La Riviera du Ponant

Vous etes ICI : Accueil > Italie > Riviera du Ponant 

Réservez votre hôtel :    Gênes      Savone      Imperia      San Remo

La Riviera du Ponant correspond à la partie à l'ouest de Gênes de la côte Ligure. Elle allie avec succès la montagne et la mer.
La Riviera du Ponant a été mise en valeur par les Anglais à la fin du XIXème siècle qui ont contribué à la création et au développement du tourisme et de nombreuses stations balnéaires.
En même temps sur de nombreuses collines la province propose d'intéressants villages médiévaux. Autour de l'An Mil, pour se protéger des incursions des Sarrasins, les habitants se sont réfugiés dans les montagnes où ils ont édifiés des places fortes. Les maisons regroupées autour du château et de l'église, ces bourgs médiévaux sont toujours là avec leurs rues étroites et escarpées et avec des passages voutés.

La Riviera du Ponant se décompose elle-même en deux parties: la Riviera des Palmiers (Riviera delle Palme) dans la province de Savone et la Riviera des Fleurs (Riviera dei Fiori) dans la province d'Imperia avec San Remo.

La Riviera des Palmiers se caractérise par ses belles et longues plages, ses bourgs historiques dans l'arrière-pays et sur la côte et ses parcs naturels. Ainsi certaines villes du littoral ont conservé des quartiers anciens particulièrement intéressants: Noli, Albenga etc.

La Riviera des Fleurs s'étend sur la partie ouest de la Riviera du Ponant, de la frontière française à Cervo. Cinq rivières ont structurées crètes et vallées perpendiculairement au littoral. San Remo et sa région qui bénéficient d'un climat remarquablement doux en hiver. En même temps la culture des fleurs est une activité économique essentielle pour cette région.

Une Tour à Noli
Une Tour à Noli
Les principales villes de la Ligurie sont  Gênes,   La Spezia,  Rapallo,  Savone,  Imperia et  San Remo.

Vous pouvez visiter sur la Riviera du Ponant, plus précisément sur la Riviera delle Palme : Spotorno,  Noli,  Varigotti,  Finale Ligure,  Pietra Ligure,  Loano,  Albenga,  Alassio,  Laigueglia,  Andora. La Riviera des Fleurs est au sud, avec  Cervo,  Diano Marina,  Imperia,  San Remo jusqu'à Bordighera et Vintimille.

Il existe bien d'autres stations intéressantes sur la côte ligure: sur la Riviera du Levant avec, plus en détail, les Cinque Terre et La Spezia et le Golfe des Poètes.

Découvrez la Côte d'Azur et Riviera Italienne   l'Italie   Les Alpes Italiennes   Florence   La Toscane   Rome

Réservez votre Hôtel : Gênes    Riviera des Fleurs    Riviera delle Palme    Les Cinque Terre




 Votre Hôtel en Italie       Votre Hôtel en France       Votre Hotel en Espagne     Hotels des autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague


Carte de la Riviera du Ponant

Riviera du Ponant

La visite de la Riviera du Ponant va se faire en remontant de la frontière française vers Gênes. Pour les personnes pressées, l'autoroute des Fleurs permet de traverser tout out ou partie de la région pour accèder rapidement à l'endroit désiré. La route normale suit la côte et franchit de nombreuses villes parfois assez embouteillées, les trajets nécessitent un temps certain.
La route part de la frontière française à Vintimille, au nord de cette ville, la visite de bourgs médiévaux est conseillée avec Dolceaqua et Bajardo. On rejoint ensuite Bordighera et traverse Ospedaletti avant d'arriver la première ville conséquente, San Remo, villégiature pour le tourisme international dès le XIXème siècle. De là, prendre la direction d'Imperia en traversant Arma di Taggia, la visite de Taggia un peu au nord est recommandée. San Lorenzo al Mare est toute proche de Porto Maurizio, une des villes qui ont constitué Imperia avec Oneglia. L'étape suivante est Diano Marina puis Cervo, un très beau village médiéval.
En remontant vers le nord-est, la Riviera des Fleurs laisse la place à la Riviera des Palmiers. La route continue jusqu'à Andora et par Laigueglia atteint Alassio, une station balnéaire réputée. Un peu plus loin, Albenga est à la fois une station balnéaire et une ville médiévale, caractères partagés par la petite ville voisine Ceriale et dans une moindre mesure par Borghetto San Spirito et Loano. La route continue jusqu'à Pietra Ligure, un centre touristique apprécié puis Finale Ligure qui associe un centre médiéval avec le tourisme balnéaire. Varigotti est une petite station de bord de mer, de même que Noli qui, en outre, conserve un ensemble de monuments médiévaux remarquables. Spotorno est une belle station balnéaire, à ce stade, via Bergeggi et Vado Ligure, la ville de Savone est toute proche. Après celle-ci, Albisola Marina, Celle Ligure, Varazze, Cogoleto, Arenzano sont les étapes qui conduisent à Gênes où l'on rentre par les faubourgs de Voltri et Pegli.


Gênes

Gênes est avant tout un centre maritime, un port, toute son histoire est conditionnée par cette situation géographique et par son large accès à la Méditerranée occidentale. L'emplacement primitif de la cité est une baie semi-circulaire, ouverte vers le sud et entourée de collines. La ville s'est développée par agrandissements successifs sur le flanc de ces collines qui entourent le port. Actuellement l'amplitude de l'agglomération sur le littoral dépasse sensiblement les 30 kilomètres (de Voltri à au-delà de Nervi).
Le centre historique est un des plus grands ensembles médiévaux d'Europe avec des monuments romans et gothiques, en particulier les églises. Dans la vieille ville, les rues sont étroites, les places petites, les escaliers nombreux. Pendant et après la Renaissance de nombreux palais ont été édifiés, ils contribuent à la richesse culturelle et touristique de Gênes.

En savoir plus sur   Gênes

Le Palais San Giorgio
Le Palais San Giorgio sur le Port Antique

Des hauteurs de la ville on a une très belle vue sur le port de Gênes (cf photo ci-dessous). A partir du Mont Righi (300 mètres d'altitude, accessible par funiculaire), le panorama s'étend sur la ville et toute la région avoisinante.

 Réservez votre Hotel à     Gênes          Nervi

Pegli

Pegli
Panorama sur Pegli avec sur la gauche des immeubles à l'architecture discutable
Pegli est, depuis 1926, un quartier à l'ouest de Gênes avec une activité portuaire significative. Pour autant la ville a conservé des réminiscences de son passé de station climatique et balnéaire. Le bourg ancien a pratiquement disparu, mais le commerce lié aux pêches en mer subsiste.
Pegli conserve de belles villas construites par les familles nobles de Gênes entre le XVIème et le XIXème siècles. Ainsi la villa Durazzo-Pallavicini qui accueille le Musée d'Archéologie Ligure, la villa Lomellini, la villa Rosa, la villa Banfi et la villa Centurione.
Jadis, l'arrière-pays de Pegli, le Val Varenna, comportait de nombreux moulins produisant de la farine de pois chiche, avec laquelle est faite la farinata, spécialité du lieu.
A l'ouest de Pegli se situe Voltri qui fait aussi, depuis 1926, partie de la périphérie de Gênes. C'est une ville très ancienne, elle était la capitale de la tribu Ligure des Veituriae. Au Moyen-Age, Voltri est le siège à la fois d'un podestat et d'un capitanat de la République de Gênes. Voltri a été transformé pour le développement d'activités portuaires.

Réservez votre Hotel à   Pegli        


Arenzano & Cogoleto

Arenzano
Plage d'Arenzano
Arenzano est une station balnéaire à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Gênes, elle est très fréquentée pendant la saison estivale. Le tourisme s'est développé après la Première Guerre Mondiale, il bénéficie de la proximité de Gênes.
Arenzano est une ville qui tire son origine d'un village de l'époque Romaine (Arentianis au IIIème siècle après J-C). Au Moyen-Age, elle se constitue en commune dans l'orbite de Gênes. La ville vit alors de la pêche, de la construction de navires et des activités agricoles de son arrière pays. Au XIXème siècle son activité se diversifie avec de nouvelles industries, comme celle du papier.
Arenzano conserve la Tour des Sarrasins qui date du XVIème siècle, elle protègeait la ville contre les incursions des Pirates venant des pays du Maghreb. L'église paroissiale est dédiée aux Saints Nazario et san Celso, qui ont évangélisé la Ligurie, à signaler aussi le sanctuaire de l'Anunziata alla Olivete.
Cogoleto
La petite station de Cogoleto, juste au sud d'Arenzano
Cogoleto est reliée à Arenzano par une piste cyclable aménagée sur le tracé de l'ancienne ligne de chemin de fer. Cogoleto a un nom d'origine Romaine évoquant les nombreux fours à chaux de la région. Sa plage est une des plus grandes à proximité de Gênes.

Réservez votre Hotel à   Arenzano                 Cogoleto



Librairie sur La Riviera, Gênes et la Ligurie

The Heritage Guide Italian Riviera: a Complete Guide to Liguria, with Portofino, Cinque Terre, Portovenere, Genoa, San Remo

Histoire de Gênes de Anne-Marie Graziani        Genoa Thomas Cook Publishing        Ligurie - Riviera Italienne Livre de Poche

Piedmont and Liguria        Carte routière : Ligurie - Riviera italienne cartes Kümmerly + Frey

Lombardy, Piemonte, Valle d'Aosta, Liguria Berlitz Motoring Map Berlitz

Achetez des Livres sur l'Italie     Librairie de FranceBalade



Visitez:  Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins

Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine

L'Italie   Les Alpes Italiennes   Rome Antique   Florence   La Toscane

Gènes, la Ligurie    Riviera du Ponant    Riviera du Levant    Cinque Terre    La Spezia

Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc






La Riviera des Palmiers
La Riviera des Palmiers correspond à la province de Savone.

Réservez votre Hotel sur la   Riviera des Palmiers (delle Palme)



Varazze

Varazze
Panorama sur Varazze
Varazze est une station à une dizaine de kilomètres au nord de Savone et une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Gênes. Son activité économique est basée sur les chantiers navals mais aussi sur le tourisme car elle dispose d'un long bord de mer.
Varazze est une ville qui tire son origine d'un village de l'époque Romaine qui portait le nom de Ad Navalia. Le centre médiéval remonte au XIème siècle, il était entouré de remparts dont il subsiste des vestiges. Au Moyen-Age la ville se spécialise dans la construction de navires, elle devient l'enjeu d'une lutte entre Gênes et Savone. Varazze est finalement rattachée à la République de Gênes en 1290, elle en partage ensuite l'histoire et le destin et en devient un Podestat.

Réservez votre Hotel à   Varazze    




Savone

Savone est une ville maritime et industrielle importante. Elle abrite des chantiers navals mais a aussi des activités dans la métallurgie et la sidérurgie. A partir de Savone, les communications avec le Piémont, au nord, sont assez faciles.
Savone
Panorama de Savone

Histoire
Savone est une ville très ancienne fondée par les Ligures. Elle s'allie à Carthage contre Rome lors de la Deuxième Guerre Punique. En 180 avant J-C, elle passe sous la domination de Rome, elle prend alors le nom de Savo Oppidum Alpinum. La ville perd alors de son importance au profit du port de Vado Ligure (Vada Sabatia).
En 641, la ville est détruite par le roi Lombard Rotari. A l'époque Carolingienne, elle devient le siège d'un comté et elle doit faire face aux incursions des Sarrasins.
Au XIIème siècle, Savone édifie un port important. En 1191, elle rachète les territoires de la commune au marquis del Carretto. La ville rentre en conflit quasi-permanent avec Gênes. Savone atteint son apogée au XVème siècle, d'ailleurs deux natifs de la ville deviennent papes: Francisco della Rovere (Sixte IV) et son neveu Giuliano della Rovere (le célèbre Jules II). Sixte IV a fait construire la Chapelle Sixtine et Jules II a été le mécène de Michel-Ange et Raphaël.
En 1528, le gênois Andrea Doria conquiert Savone de manière définitive: le port est neutralisé et Gênes construit la forteresse Priamar pour surveiller la ville sur le site de l'ancien oppidum romain.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Savone a été sérieusement bombardée. Après la guerre, elle redevient un centre industriel et maritime significatif tout en développant des activités touristiques.

Promenade en ville
Savone conserve un quartier ancien avec des rues étroites et le port touristique de la Vecchia Darsena. Les monuments civils et militaires intéressants sont la Tour del Brandale (du XIIème siècle), la Tour Léon Pancaldo (du XIVème siècle), la forteresse Priamar, le Palais della Rovere (fin du XVème siècle), etc. Les monuments religieux à signaler sont la cathédrale de l'Assunta et l'Oratoire de Nostra Signora di Castello.

Réservez votre Hotel :     Savone     Albisola Marina     Celle Ligure     Varazze     Arenzano




Spotorno

Spotorno
Panorama de Sportono

Spotorno est une station balnéaire à une vingtaine de kilomètres au sud de Savone. L'activité touristique a commencé à se développer au début du XXème siècle. La photo ci-dessus montre la baie de Spotorno avec sur la droite l'île Bergeggi. Jadis la production de chaux était une activité économique importante de la ville, elle en a conservé des fours à chaux que l'on peut visiter.
Spotorno est une ville ancienne. Au XIIème siècle elle dépend du marquis del Carretto puis passe sous l'influence de Savone. Elle est souvent en conflit avec sa voisine du sud Noli. Plus généralement Savone et Gênes se sont longtemps disputé la ville.
Le château médiéval, en ruines, qui s'élève au dessus de Spotorno a été édifié au XIIème et remanié au fil des siècles.

Réservez votre Hotel à   Spotorno        



Noli

Noli est une à la fois une ville ancienne et une station balnéaire et donc à ce double titre particulièrement intéressante. D'ailleurs une régate historique se tient à Noli en septembre de chaque année. La pêche artisanale reste une activité significative dans l'économie de la petite ville.
Noli
Panorama sur Noli avec au fond le Cap de Noli (côté nord)
Histoire
Noli est une agglomération d'origine Ligure, à l'époque romaine elle obtient le statut de Municipe. Au Haut Moyen-âge, c'est d'abord une base navale pour les Byzantins avant d'ête conquise par les Lombards. Par la suite, grâce à la compétence de ses marins et de ses marchands, elle devient une ville prospère, elle contribue à la Première Croisade en 1099 et en retire richesse et privilèges. Elle s'affranchit de la tutelle des marquis del Carretto pendant le XIIème siècle et en 1192, Noli devient une République indépendante, elle se proclame Cinquième République maritime. Cette indépendance est confirmée par un dipôme de 1196 émis par l'Empereur Henri VI.
Confrontée à la commune de Savone, elle passe, en 1202, un accord avec la République de Gênes qui lui apporte sa protection. Elle parvient ainsi à défendre son indépendance jusqu'en 1797, le gouvernement français l'intègre alors à la République Ligure qu'il venait de créer.
Au XIIème siècle, la ville édifie un ensemble considérable de fortifications, le château, le mur d'enceinte protègeant la ville et en tout plus de 70 tours.
Vue de Noli
Vue de Noli et de son château à partir du Cap de Noli
Promenade en ville
Le mieux est d'entrer dans la ville par la Porte Piazza (XIIIème siècle), du côté de la mer. Le vieux bourg médiéval comporte de nombreuses petites rues dont certaines sont surmontées par des arcs soutenant les bâtiments. La via Colombo possède des bâtiments des XII et XIVèmes siècles, elle débouche sur la tour trapèzoïdale del Canto. Il reste huit tours toujours debout dans la ville, certaines sont visibles sur les photos ci-dessus.
L'église de Noli, San Paragorio, est intéressante, elle est se style roman (XIème siècle) avec une triple abside, son origine est paléochrétienne.
Porte Piazza         Rue médiévale
Porte Piazza                                                 Rue médiévale

Le château implanté au sommet du mont Ursino a été construit au XIème siècle, il domine la ville. Les ruines sont significatives et l'on voit bien sur la photo les murailles avec les tours et le chemin de garde. Ces murailles descendent à flanc de colline jusqu'à la mer.
Le château-fort de Noli
Le château-fort de Noli

Réservez votre Hotel :      Riviera des Fleurs         Riviera delle Palme




Varigotti et le Cap de Noli (côté sud)

Varigotti

Varigotti est une station balnéaire juste au sud du Cap de Noli. Le village est maintenant rattaché administrativement à Finale Ligure, auparavant, il dépendait de Noli.
Varigotti a une origine ancienne, le port est du IIème siècle avant J-C et à l'époque romaine, le site est occupé par un castrum. Il est abandonné au VIIème siècle, puis réoccupé par des pêcheurs et surtout, autour de 890, par des Sarrasins originaires du Fraissinet, maintenant La Garde Freinet en Provence. Ils y établissent une place forte qu'ils abandonnent autour de 950. Pendant cette période, ils ont effectué des incursions dans les régions alentour.
Les Sarrasins (Maures) ont laissé leur empreinte dans le village voisin de Ca dei Mori. Des éléments de type mauresque sont visibles dans plusieurs habitations du vieux faubourg, par exemple des murs blancs et sans ornements, des toits en brique en forme de coupole, des protections à confrefort incliné, etc.
La construction de la tour en haut du promontoire (Il Castello) a été effectuée au XVIIème siècle.

Réservez votre Hotel à   Varigotti        







Finale Ligure

Finale Ligure
Panorama sur Finale Ligure (Finale Marina et Finale Pia) avec à l'extrême droite Varigotti et le Cap de Noli (côté sud)

Finale Ligure est une ville de création récente, elle est le résultat de l'unification de trois petites villes anciennes: Finalborgo, Finale Pia et Finale Marina. La ville est sur le tracé de l'ancienne voie romaine, la Via Aurelia.
Eglise de Finale Marina L'originalité de Finale Ligure tient à la diversité des activités que l'on peut y pratiquer, outre celles associées à une station balnéaire, l'alpinisme avec en particulier la Rocca die Corno, qui s'élève à 310 m, la randonnée en montagne, etc.

Finalborgo est considérée comme une des villes médiévales les plus remarquables d'Italie. Elle . Elle conserve ses fortifications du XIVème siècle ainsi que les ruines des châteaux de San Giovanni et sutout de Gavone (XIIème siècle) qui domine la ville. Le centre de la ville médiévale est bien conservé avec ruelles et maisons datant du XVème siècle. A voir aussi la basilique Saint Jean Baptiste (XVIIème siècle), le monastère dédié à Sainte Catherine et la collègiale baroque San Biagio.

Finale Marina de création plus récente, c'est la station balnéaire de Finale Ligure. Elle comporte plusieurs beaux immeubles et la Place Victor Emmanuel II sur le côté de laquelle on peut voir l'arc de triomphe dédié à Margurite d'Espagne. En allant vers Finale Pia on atteint les ruines du Castelfranco qui remonte au XIVème siècle.

Finale Pia se situe du côté est de l'agglomération, le long de la mer, avec une remarquable abbaye bénédictine d'origine médiévale et remaniée au XVIème siècle.

Réservez votre Hotel à   Finale Ligure        



Pietra Ligure

Pietra Ligure
Panorama sur Pietra Ligure
Eglise de Pietra Ligure

Pietra Ligure est une cité dont l'origine remonte aux débuts du Haut Moyen-âge. Castrum Petrae était alors un site fortifié probablement tenu par les Byzantins pour s'opposer aux envahisseurs Lombards. La ville appartient ensuite aux évêques d'Albenga. En 1385, la ville devient une cité autonome sous la dépendance de Gênes qui y implante des chantiers navals. Cette activité et la pêche ont perduré à travers les siècles.

De son histoire, Pietra Ligure a conservé un Vieux Bourg médiéval qui s'étire parallèlement à la plage. Le Nouveau Bourg s'est , quant à lui, développé à partir de la Renaissance, avec de beaux édifices comme le Palais Leale-Franchelli (XVIIIème siècle).

L'église San Nicolo di Bari (cf photo ci-contre) date du XVIIIème siècle, elle est encadrée par deux clochers, la place principale de la ville, celle du XX Settembre s'étend devant sa façade.

Maintenant l'activité de Petra Ligure s'est orientée vers le commerce et surtout le tourisme grâce à sa plage agrémentée d'une belle promenade dotée de palmiers.

Réservez votre Hotel à   Pietra Ligure        



Loano: Tour de l'Horloge

Loano

Loano est une agréable station balnéaire dotée d'une belle promenade avec palmiers le long de la mer. Elle dispose aussi d'un port de plaisance bien aménagé.

Histoire de Loano
Loano est une ville d'origine romaine, le Pontasso, un pont de pierre aujourd'hui en partie enterré, remonte à l'époque romaine, de même qu'une mosaïque du IIème siècle installée dans la mairie. Au Moyen-âge Loano est sous la dépendance des évêques d'Albenga. A partir de 1260, elle passe à la famille gênoise des Doria qui conserve la ville pendant près de 500 ans. Elle est alors intégrée aux possessions des ducs de Savoie.
Les 23 et 24 novembre 1795, Napoléon Bonaparte, à la tête de l'armée française, remporta la bataille de Loano sur les Savoyards et les Autrichiens (la bataille a eu lieu sur les hauteurs voisines de la ville).

Promenade dans la ville
Le Borgo Castello, entouré de remparts, est le coeur médiéval de la ville. La mairie occupe le Palais Doria, un édifice de 1578, tout proche se situe le Palais du Commandant qui est du XVIIème siècle. Le château a été construit, lui aussi, au XVIIème siècle par la famille Doria. La Tour de l'Horloge (cf photo ci-contre) a été construite en 1774 par le duc de Savoie.
L'église Saint Jean Baptiste date du XVIIème siècle, elle est de forme dodécagonale. Les Doria ont également fait édifier deux couvents du XVIIème siècle: le couvent Saint Augustin, en centre ville, et celui du mont Carmelo qui abrite les tombes de cette famille.


La Tour de l'Horloge



Réservez votre Hotel à   Loano      



L'église d'Albenga

Albenga

Albenga est une ville intéressante qui conserve des édifices romans, gothiques et renaissance autour de la place Saint Michel et de la rue Ricci. La promenade dans le centre ville est à ne pas manquer, on remarque en particulier les hautes tours carrées.
La ville ancienne est maintenant à plus d'un kilomètre du bord de mer, entre les deux ont été construites de nombreuses villas. Albenga est une ville de villégiature et de vacances qui dispose d'une belle promenade le long de la mer.

Histoire
La fondation d'Albenga remonte à 500 avant J-C, son nom était Ingaunum, elle est la principale ville des Ligures Ingaunes. Elle devient Albingaunum à l'époque romaine et a le statut de municipe. Le chemin qui se dirige vers Alassio par les collines passe devant les restes d'édifices romains: aqueduc, amphithéâtre, etc.
Au IXème siècle de notre ère, Albenga devient le siège d'un évêché. Elle contribue en tant que commune libre à la première croisade à la fin du XIème siècle et son implication dans les croisades suivantes lui apporte une grande prospérité. En 1250, elle passe sous le contrôle de la République de Gênes sans que cela ait de conséquence sur son développement économique.

Promenade en ville
La ville romaine a laissé sa marque dans l'organisation urbaine d'Albenga. Les Via Enrico d'Aste et Ricci suivent le tracé de l'ancien Decumanus. La Via Medaglie d'Oro était le Cardo de la ville romaine, la Loggia dei Quattro Canta est au carrefour de ces deux voies antiques.
Son histoire est aussi à la base du caractère médiéval de la ville actuelle. La place Saint Michel est le centre de la cité, on y trouve le Palais Peloso Cepolla qui est à la fois de style médiéval et renaissance, sa tour d'angle est du XIIIème siècle. Cette place accueille également la Mairie et le Palazzo Vecchio de la Commune médiévale, lui aussi avec une tour. Au moyen-âge, la ville comptait plus de douze tours, sept subsistent toujours.
Le monument le plus significatif est la cathédrale Saint Michel (cf photo ci-dessus), romane et gothique, avec le Baptistère paleochrétien du Vème siècle qui conserve une mosaïque de style byzantin. La via Ricci comporte plusieurs palais intéressants.
Des musées conservent de vestiges des époques romaine et médiévale, en particulier le Musée Naval Romain qui contient les restes d'un grand navire romain (60 mètres de long et 9 de large) qui a coulé en 180 avant J-C à proximité de la côte, il transportait près de 10000 amphores.

Réservez votre Hotel à   Albenga      



L'île de la Gallinara

Ile de la Gallinara
L'île de la Gallinara vue d'Albenga

L'île de la Gallinara tire son nom des poules sauvages (gallinae) qui, selon des auteurs de l'antiquité romaine, peuplaient cette île. L'île accueille très tôt des chrétiens, Saint Martin y séjourne vers 360. Elle devient ensuite un lieu de résidence pour les anachorètes, puis accueille un monastère bénédictin qui est riche et puissant à la fin du XIème siècle. Ce monastère possédait de grands biens sur le littoral de la Riviera du Ponant, en Provence et en Catalogne.
L'île est une Réserve naturelle Régionale et donc, à ce titre, protégée. Au sommet de l'île subsiste un tour d'observation construite en 1596, elle est visible sur la photo ci-dessus.

Alassio et île de la Gallinara
Alassio et l'île de la Gallinara vues du Capo Mele



Visitez :   L'Italie   Les Alpes Italiennes   La Rome Antique   Florence   La Toscane

Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant    


Alassio

Alassio
Alassio : vue de la plage avec les cabines
Alassio: centre ville
Alassio est une station balnéaire connue depuis la fin du XIXème siècle, elle s'est développée avec le tourisme international (surtout Anglais).

La ville est d'origine médiévale, elle est d'abord la propriété des moines de l'île de la Gallinara puis passe sous le contrôle de sa voisine, Albenga, puis sous celui de Gênes.
La rue principale d'Alassio est la rue du XX Settembre, surnommée budello (le boyau), elle est longue et parrallèle à la plage, elle comporte de nombreux magasins de standing et même de luxe. L'église Sant'Ambroggio date du XVème siècle, elle possède des peintures de qualité, réalisées par des artistes liguriens. Le Muretto qui comporte des plaques de faïence avec les noms d'artistes et de sportifs n'a qu'un intérêt limité.
Alassio possède de beaux immeubles comme le Palais des marquis Ferrero de Gubernatis Ventimiglia du XVIIIème siècle, le Palais Scoffieri et plusieurs autres de la fin du XIXème siècle.

La ville est dotée d'une grande plage de sable fin, la promenade le long de cette plage est gâchée, dans la partie centrale de la ville, par le dos des cabines des plages privées qui bouchent la vue sur la mer. Celle-ci n'est possible, à cet endroit, qu'en allant sur ces plages privées ou dans des restaurants.

Réservez votre Hotel à   Alassio      



Laigueglia

Laigueglia
Vue de Laigueglia

Laigueglia est une petite ville à l'extrémité ouest de la baie d'Alassio qui dispose d'une belle plage. Elle est d'origine romaine et s'appelait alors Aquilia. Au Moyen-âge et à la Renaissance, la ville était protégée des assaillants venant de la mer par des tours dont une seule subsiste. Le centre du bourg a gardé un caractère médiéval avec les arcades, ruelles et escaliers.

Réservez votre Hotel à   Laigueglia



Andora

Marina di Andora
Vue de Marina di Andora, la partie en bord de mer de la commune d'Andora

Andora a été fondée au VIIIème siècle avant J-C, par des Phocéens venus d'Asie Mineure. Au Xème siècle, elle appartient aux Marquis de Montferrat et ensuite aux Marquis de Clavesana qui y construisent un château, maintenant en ruine. Au milieu du XIIIème siècle, elle passe sous le contrôle de Gênes. En cas de danger venant de la mer (incursions des Musulmans), les habitants se réfugiaient dans les hauteurs, autour du château.
L'église San Giacomo et Filippo est intéressante, construite au XIIème siècle, elle est à la base de style roman, elle a été remaniée par les Génois au XIVème siècle en style gothique.
Marina di Andora, la partie en bord de mer de la commune d'Andora, est une petite station balnéaire bien agréable (cf photo ci-dessus).

Réservez votre Hotel à   Andora






La Riviera des Fleurs
La Riviera des Fleurs correspond à la province d'Imperia et plus particulièrement aux alentours de San Remo.

Réservez votre Hôtel en Italie du Nord et Ligurie
Italie    Rome    Florence    Venise    Venise-Lido    Turin    Milan    Bergame    Brescia    Verone    Bologne    Gênes
Riviera du Levant :    Camogli    Chiavari    La Spezia    Lerici    Levanto    Nervi    Portofino    Portovenere
Rapallo    Riomaggiore    Santa Margherita Ligure    Sestri Levante
Riviera du Ponant    Alassio    Albenga    Albisola Marina    Arenzano    Bordighera    Celle Ligure    Finale Ligure
Imperia    Laigueglia    Loano    Pegli    Savone    Spotorno    San Remo    Varazze    Varigotti    Vintimille


Cervo

Cervo est une petite ville à moins de dix kilomètres au Nord d'Imperia, elle est sans conteste un des bourgs médiévaux les plus beaux et les mieux conservés d'Italie. La ville est étagée sur une colline avec des maisons colorées (cf photo ci-dessous) et donne sur la mer.
Panorama sur Cervo
Panorama sur Cervo
Eglise de Cervo
Le monument le plus significatif de Cervo est son église (cf photo ci-contre) dédiée à Saint Jean Baptiste, dite "dei Corallini", de style baroque.

Le bourg a conservé son château (cf photo ci-dessous), construit par les Marquis de Clavesana. Autour de 1200, Cervo est une commune libre qui se place sous la protection de Gênes. La ville est protégée par des remparts et tours de défense construits à partir du XIIIème siècle jusqu'au XVIème. En effet, pendant le Moyen-Age jusqu'à la bataille de Lepante en 1571, Cervo doit faire face aux incursions des Musulmans et des Turcs.
Chateau de Cervo


Le centre historique est piétonnier, autour de ses ruelles étroites et escarpées, les maisons anciennes ont été préservées.
Cervo s'est également trouvé une vocation musicale et accueille chaque année un Festival International de Musique de Chambre. Elle accueille aussi de nombreuses expositions de Peintres et Sculpteurs.

Réservez votre Hotel à   Cervo



Diano Marina

Diano Marina
Vue de Diano Marina

Diano Marina est une station balnéaire réputée qui possède de belles plages de sable agrémentées par une promenade en bord de mer et un petit port de plaisance. Elle est très animée l'été.
Le site était habité dès l'époque Paléolithique. A l'époque Romaine, il se nomme Lucus Bormani, mais un temple romain dédié à Diane, sur une colline surplombant la ville, lui a en fait laissé son nom. Au XIème siècle, la ville passe sous le contrôle des Marquis de Clavesana, qui possédaient une bonne partie de la région. Elle devient ensuite une commune libre alliée à Gênes.
La ville de Diano Marina a été détruite par un tremblement de terre en 1887. La ville actuelle a été reconstruite à partir de cette date. Ainsi, l'église San Antonio Abate a été construite à la fin du XIXème siècle en style néo classique.

Réservez votre Hotel à   Diano Marina      



Imperia

Imperia est une ville récente devenue un chef-lieu de province, elle doit son nom à la rivière Impero qui se jette dans la Méditerranée à cet endroit. Imperia est en fait la fusion, en 1923, de deux communes antérieures: Oneglia, côté est, Porto Maurizio, côté ouest et neuf autres villages. Imperia est entourée de collines portant des palmiers et des oliviers. Les principales activités de la ville et de sa région sont le tourisme et la culture des fleurs. C'est aussi un centre de commerce d'huile d'olive et il subsiste aussi une activité maritime, en particulier de la pêche.

Oneglia
Imperia: vue sur le port d'Oneglia
Imperia: vue sur le port d'Oneglia
Oneglia est la partie industrielle d'Imperia, pour autant le centre de ce quartier a conservé un caractère médiéval. La partie intéressante est le port et le quartier développé au XIXème siècle autour de la Place Dante et de la Via Bonfante. Oneglia est la ville natale de l'Amiral Génois Andrea Doria (1466-1560).

Porto Maurizio
Imperia: le quartier de Porto Maurizio
Imperia: le quartier de Porto Maurizio
Basilique San Maurizio
Porto Maurizio est sur un promontoire face à la mer (cf photo ci-dessus) qui a une forte activité touristique. La cité était rattachée à Gênes depuis le XIIIème siècle, la vieille ville conserve un caractère médiéval prononcé avec de nombreuses maisons anciennes.

La Basilique San Maurizio (cf photo ci-contre) domine le quartier, elle est spectaculaire. Elle a été réalisée à la fin du XVIIIème siècle et elle est de style néoclassique. Son vestibule est impressionnant et sa coupole remarquable.

Le centre administratif d'Imperia a été construit au XXème siècle, pendant l'entre deux guerres, avec l'Hotel de Ville, la Poste et les Jardins de la Piazza della Victoria, il se situe entre les deux centres d'Oneglia et de Porto Maurizio.

Autour d’Imperia, l'arrière pays possède aussi de nombreux monuments sites intéressants comme Montegrazie, Pieve di Teco, Colle di Nave et même une station d'hiver à Monesi.

Réservez votre Hotel à   Imperia      



San Remo

Panorama sur San Remo
Panorama sur San Remo

San Remo est une station balnéaire connue, elle est la capitale de la Riviera des Fleurs. La ville se situe dans une crique sur la mer Méditerranée, à l'abri de la montagne, ce qui lui permet de bénéficier d'un climat doux en hiver. D'ailleurs une partie significative du proche arrière-pays est exploitée pour la culture des fleurs, qui est l'activité dominante de la ville et de ses alentours.

Histoire et promenade en ville
Le site est occupé par les hommes depuis l'époque préhistorique (Paléolithique). La ville elle-même a été fondée à l'époque romaine, sur la Via Julia Augusta, son nom Castrum Sancti Romuli est à l'origine de son nom actuel, San Remo. Au Haut Moyen-Age, elle est de nombreuses fois victime des attaques des Sarrazins, la population se déplace alors dans les montagnes voisines. La ville est ensuite réétablie sur le littoral sous la protection d'un château fort et de remparts. Au Moyen-âge, la ville dépend d'abord de l'évêque d'Albenga avant de passer aux comtes de Vintimille puis finalement d'être rattachée aux évêques de Gênes. A la fin du XIIIème siècle, San Remo appartient à des familles gênoises, dont celle des Doria, puis elle passe en 1360 sous la protection de la République de Gênes. Le noyau historique de la ville date de cette époque: ruelles étroites avec des escaliers, ... Les anciens remparts sont encore visibles au niveau de la Tour de la Ciapèla et des Portes San Giuseppe et San Stefano.
Villa de San Remo
C'est à partir de 1860 que le tourisme international prend une grande importance et contribue au développement de San Remo. La présence de la noblesse russe est suffisamment significative pour que soit construite une belle église russe.
De grands hôtels de luxe et de belles villas ont également été édifiés à cette époque (Palais Bellevue (actuel Hôtel de Ville), château Devachan, villa Bel Respiro, Palais Borea d'Olmo, ...).

Une villa de San Remo

Depuis le début du XXème siècle, San Remo est le point d'arrivée d'une importante course cycliste: Milan - San Remo.

La ville est voisine de la Côte d'Azur française, Menton n'est qu'à une trentaine de kilomètres en passant par les villes italiennes de Bordighera et Vintimille.

Réservez votre Hotel à   San Remo      



Vue du centre ville de Bordighera

Bordighera

Bordhighera est une ville ancienne qui a été revitalisée par l'arrivée du chemin de fer en 1872. Des touristes européens, Anglais en particulier, se font construire alors de belles résidences. La via Romana comporte de nombreuses villas de la fin du XIXème siècle qui sont noyées dans une belle végétation méditerranéenne avec des palmeraies.

La vieille ville de Bordighera est au-dessus du cap San Ampelio. Charles Garnier, le constructeur de l'Opera de Paris, y avait une belle villa, il a lui-même dirigé la construction de plusieurs villas de la via Romana. Claude Monet a séjourné à Bordighera en 1884 et y a peint plusieurs toiles.

Il n'y a que 5 kilomètres entre le centre de Bordighera et celui de Vintimille, en fait les deux villes se touchent sur la côte.


Vue du centre ville de Bordighera

Réservez votre Hotel à   Bordighera      



Vintimille

Vieille ville de Vintimille
Panorama sur la vielle ville de Vintimille

Vintimille est située à l'embouchure de la rivière Roya et à ce titre fait le lien entre la Ligurie italienne et la Provence française, en effet la partie haute de la vallée de la Roya est française. La ville se situe dans une crique sur la mer Méditerranée, à l'abri de la montagne, ce qui lui permet de bénéficier d'un climat doux. D'ailleurs une partie significative du proche arrière-pays est exploitée pour la culture des fleurs, qui est l'activité dominante de la ville et de ses alentours.

Histoire
Vintimille a un long passé historique. Le site a été habité dès la préhistoire, au lieu-dit des Balzi Rossi, on a retrouvé des éléments qui permettent de retracer la vie des hommes de Néandertal et de Cromagnon. Plus tard, Vintimille est devenue la capitale des Ligures Intemeli. A l'époque romaine, elle bénéficie du statut de Municipe. Sur le côté est de la ville, près de la gare, subsistent une partie du théâtre antique, on a également des thermes et des habitations de l'époque romaine. A la fin de l'Empire Romain, la ville devient le siège d'un évêché.
Au Moyen-âge, la ville est le chef-lieu d'un comté significatif fondé en 950. Il s'étendait, sur le littoral, de Monaco à San Remo et intègrait les vallées de la Bévéra et de la Roya. Mais les comtes de Vintimille ne parviennent pas à garder la maitrise de leur comté. En 1258, Charles d'Anjou, comte de Provence (futur roi de Naples et de Sicile) acquiert des droits sur une partie du comté (voies d'accès à l'Italie et col de Tende). Dans la durée cependant, l'influence gênoise était devenue de plus en plus forte et en 1262 un traité entre le comte de Provence et la République de Gênes fait passer Vintimille sous le contrôle de cette dernière.

Promenade en ville
Le quartier médiéval s'étend sur la colline du Cavo, sur la rive droite de la Roya, il comporte des ruelles escarpées avec des maisons serrées les unes contre les autres (cf photo ci-dessus). L'ensemble est entouré de murailles construites au XVIème siècle. En centre ville, la cathédrale de L'Assunta est de style roman (XI-XIIIèmes siècles) avec un baptistère octogonal. L'église San Michele est du XIIème siècle, une borne milliaire de la Via Aurelia a été remployée comme colonne, la crypte est intéressante, le beffroi est aussi du XIIème siècle. Le couvent des Canonichesses a été édifié sur les restes d'un château du XIème siècle.
La partie moderne de la ville s'est implantée essentiellement sur la rive gauche de la Roya, près du rivage de la mer Méditerranée.
Six kilomètres à l'ouest de la ville se situent les Jardins Botaniques Hanbury, sur le promontoire de la Mortola. Ils ont été créés en 1867 par un Anglais et comportent des plantes méditerranéennes et tropicales.
En remontant le Val Nerva, à partir de Vintimille, la route conduit dans l'arrière pays qui possède des villages typiques méritant le détour comme Pigna, qui a conservé en l'état sa configuration d'origine.

Réservez votre Hotel à   Vintimille      



La Ligurie et la Riviera Italienne

La Ligurie
La Ligurie de la frontière française à La Spezia

La Ligurie est peuplée depuis très longtemps, c'est près de Vintimille qu'ont été découvert les vestiges de l'homme de Grimaldi, bien connu des spécialistes de la préhistoire.
Les Ligures étaient un peuple antique issu du nord de l'Europe et qui a occupé, à partir du VIIIème siècle avant J-C, une région partant du Rhône en France et s'étendant le long de la bande côtiere nord de l'Italie en Méditerranée occidentale. Le nom de la Ligurie rappelle ce peuple antique, c'est une région assez densément peuplée, près de 300 habitants au km2. La montagne est immédiatement présente en arrière de la côte qui est en bonne partie rocheuse.
Les habitants de la Ligurie ont été confrontés à de nombreuses invasions à travers les siècles, en dépit de celles-ci ils ont réussi à conserver une certaine identité.
Dans les villages et hameaux, églises et tours de garde sont très souvent présentes et rappellent la période médiévale. Beaucoup de villes conservent des chateaux, remparts, maisons et rues médiévales, la plupart n'ont pas été défigurées par des ouvrages en béton (avec cependant une exception pour Gênes).
Gênes est la capitale et principale ville de la Ligurie, elle compte plus de 700000 habitants. La seconde ville de la région est La Spezia.

Riviera du Levant
Golfe de Tigullio
Riviera du Levant: le Golfe de Tigullio, au fond Rapallo, à gauche Santa Margherita Ligure

La Riviera du Levant s'étend sur plus de 100 kilomètres à l'est de Gênes. Son littoral est montagneux et découpé avec des promontoires rocheux offrant des panoramas remarquables, ainsi que de nombreuses baies et criques. Certains sites (Cinque Terre, golfe de Tigullio autour de Rapallo) et villages (Camogli, Portofino), sont incomparables. C'est la raison pour laquelle l'Unesco a inscrit, dès 1997, au patrimoine mondial comme paysage culturel, la partie est de la Riviera du Levant (Cinque Terre, Portovenere et l'île Palmaria).

En savoir plus sur :     La Riviera du Levant         Les Cinque Terre         La Spezia et le Golfe des Poètes

Votre Hôtel à:  Gênes  Camogli  Portofino  Santa Margherita Ligure  Rapallo  Les Cinque Terre  Portovenere  La Spezia



Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
Le Midi-Pyrénées    Le Lot    Cahors     Moissac          L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    


     Avec Google


 Votre Hotel en France       Votre Hotel en Italie       Votre Hotel dans les Alpes     Hotels des autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Europe :
Paris   Nice   Lyon   Londres   Edimbourg   Dublin   York   Rome  Florence   Venise   Milan   Naples   Sicile
Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Bruges   Berlin   Munich   Francfort   Prague