l'Ile de Noirmoutier.

Les Sables d'Olonne   La Roche sur Yon   Fontenay-le-Comte   Saint Gilles Croix de vie   La Tranche sur Mer   Noirmoutier


La belle plage des Sables d'Olonne

Liste d'Hotels complémentaires :    Hotels du Département de la Vendée




Guides sur le Poitou

Guides Gallimard :   Le Poitou-Charentes      Guides Bleus :   Poitou-Charente
 
Guides Hachette :   Vendée, Charentes et Deux-Sèvres     
 
Guides Verts (Michelin) : Poitou - Vendée - Charentes    Berry, Limousin
 
Guides Atlas :   Vendée et Pays Poitevin      Le Limousin
 
Guides du Routard : Poitou - Charentes      Poitou-Charentes - Vendée     
 
Guides Petit Futé : Poitou-Charente - Vendée      Poitiers      Niort 2005
 
D'autres livres sur le Val de Loire et le Centre      Cartes sur les régions de France
 

Cartes du Poitou

Régionales  
IGN :   Poitiers - Loches    Nantes - Les Sables-d'Olonne    La Rochelle - Royan    Aquitaine touristique
 
Michelin :   Poitou-Charentes    Aquitaine    Auvergne - Limousin    Atlas Michelin: Poitou-Charentes
 
Départementales  
IGN : Vienne    Haute-Vienne    Deux-Sèvres    Charente    Charente-Maritime
 
Michelin : Deux-Sèvres - Vienne    Charente - Charente-Maritime    Creuse - Haute-Vienne
 
Séries Bleue et Randonnée IGN
Thouars   Loudun   Parthenay   Bressuire   Niort   La Roche-sur-Yon   Poitou-Charentes - Vendée

  Autres Cartes Série Bleue IGN       Autres Cartes Série Top 25 IGN
 
Cartes Promenades IGN :
Poitiers - Loches    Thouars - Puy Notre Dame    Cholet - Niort    Niort - Angoulême   
 
Géologique BRGM :
Poitiers    Thouars    Loudun    Châtellerault    Parthenay    Bressuire    Niort    La Roche-sur-Yon
 

Guides Pédestres du Poitou et des régions alentour

Poitiers et ses environs à pied      Promenades dans la nature en Charente-Maritime
 
Charente Limousine - Tour de la Mandragore      La Charente à pied
 
La Charente-Maritime et ses îles GR 360      Le pays de Limoges à pied
 

Vous pouvez acheter des livres sur   le Poitou, l' Anjou, le Blésois-Sologne, Paris, le Val de Loire, la Touraine , le Maine, le Pays Chartrain, l' Orléanais-Berry, les Charentes, et la Bretagne ainsi que des ouvrages plus spécialisés sur l'Histoire de France et les Chateaux de la Loire.
Documentez vous sur le Moyen-Age, les Chateaux-forts, les Cathédrales et les Abbayes.

Vous pouvez aussi acquérir des Cartes Routières et des Guides Touristiques. Pour vous distraire voici les Abums Tintin et les Albums Astérix. L'accés à la Librairie de FranceBalade se trouve en bas de page.


     Avec Google



Découvrir :
 
La France   Histoire de France   La Gaule   Gallo-Romains   Moyen-Age   Les Cathédrales   L'Art Roman   Abbayes   Mont Saint Michel
 

Paris   Versailles   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire     Eure et Loir   Chartres   Chateaudun   Loiret   Orléans   Beaugency  
 
Vallée de la Loire   La Touraine   Tours   Amboise   Chenonceau   Azay le Rideau   Chinon   Loches   Blois   Chambord   Vendome  
 
La Sarthe   Le Mans      L'Anjou   Angers   Saumur   Le Saumurois   Fontevraud   Candes et Montsoreau
 
Le Poitou   Poitiers   La Vienne (86)   Les Deux-Sèvres       Le Poitou Roman   La Saintonge Romane   L'Angoumois Roman
 
Les Charentes    La Charente-Maritime   La Rochelle   Royan   Saintes      La Charente   Angoulême   La Rochefoucauld   Confolens
 
Vallée de la Vienne    Vallée de l'Indre   Le Berry  Le Cher(18)  Bourges   L'Indre (36)  Châteauroux Issoudun La Châtre Le Blanc
 
Vallée de la Creuse   Limousin  Haute-Vienne Creuse Corrèze Limousin Roman   Auvergne  Allier Puy de Dôme Cantal Haute-Loire
 
Le Midi-Pyrénées    Le Lot    Cahors     Moissac          L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    



 
Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes de France :
 
Paris  Cannes  Nice  Chamonix-Mont-Blanc  Lyon  Bordeaux  Marseille  Toulouse  Lille  Biarritz  Strasbourg  Honfleur  Saint Malo 
Montpellier  Cap d'Agde  Carcassonne  Sainte-Maxime  Val Thorens  Avignon  Tignes  Aix-en-Provence  Colmar  Saint-Jean-de-Luz 
Grimaud  Les Deux Alpes  Lourdes  Arles  Mandelieu La Napoule  Fréjus  Porto-Vecchio  Antibes  Les Menuires  Dijon  Méribel 
 
 Votre Hotel en France            Votre Hotel en Italie            Votre Hotel en Espagne