Votre Hotel : France   Paris IdF   Provence-Cote d'Azur   Val de Loire Atlantique
Aquitaine   Pyrénées-Languedoc   Bretagne   Normandie   Les Alpes
Europe   Italie   Espagne Portugal   Grèce   Allemagne   Royaume-Uni
 
Paris  Nice  Rome  Venise  Florence  Sicile  Barcelone  Madrid  Athenes  Istanbul

Venise

Vous etes ICI : Accueil > Italie > Venise 

Votre Hôtel :   Italie      Venise    Venise-Lido    Région de Vénétie    Padoue    Rovigo    Trévise    Verone    Vicenza   

Venise est une ville du Nord de l'Italie qui est située au fond d'un golfe, à l'extrémité Nord-Ouest de la Mer Adriatique, dans une lagune d'environ 600 km2. Elle est construite sur un ensemble d'îles et raccordée à la terre côté Ouest par un grand pont qui la relie à la ville satellite de Mestre.
 
Sa Situation remarquable a permis l'émergence d'une cité qui pendant plus d'un millénaire a eu une riche Histoire. A travers les siècles la République de Venise a effectué la synthèse entre l'Occident et l'Orient et a développé une civilisation originale. Elle a construit un Empire qui, longtemps, a discuté d'égal à égal avec les royaumes Européens. Ce n'est que depuis deux siècles qu'elle a perdu son autonomie puis a été intégrée à l'Italie.
 
Venise: vue panoramique à partir du Nord-Ouest, au fond le Lido
Venise: vue panoramique à partir du Nord-Ouest, au fond le Lido
 
La ville avec ses magnifiques Palais et ses Canaux est une des principales destinations touristiques du Monde. Les sites les plus connus sont le Grand Canal, la Place Saint Marc, la Basilique Saint Marc, le Palais des Doges, ...
 
La découverte de Venise commence par ces quatre sites et se poursuit par la visite des différents Sestiere (quartiers) de la ville:
 
Riva degli Schiavoni et Arsenal     San Marco     Santi Giovanni e Paolo (San Zanipolo)     Rialto    
 
Cannaregio     San Polo     Dorsoduro     Île de la Giudecca     puis autour de Venise le Lido et l'île de Murano.
 
Parcourir en détail le Grand Canal de Venise
 
 
Surnommée la Cité des Doges, la ville est aussi la cité des amoureux, de nombreux jeunes mariés d'Europe et du Monde viennent faire leur voyage de noces à Venise et passent en gondole sous le Pont des Soupirs.
 
De grands artistes sont originaires de Venise comme les Peintres Giorgone, Lotto, Le Titien, Véronèse, Tintoret et Le Greco, le musicien Antonio Vivaldi. D'autres sont venus y vivre comme Lord Byron, Richard Wagner, etc.
 

 
     Avec Google

 

 
Venise, vue du Bassin de Saint Marc
Venise, vue du Bassin de Saint Marc: à gauche la Basilique Saint Georges Majeur, au centre la Salute et le Grand Canal, à droite le Campanile et le Palais des Doges
 

L'Italie     Alpes Italiennes     Venise     Grand Canal de Venise     Florence     La Toscane
 
Gênes et la Ligurie     La Riviera du Ponant     La Riviera du Levant     Cinque Terre     La Spezia
 
Côte d'Azur et Riviera Italienne     La Grèce     La Provence Antique

Achetez des livres sur :     L'Italie     Rome et l'Empire Romain     La Civilisation et la Société Romaine           L'époque Gallo-Romaine
Archéologie et Cartographie de la Gaule             La Grèce et le monde Héllènistique    L'Asie Mineure et la Turquie



Votre Hôtel à   Venise :        Hôtel Belle Epoque         Hôtel Continental
 
        Hôtel Regina         Hôtel Bauer Palace        Hôtel Monaco e Grand Canal        Hôtel Danieli
 


Situation de Venise

>Venise: vue panoramique à partir de l'Ouest, à droite l'île de la Giudecca, au fond le Lido, à gauche le Cimetière et une partie de l'île de Murano
Venise: vue panoramique à partir de l'Ouest, à droite l'île de la Giudecca, au fond le Lido, à gauche le Cimetière et une partie de l'île de Murano
A gauche le pont de la Liberté qui relie Venise à la terre ferme (Mestre), au premier plan, la gare routière, celle des chemins de fer et la gare maritime
 
Venise est construite dans une lagune qui s'étend sur 60 kilomètres de longueur sur la Mer Adriatique et a une profondeur d'un dizaine de kilomètres. Comme le montre la photo ci-dessus, la lagune comporte de nombreuses îles dont la principale est occupée par la ville même de Venise. Du côté de la Mer Adriatique un bande de terre étroite protège la lagune, le Lido qui est la station balnéaire de la ville. L'accès à la mer s'effectue par trois passages, celui du Lido, de Malamocco et de Chioggia.
 
Venise a été constituée à partir de plusieurs îles et d'innombrables pilotis, de nombreux canaux assurent l'essentiel des communications, ils sont franchis par de multiples ponts. Le principal canal est le Grand Canal.
 
L'île de la Giudecca fait aussi partie de la ville, elle est séparé de l'île principale par le canal de la Giudecca. Les autres îles significatives sont celles de Murano, Burano, Torcello et Chioggia tout à fait au Sud.
 



Venise
de Guide Voir -    ISBN : 2012442919

Du palais des Doges aux Dolomites, découvrez les sites remarquables ou insolites de Venise et de la Vénétie tout en images !
- Quartier par quartier, des cartes illustrées, des conseils de visites détaillés, des itinéraires de promenades.
- « Pas à pas », des plans de quartier ingénieux, en 3D, pour mieux se repérer et explorer le Capitole, l'Esquilin ou le Trastevere…
- De spectaculaires dessins d'architecture vous dévoilent l'intérieur de la basilique Sainte-Marie-Majeur, de la Farnesina ou du château Saint-Ange…
- Toutes nos bonnes adresses pour se loger, se restaurer et profiter pleinement de votre séjour.





Histoire de Venise

La création de la cité remonte au VIIème siècle aprés J-C, des habitants du nord de l'Italie fuyant devant l'avancée des Lombards se réfugient à Torcello et sur les îles de la lagune de Venise. Ces populations ont exploité la configuration du site pour se protèger des destructions et massacres de leurs agresseurs. Vis à vis de la plupart des autres villes Italiennes, Venise est jeune.
 
Au début du IXème siècle, les communautés de la lagune sont de plus en plus organisées, elles élisent le premier doge. Elles dépendent de l'Empire de Byzance mais ont de fait une certaine autonomie. Au début du IXème siècle, Venise résiste à une tentative d'occupation de Pépin, roi d'Italie et fils de Charlemagne.
 
En même temps, la flotte commerciale et militaire vénitienne se développe et commence à s'imposer dans l'Adriatique. La première Basilique Sain Marc est construite pour abriter les reliquzq de Saint Marc, qui devient le patron de la cité.
 
Autour de l'An Mil, le doge Pietro Orseolo obtient pour Venise des avantages de l'Empire byzantin. Utilisant ces accords, les marchands vénitiens se positionnent fortement dans la Méditerranée Orientale.
 
Au XIème siècle Venise soutient l'Empire Byzantin contre les Normands, elle acquiert l'Istrie et la Dalmatie. Par la suite, au XIIème siècle, la République participe aux Croisades, elle tire de grands avantages commerciaux.
Venise affine sa forme de gouvernement en donnant des contre-pouvoirs au doge.
 
Au début du XIIIème siècle, le doge Dandolo parvient à détourner la quatrième Croisade qui, au lieu de se rendre directement en Terre Sainte, va vers Constantinople. La ville est prise et mise à sac par les Croisés occidentaux. La République de Venise est la grande bénéficiaire de cette expédition, une partie de l'Empire Byzantin passe sous son controle et elle étend sa domination commerciale sur la Méditerranée orientale avec sa flotte qui est la plus puissante de la cet espace.
 
La République de Venise s'étend aussi à l'Ouest sur les terres de la péninsule Italienne. Elle est confrontée à ses concurrentes de l'Ouest de la Mer Méditerranée, les Républiques de Gênes et de Pise, plusieurs guerres les opposent pendant plus d'un siècle, les Venitiens finissent par l'emporter.
 
Les Marchands de Venise commercent avec Constantinople et les Musulmans. Ils pratiquent un commerce triangulaire: emmenant des marchandises d'Europe (bois, armes,...) ils se rendent à Alexandrie en Egypte où ils les échangent contre des produits d'Orient puis les marchands Vénitiens remontent par Constantinople où ils effectuent de nouvelles transactions qui leur permettent de ramener des épices et produits de luxe orientaux vers l'Europe.
 
La puissance de Venise est à son apogée au début du XVème siècle, elle détient alors le royaume de Chypre, Morée et Candie (Crète) et sur terre Vérone, Vicence, Padoue, Udine, Brescia et meme Bergame. Politiquement Venise s'allie aux rois de France.
 
C'est l'époque où un Vénitien célèbre, Marco Polo, se rend en Extrême-Orient et rencontre le Khan des Mongols. Il devient Gouverneur d'une province de ce vaste Empire. A son retour il raconte son voyage et ses aventures dans le Livre des Merveilles.
 
La prise de Constantinople par les Turcs du sultan Mehmet II en 1453 amoindrit la position de Venise en Orient, de nombreux comptoirs tombent. Le royaume de Chypre est pris par les Turcs autour de 1500.
 
En même temps, toujours autour de 1500, les Portuguais (ainsi Vasco de Gama) ouvrent la route des Indes par le Cap de Bonne Espérance créant ainsi une brèche dans le monopole commercial des Vénitiens.
 
En 1571, la flotte Turque est battue à Lépante par une alliance Européenne dont fait partie Venise, ce qui lui accorde un répit sur le front de l'Orient.
 
Pour autant à partir du XVIIème siècle l'influence de la République sur l'échiquier politique Européen diminue. Elle a perdu le monopole du commerce avec le Moyen-Orient et l'Extrême-Orient. Au XVIIIème siècle elle devient une destination touristique privilégiée et reste encore prospère, elle organise des fêtes à toutes les périodes de l'année pour attirer de riches visiteurs.
 
En 1797, le Général Francais Bonaparte (futur Napoléon Ier) conduit une campagne militaire dans le Nord de l'Italie et s'empare de Venise. Par le Traité de Campo Formio la ville est attribuée à l'Empire d'Autriche, c'en est fini de son autonomie.
 
En 1866 elle est rattachée au royaume d'Italie et à partir du début XXème elle devient une destination touristique de plus en plus importante.
 


Histoire de Venise : La République du Lion

(2004) de Alvise Zorzi, Jacques Roque --    ISBN : 2262023247

Au commencement était l'eau... La mer, les marais, les terres inondées où vivait le petit peuple des lagunes et des roselières. Et là allait se développer la Cité-Etat dont l'histoire rejoint la légende et dont la puissance dura mille ans. Cette monographie, fondée sur une documentation d'une très grande rigueur scientifique, est la fascinante évocation d'une ville magique qui sut faire naître et s'épanouir tous les talents: diplomatiques et commerciaux, militaires et maritimes, artistiques et politiques. C'est aussi la peinture de la splendeur et de la décadence des grandes familles vénitiennes qui firent du commerce une aristocratie, tracèrent des routes de Southampton à Alexandrie, d'Azov à Trébizonde, de Jérusalem à Pékin. Innovateurs en matière de législation et de justice, ils devinrent mécènes pour créer ce rêve architectural que représente Venise. De l'expédition de Cléonime de Sparte en 302 avant J.-C. à la Venise contemporaine, Alvise Zorzi offre une histoire complète de la Sérénissime.






Venise en quelques jours
de Alison Bing, Anne Caron, Mélanie Marx, Guide Lonely Planet -    ISBN : 2816109011

 
Venise en quelques jours pour : admirer le génie de Titien et du Tintoret, deux maîtres de la peinture vénitienne, jouer aux critiques d'opéra en chuchotant à un balcon de la Fenice, se passionner pour les nouvelles figures de l'art contemporain à la Punta della Dogana, picorer de délicieux cicheti (tapas vénitiennes) à l'heure de l'apéritif, découvrir la magnificence et les sombres secrets du palais des Doges, naviguer d'île en île à bord d'un bragosso (barge vénitienne).
 
Découvrez la ville en un clin d'oeil : un plan de la ville détachable et une carte détaillée pour chaque quartier, tous les sites, monuments et musées, des grands classiques aux plus insolites, les meilleurs restaurants, bars, boutiques et clubs sélectionnés par des auteurs locaux, des portraits de véritables Vénitiens, qui nous livrent purs secrets pour mieux profiter de la ville
 





Le Grand Canal

Le Grand Canal a la forme d'un S inversé comme le montre le plan ci-dessous fourni par l'Office du Tourisme de Venise.
 
Outre le tracé du Grand Canal on peut y voir les noms des différents quartiers de la ville et les différentes stations d'arrêt des vaporetti qui descendent et remontent le Grand Canal.
 
Les vaporetti font partie des transports municipaux et permettent d'acquérir des forfaits (voyages à volonté sur une durée donnée) à des prix raisonnables. Le service des bateaux (à vapeur) sur le Grand Canal a commencé en 1881.
 
La première station pour les vaporetti est Ferrovia qui correspond à la gare de chemins de fer Santa Lucia, elle est déjà entourée de monuments intéressants. La gare doit son nom a une église établie à cet endroit et qui a été démolie au milieu du XIXème siècle pour permettre l'arrivée du chemin de fer dans la ville. La gare actuelle date de 1954.
 
Le parcours du vaporetto part de Piazzale Roma (la gare routière) puis Ferrovia (la gare de chemins de fer) jusqu'au Bassin Saint Marc.
 
En savoir plus sur le Grand Canal de Venise
 

 
Venise: Plan du Grand Canal de Ferrovia (gare de chemins de fer) au Pont du Rialto
Venise: Plan du Grand Canal du Pont du Rialto à la Place Saint Marc
 
Le plan ci-dessus permet de positionner les principaux Palazzi du Grand Canal et de les situer par rapport aux stations d'arrêt des vaporetti.
 
Ce parcours a été découpé en plusieurs parties. La première va de la gare Santa Lucia à San Marcuola.
 
La vue du Grand Canal ci-dessous est prise du haut du Ponte degli Scalzi dans la direction de Rialto. Sur la gauche apparait le haut de l'église San Geremia et Santa Lucia.
Venise: Le Grand Canal le long de la Riva di Biasio, à gauche l'église San Geremia e San Lucia
Venise: Le Grand Canal le long de la Riva di Biasio, à gauche l'église San Geremia e San Lucia
 
La seconde partie va de la station San Marcuola vers le Palazzo Ca' d'Oro
 
Venise: vue du Grand Canal dans la zone de San Stae
Venise: vue du Grand Canal dans la zone de San Stae
 
La troisième partie permet de joindre le Palazzo Ca' d'Oro au Pont du Rialto.
 
Venise: vue du Grand Canal en aval du Pont du Rialto
Venise: vue du Grand Canal en aval du Pont du Rialto
 
Ensuite nous décrivons la partie qui va du du Pont du Rialto à San Toma en commençant par la rive Sud puis celle au Nord.
 
Venise: vue du Grand Canal après le Pont du Rialto (zone de San Silvestro)
Venise: vue du Grand Canal après le Pont du Rialto (zone de San Silvestro)
 
La dernière partie du Grand Canal va de San Toma au Bassin de Saint Marc, cette partie est elle-même décomposée en trois tronçons:
 
      - le premier va de la station San Toma jusqu'aux stations San Samuele et Ca' Rezzonico,
 
      - le second va de la station San Samuele à l'Accademia,
 
Venise: vue du Grand Canal, à droite et au fond l'église de la Salute
Venise: vue du Grand Canal, à droite et au fond l'église de la Salute
 
      - le troisième tronçon va de l'Accademia jusqu'à la Salute et au Bassin de Saint Marc.
 
Venise: vue du Grand Canal à partir du Bassin de Saint Marc, à gauche l'église de la Salute
Venise: vue du Grand Canal à partir du Bassin de Saint Marc, à gauche l'église de la Salute
 
Le canal est prolongé sur la rive Nord jusqu'au au Palais des Doges
 
Venise: le Campanile, les coupoles de la Basilique Saint Marc, le Palais des Doges et la Riva degli Schiavoni
Venise: le Campanile, les coupoles de la Basilique Saint Marc, le Palais des Doges et la Riva degli Schiavoni avec l'Hôtel Danieli
 

 
En savoir plus sur le Grand Canal de Venise
 


Votre Hôtel à   Venise :        Hôtel Belle Epoque         Hôtel Continental
 
        Hôtel Regina         Hôtel Bauer Palace        Hôtel Monaco e Grand Canal        Hôtel Danieli
 


Venise
de Guide Vert Michelin -    ISBN : 2067166875

Le Grand Canal, la place Saint-Marc, La Salute....
 
Avec le guide Vert Venise, vous avez tous les atouts en main pour explorer la ville!
 
Laissez-vous emporter par les itinéraires proposés dans le guide et choisissez les sites touristiques à visiter, que vous repérez par des étoiles : * intéressant, ** mérite un détour, *** vaut le voyage.
 
Une large sélection d'adresses vous aidera à faire votre choix d'hôtels, de restaurants, de bars ou de boutiques en fonction de vos envies et de votre budget.
 
Plongez au coeur de la ville grâce au descriptif culturel complet et détaillé du guide Vert Venise et aux rubriques La Lagune Vénitienne, Culture et Venise aujourd'hui.
 
Retrouvez également les différentes activités à faire en famille. Sur place, déplacez-vous facilement grâce à la précision des cartes et plans Michelin inclus dans le guide Vert Venise.
 





Venise

de Guide du Routard --    ISBN : 2012451144

Le voyage à la française ! Connu de tous (ou presque), identifiable à son personnage de couverture, c'est grâce à lui que l'on repère les Français à l'étranger. Référence depuis 25 ans, remis à jour tous les ans par une équipe de plus de 100 personnes, la collection n'arrête pas de s'étoffer de nouveaux titres. Ce guide "made in France" se caractérise par son ton sarcastique, parfois acerbe mais toujours juste, au franc parlé, depuis repris, copié mais rarement égalé. Symbole de liberté, d'indépendance, d'émancipation du voyage pour toute une génération, ces descendants suivent le pas et à juste titre. Toutes les informations habituelles, présentées clairement, synthétiquement et toujours avec rigueur composent ce guide. Ces gens-là connaissent leur boulot et ne parlent jamais de ce qu'ils n'ont pas vu. Les anecdotes sont croustillantes, les adresses secrètes (d'après les comptes rendus de lecteurs) et, en France, comme au bout du monde, on garde cette image de la découverte "sac au dos". Depuis peu, ce best-seller s'est offert une carte en couleurs pour égayer sa maquette mais, le plus important, c'est que l'on va à l'essentiel, facilement, avec cet esprit du routard arpentant, comparant, repérant une zone, et sympathisant avec les gens du coin. Le guide "copain rusé".




Place Saint Marc (San Marco)

La Place Saint Marc est le coeur de la ville de Venise, elle en était le centre politique et religieux. Elle mesure 175 mètres de long sur 80 mètres de large. Elle est entourée des principaux points d'intérêt de la ville: la Basilique Saint Marc, le Musée Correr, les Procuraties, la Tour de l'Horloge (Torre dell'Oroglio), le Campanile, la Piazzeta et le Palais des Doges.
 
Elle est inscrite au Patrimoine de l'Humanité de l'Unesco.
 
Venise: la Place Saint Marc avec les Procuratie Vecchie, la Tour de l'Horloge, la Basilique, le Campanile et les Procuratie Nuove, au fond à droite le Palais des Doges
Venise: la Place Saint Marc avec les Procuratie Vecchie, la Tour de l'Horloge, la Basilique, le Campanile et les Procuratie Nuove, au fond à droite le Palais des Doges
 
Elle est entourée par les Procuratie (bureaux des Procurateurs) Vecchie (vieilles), Nuove (nouvelles) et Nuovissime (début du XIXème siècle). Les plus anciennes (vecchie: près de la Tour de l'Horloge) remontent au XIIème siècle, elles ont été surélevées au début du XVIème siècle. Les Nuove étaient jadis reliées au Campanile, elles ont été commencées en 1584 et achevées en 1640. Les arcades des Procuratie accueillent des Cafés célèbres (Le Florian, le Quaddri, etc).
 
Sur le côté Ouest de la place, l'Aile Napoléonienne (Procuratie Nuovissime) est du début du XIXème siècle, elle a remplacé l'ancienne église San Geminiano, elle abrite une partie du Musée Correr qui s'étend aussi dans les Procuratie Nuove. Ce Musée est dédié à l'Histoire et à l'Art de Venise, il possède les oeuvres de grands artistes vénitiens comme Giovanni Bellini, Del Fiore, Francesco Guardi, Vivarini, Veneziano, Lotto, Carpaccio, Antonello, Tura, etc, une salle est dédiée à Canova, sculpteur du début du XIXème siècle.
 
Venise: la Tour de l'Horloge sur la Place Saint Marc               Venise: la Basilique Saint Marc et le Palais des Doges
La Tour de l'Horloge                                                                               La Basilique Saint Marc et le Palais des Doges
 
La Tour de l'Horloge (cf photo ci-dessus à gauche) a été réalisée à l'époque de la Renaissance par Mauro Coducci. Elle est surmontée par les deux Maures en bronze qui frappent régulièrement une cloche (cf photo ci-contre). Juste en dessous se trouve le Lion de Saint Marc sur un fond étoilé.
 
A l'Est de la Tour et sur le côté Nord de la Basilique Saint Marc se développe la Piazzetta dei Léoncini avec les lions sculptés par Giovanni Bonazza au début du XVIIIème siècle.
 
Venise: les Maures de la Tour de l'Horloge               Venise: la Basilique Saint Marc et la Piazetta dei Leoncini
Les Maures de la Tour de l'Horloge et le Lion de Saint Marc                   La Basilique Saint Marc et la Piazetta dei Leoncini avec les deux lions sculptés
 


La Basilique Saint Marc

La Basilique Saint Marc à Venise
La Basilique Saint Marc à Venise, à droite le Plalais des Doges
 
La Basilique Saint Marc a été construite au XIème siècle en s'appuyant sur les fondations d'une église antérieure qui était dédiée à Saint Marc, elle est sans doute l'oeuvre d'un architecte Grec. Côté Sud, elle est accolée au Palais des Doges.
Avec la prospérité la ville a voulu avoir un édifice religieux capable d'être comparé à ceux de Byzance.
 
Son style est ainsi inspiré des édifices byzantins avec ses cinq coupoles surmontées de lanternes et ses remarquables mosaïques en particulier sur la façade (cf photo au-dessous).
 
C'est une construction avec un centre entouré sur trois côtés par un narthex. La façade possède des éléments Byzantins, Romans et Gothiques.
 
Partie de la façade de la Basilique Saint Marc à Venise
Partie de la façade de la Basilique Saint Marc avec coupoles et mosaïques
 
Les mosaïques couvrent une surface de plusieurs milliers de m2, elles sont situées sur la façade (cf photo ci-dessous) et à l'intérieur de l'édifice.
 
Mosaïque de la façade de la Basilique Saint Marc à Venise
Mosaïque de la façade de la Basilique Saint Marc: Enlèvement de la dépouille de Saint Marc (XVIIème siècle)
 
Partie de la façade de la Basilique Saint Marc avec le quadrige de chevaux et la tribune transversale
 
La façade est divisée en deux parties par une longue galerie horizontale, au-dessus de celle-ci et de l'arc central du niveau inférieur se situe un quadrige de chevaux en bronze ramené du sac de Byzance par les Croisés en 1203, cette oeuvre remonte à la période Hellénistique (Ivème siècle avant J-C).
En 1798, le Général Français Bonaparte (futur Empereur Napoléon Ier) les fit conduire à Paris et placer sur l'Arc de Triomphe du Carroussel. Ils ont été ramené à Venise en 1816.
 
La galerie servait de tribune aux Doges et à sa suite pour voir les manifestations de tous ordres qui avaient lieu sur la Place Saint Marc.
 
Partie de la façade de la Basilique Saint Marc avec les mosaïques, le quadrige de chevaux et la tribune transversale
 
La mosaïque centrale de la façade (à droite sur la photo ci-contre) représente le Jugement Dernier. Les bandes qui entourent les arcs du portail sont couvertes de sculptures des XIIème et XIIIème siècles en style Romano-Byzantin.
 
Statues des Tétrarques sur la façade de la Basilique Saint Marc à Venise
 
La façade comporte de multiples oeuvre d'art ramenées à Venise à l'issue de victoires vénitiennes, ainsi une sculpture en porphyre rouge dénommée les Tétrarques (cf photo ci-contre) se trouve à l'angle de la Tour du trésor, elle est du IVème siècle et vient probablement de Syrie.
 
Statues des Tétrarques sur la façade de la Basilique Saint Marc
 
L'intérieur de l'église a la forme d'une croix grecque, elle comporte une nef principale et deux collatéraux et un transept. Les cinq coupoles surmontent la nef, les bras et la croisée du transept et enfin le choeur.
Elle est couverte de mosaïques, les plus anciennes sont du XIIème siècle, celles du XVème siècles sont l'oeuvre de Paolo Ucello et d'autres artistes Toscans. Au XVIème siècle, elles ont été réalisées par des artistes vénitiens: Titien, Véronèse, Tintoret, etc.
 
Dans le choeur, derrière le maitre-autel, se trouve une rétable remarquable, le Pala d'Oro, qui remonte au VIème siècle.


Le Campanile et la Piazzetta

Venise: le Campanile et la Bibliothèque donnant sur la Piazzetta, la colonne avec la statue de Saint Théodore
Le Campanile et la Bibliothèque donnant sur la Piazzetta, la colonne avec la statue de Saint Théodore
 

 
Le Lion de Saint Marc sur la Piazzetta
 
Le Campanile de la place Saint Marc s'élève à pres de 100 mètres de hauteur. Il s'est écroulé en 1902 et a été reconstruit à l'identique de l'ancien.
 
A la base du Campanile, la Loggetta est l'oeuvre de Jacopo Sansovino.

 
La Piazzeta est sur le côté Sud de la Place Saint Marc, elle est bordée par le Palais des Doges, la Basilique Saint Marc et la Bibliothèque.
 
Cette Bibliothèque a été construite à l'époque de la Renaissance par Jacopo Sansovino. Elle possède des oeuvres du Titien, de Véronèse et de Tintoretto.
 
Les deux colonnes du côté Sud sont des monolithes, elles ont été ramenées d'Orient au XIIème siècle, elles portent les symboles de la ville: Le Lion de Saint Marc et la statue en marbre de Saint Théodore.
 
                                                                  Le Lion de Saint Marc sur la Piazzetta
 


Le Palais des Doges

Ce palais était la résidence des Doges, le siège du gouvernement et le Palais de Justice de la République de Venise. Même si l'affectation des pièces a varié, globalement, l'administration était au premier étage, au deuxième étage les quatre grandes salles servaient au gouvernement et on y trouvait aussi l'appartement du Doge, au troisième étage encore des pièces pour le gouvernement. Sous les toits et au rez de chaussée des salles servaient de prisons.
 
Venise: Le Palais des Doges et le Campanile
Venise: la Bibliothèque, la Piazzetta avec ses deux colonnes, le Campanile et le Palais des Doges
 
La construction du Palais des Doges remonte au IXème siècle, il était alors de style Byzantin avec une forme rectangulaire dotée d'une tour à chaque angle. Victime de plusieurs incendies, l'édifice a été reconstruit au XIVème siècle et était quasiment achevé au milieu du XVème siècle. Dans la cour intérieure l'Escalier d'Or et l'Arc Foscari sont de la fin du XVème siècle, la façade de l'Horloge est du XVIème siècle.
 
Jusqu'au XVIIIème siècle, les Doges successifs n'ont eu de cesse d'agrandir et d'améliorer leur palais en faisant appel aux meilleurs architectes, sculpteurs et peintres de l'Italie.
 
Venise: Le Palais des Doges
Venise: à l'arrière-plan la Basilique Saint Marc, la Piazzetta avec ses deux colonnes et le Palais des Doges en gros plan
 
Palais des Doges: Sculptures d'un chapiteau d'une colonne du portique
 
Le palais est impressionnant par sa taille mais aussi par la qualité de son décor. La façade qui donne sur la Piazzetta a presque la même longueur que celle qui donne sur le Bassin de Saint Marc.
 
Vu de l'extérieur, le palais est de style Gothique, les parties basses avec portiques et galeries donnent une impression de légèreté a contrario des parties hautes qui sont plus massives (cf photo ci-dessus). La loggia du premier étage est composée de baies en arc brisé complétées par des quadrilobes.
 
Les colonnes du portique comportent 38 chapiteaux sculptés (cf photo ci-contre), ils sont l'oeuvre de Raverti, Bon, Lamberti et Nanni di Bartolo. On y trouve des représentations des Vices et des Vertus, des Signes du Zodiaque, des Métiers, etc.
 
Sculptures d'un chapiteau d'une colonne du portique
 
La partie haute de l'édifice est décoré avec un motif répétitif en forme de losange. Les deux façades sont percées par des fenêtres en arc brisé. Côté Piazzetta, la Porta della Carta est l'oeuvre de Giovanni et Bartolomeo Bon autour de 1440.
Le Pont des Soupirs à Venise
 

Le Pont des Soupirs

Ce pont est une arche qui relie le Palais des Doges aux Nouvelles Prisons construites de l'autre côté du canal (cf photo ci-contre). Il a été construit etre 1595 et 1605 par Marino Grimani. Il a été construit en pierres blanches d'Istrie.
 
Le Pont des Soupirs évoque les plainte des condamnés qui, par ses fenêtres, avaient l'occasion de regarder une dernière fois le panorama de la lagune avant d'être enfermés dans les lugubres prisons de la République (Palais des Seigneurs de la Nuit).
 
Façade Est du Plais des Doges, Pont des Soupirs et Nouvelles Prisons
 
La façade Est du Palais des Doges (voir photo au-dessus) est l'oeuvre d'Antonio Rizzo, elle a été réalisée à l'époque de la Renaissance.

Venise: Cour intérieure du Palais des Doges
Cour intérieure du Palais des Doges, à l'arrière-plan la Basilique Saint Marc, juste devant l'Arc Foscari, sur la droite l'Escalier des Géants
 
Palais des Doges: l'Escalier des Géants
 
L'entrée principale du Palais des Doges est sur la façade donnant sur le Bassin Saint-Marc, elle donne sur la cour intérieure (cf photo ci-dessus).
 
Dans celle-ci, les deux puits ont des margelles sculptées par Alfonso Albergetti et Nicolo de Conti.
 
Au fond de la cour se trouvent l'Arc Foscari et la façade de l'Horloge qui est du XVIIème siècle.
 
Au premier étage, la galerie fait le tour du palais sur trois côtés.


 
Palais des Doges: l'Escalier des Géants
 
L'Escalier des Géants a été réalisé à la fin du XVème siècle par Antonio Rizzo. En haut il est encadré par deux grandes statues de Mars et Neptune (cf photo ci-contre) qui symbolisaient la puissance de Venise sur terre et sur mer, elles sont l'oeuvre de Jacopo Sansovino.
 

 
Palais des Doges: l'Escalier d'Or
 

L'Escalier d'Or
Cet escalier a été commencé par Jacopo Sansovino en 1555, il a été achevé en 1559 par Scarpagnino.
 
C'est l'escalier d'honneur qui conduit aux appartements du Doge et aux salles de réunion pour les magistrats de la République. Il doit son nom à la décoration en stucs or et blanc de son plafond (cf photo ci-contre), elle entoure des fresques de Giovan Battista Franco.
 
Cet escalier dessert les salles institutionnelles du palais.
 
Palais des Doges: l'Escalier d'Or
 

Décoration d'une salle du Palais des Doges
 



















Les Salles Institutionnelles
Ces salles du Palais des Doges étaient l'endroit où se déroulait l'essentiel de la vie politique, judiciaire et administrative de la République de Venise.
 
Elles abritaient les principaux organes du gouvernement et de la justice: Grand Conseil, Sénat, Collège, Conseil des Dix, Quarantie, etc.
 
La décoration actuelle des salles est du XVIème siècle.
 
                                                            Décoration d'une salle du Palais des Doges
 



Venise et la Vénétie
de Guide Voir -    ISBN : 2012452191

Du palais des Doges aux Dolomites, découvrez les sites remarquables ou insolites de Venise et de la Vénétie tout en images !
 
Quartier par quartier et région par région, des cartes illustrées, des conseils de visites détaillés, des itinéraires de promenades, des propositions d'excursions.
 
"Pas à pas", des plans de ville ingénieux, en 3D, pour mieux se repérer et explorer les quartiers de San Polo, du Castello ou du Dorsoduro à Venise, mais aussi Padoue, Vérone.
 
De spectaculaires dessins d'architecture vous dévoilent l'intérieur de la basilique Saint-Marc ou de Santa Maria Gloriosa dei Frari à Venise, de l'ancienne cathédrale de Torcello, du théâtre olympique de Vicence.
 
Toutes nos bonnes adresses pour se loger, se restaurer et profiter pleinement de votre séjour.





Riva degli Schiavoni et Arsenal

Venise: Riva degli Schiavoni
Venise: à gauche le débouché du Grand Canal et la Salute, au centre le Campanile et le Palais des Doges, à droite la Riva degli Schiavoni avec l'église de la Pieta
 
La Riva degli Schiavoni se situe sur la lagune à l'Est du Palais des Doges. Au niveau de l'Arsenal elle est prolongée par la Riva Ca' di Dio puis la Riva San Biaggio avec le Musée Naval et l'église San Biaggio. Au delà s'étend la Riva dei Sette Martiri.
 
Le premier édifice intéressant est l'Hôtel Danieli de style Gothique, c'est un des plus prestigieux de la ville. On rencontre ensuite l'église de la Pieta (Santa Maria della Visitazione) où Antonio Vivaldi a dit la messe et composé les Quatre Saisons. Cette église faisait partie d'un Hospice pour enfants abandonnés qui remontait au XIVème siècle.
 
L'église San Zaccaria est un peu en arrière du quai, elle est de la fin du XVème siècle et a été réalisée par Antonio Gambello et Mauro Codussi sur l'emplacement d'une ancienne église qui remontait au IXème siècle. Elle possède de nombreuses peintures en particulier de Giovanni Bellini et de Palma le Jeune.
 
Le Musée d'Histoire Navale permet de revivre les succès militaires mais aussi les expéditions maritimes organisées par la République de Venise.

 

L'Arsenal

L'entrée de l'Arsenal de Venise
L'entrée de l'Arsenal de Venise
 
L'Arsenal était primordial pour la République de Venise qui était avant tout une puissance maritime. Il était un entrepôt d'armes, un chantier naval et un site de réparations. La Darsena Grande (grande Darse) fait toujours partie de l'Arsenal, elle occupe, avec les espaces de service et les bassins annexes, une surface importante de l'Est de la ville.
 
Son implantation remonte au début du XIIème siècle, quand les Croisades ont nécessité de développer rapidement la construction navale. Au XIVème et XVème siècles près de 15000 charpentiers y travaillaient.
 
Il a été endommagé pendant l'occupation de l'armée de Bonaparte en 1797, puis restauré par les Autrichiens au XIXème siècle.

 
La Via Garibaldi et la Riva dei Sette Martiri
En revenant sur les quais, on arrive à l'église San Biaggio. Au delà s'étend la Riva dei Sette Martiri. La Via Garibaldi conduit à L'îlôt San Pietro avec l'église San Pietro di Castello fondée au VIIème siècle et qui a été la première cathédrale de Venise, l'édifice actuel est du XVIème siècle.
 
La Via Garibaldi et à droite la Riva dei Sette Martiri
La Via Garibaldi et à droite la Riva dei Sette Martiri
 





Quartier San Marco

Cette partie couvre l'intérieur de la boucle Sud du Grand Canal, à l'Ouest de la Place Saint Marc. Il est très animé avec beaucoup de commerces et de galeries, il permet aussi de voir de beaux palais et des églises intéressantes.
 
Une page spécifique et détaillée permet de parcourir la rive Sud du Grand Canal entre le Pont du Rialto et le Bassin de Saint Marc.
 
Plan du Quartier San marco de Venise
Plan du Quartier San Marco de Venise
 

Théâtre de la Fenice
La Fenice (cf photo de la façade ci-dessous à gauche) est l'un des édifices fétiches de la musique classique, il a été en bonne partie détruit dans un incendie en 1996 et reconstruit rapidement pour être opérationnel dès 2003. Beaucoup d'oeuvres de grands compositeurs (Gioacchino Rossini, Vincenzo Bellini, Gaetano Donizetti, Giuseppe Verdi, etc) ont été jouées pour la première fois à la Fenice.
 
La Fenice de Venise Venise: église Santa Maria del Giglio
Façade du Théâtre de la Fenice                                                                                             Eglise Santa Maria del Giglio          
 
L'église Santa Maria del Giglio a une façade très décorée, l'édifice est l'oeuvre de Giuseppe Sardi. Elle donne sur un Campo allongé qui va jusqu'au Grand Canal.
 
Vers l'Ouest se trouve le Campo San Maurizio avec l'église du même nom qui accueille une exposition permanente sur la musique de Vivaldi.
 

Campo San Stefano
Le Campo San Stefano est une des plus belles places de Venise. Elle est disposée en longueur avec au Nord l'église San Stefano et côté Sud les Palazzi Loredan, Morosini et Pisani. Le Palazzo Morosini remonte au XIVème siècle, il a été restauré au XVIIème.
Le prolongement de cette place débouche sur l'église San Vital et le Pont de l'Accademia.
 
Campo San Stefano dans le Quartier San Marco de Venise
Campo San Stefano dans le Quartier San Marco de Venise, à droite le Palazzo Loredan et au fond l'église San Vital
 
La statue au centre de la place San Stefano est dédiée à Niccolo Tommaseo, un écrivain qui a participé aux émeutes du Risorgimento contre l'occupation Autrichienne.
 
L'église San Stefano (cf photos ci-dessous) est de style Gothique. Sa façade est en briques, le portail a été réalisé par Bartolomeo Bon. Elle comporte une nef avec deux collatéraux, la toiture est supportée par une belle charpente (cf photo ci-dessous à droite) réalisée par des ouvriers de la construction navale.
 
Elle possède des oeuvres de grands peintres vénitiens comme le Tintoret.
 
L'église San Stefano dans le Quartier San Marco de Venise L'église San Stefano dans le Quartier San Marco de Venise
L'église San Stefano dans le Quartier San Marco
 
Le campanile (cf photo ci-dessus à droite) s'élève à 60 mètres de hauteur, son clocheton est octogonal. La base est du XVème siècle, son inclinaison est due à un glissement de terrain du XVIIIème siècle.
 
Campo Manin
Dans la partie Nord de San Marco, le campo Manin et le campo San Luca sont des places animées de la ville. Le campo Manin (cf photo ci-dessous) possède une statue de Daniele Manin, un des héros du Risorgimento. Le campo est bordé par un bâtiment moderne: la Caisse d'Epargne de Venise.
 
Campo Manin dans le Quartier San Marco de Venise
Campo Manin dans le Quartier San Marco de Venise
 




Santi Giovanni e Paolo (San Zanipolo)

Le Quartier de Santi Giovanni e Paolo (San Zanipolo) est proche du Fondamente Nuove qui est la rive Nord de la ville et qui donne sur la lagune.
Le Campo Santi Giovanni e Paolo à Venise
Le Campo Santi Giovanni e Paolo (San Zanipolo) avec la statue de Bartolomeo Colleoni
 
Le rio dei Mendicanti et la scuola di San Marco à Venise
 
Le Campo Santi Giovanni e Paolo (cf photo ci-dessus) est un des sites significatifs de Venise
 
Il dessert l'église Santi Giovanni e Paolo qui est un des principaux édifices de la ville et la Scuola di San Marco (cf photo ci-contre) qui est en fait l'entrée de l'Ospedale (hôpital civil de Venise).
 
En son centre se trouve la statue de Bartolomeo Colleoni, un homme de guerre redoutable plusieurs fois employé au service de la République de Venise.
 
Le campo est délimité à l'Ouest par le Rio dei Mendicanti.

 
Le rio dei Mendicanti et la scuola di San Marco

 
La Scuola Grande di San Marco a été construite à la fin du XVème siècle par Pietro Lombardo puis Mauro Codussi, la façade comporte une décoration riche (cf photo ci-contre).
 
La scuola a été rattachée à l'Ospedale au XIXème siècle.
 
L'église Santi Giovanni e Paolo
Elle a été construite de 1240 à 1430 en style Gothique. Elle est très grande, sa longueur dépasse les 100 mètres et sa largeur est de 45 mètres au niveau du transept (cf photo ci-dessous).
 
La scuola di San Marco et l'église Santi Giovanni e Paolo à Venise
La scuola di San Marco et l'église Santi Giovanni e Paolo à Venise, à droite la statue de Bartolomeo Colleoni
 
La façade est autère, en fait elle est restée inachevée, à sa base se trouve un portail réalisé en 1460 par Bartolomeo Bon.
 
C'est dans cette église qu'avait lieu les funérailles des Doges, et les arcatures de la façade accueillent les tombeaux de plusieurs d'entre eux.
 
L'intérieur comporte une nef et deux collatéraux suivis par un transept. L'ensemble est très éclairé par les grandes baies latérales (cf photo ci-dessous à gauche).
 
Le transept dessert l'abside centrale et cinq chapelles. Vu de l'extérieur le chevet est trèe élancé (cf photo ci-dessous à droite).
 
Intérieur de l'église Santi Giovanni e Paolo à Venise     Chevet de l'église Santi Giovanni e Paolo à Venise
Intérieur de l'église: nef, collatéraux, charpente et voûtes                     Eglise Santi Giovanni e Paolo                         Chevet
 




 

Le Pont du Rialto et ses environs

Le Rialto est le centre historique de Venise, au début du IXème siècle le gouvernement Byzantin de la ville, qui est sous la menace des Francs, se réfugie sur un groupe d'îles appelées Rivo Alto, d'où Rialto. C'est à partir de là que s'est reconstitué puis développé Venise.
 
Venise: Le Pont du Rialto sur le Grand Canal
Venise: Le Pont du Rialto sur le Grand Canal
 
Venise: Les boutiques de la galerie centrale du Pont du Rialto
 
Le Pont du Rialto est un des principaux monuments de Venise. Le premier pont a été réalisé en bois à la fin du XIIème siècle, il est détruit par des incendies et reconstruit à chaque fois. Ce pont de bois avait un dispositif à pont-levis pour faciliter la navigation sur le canal.
 
Le pont actuel a été construit en trois ans et achevé en 1590 par l'architecte Antonio Da Ponte, il a une arche unique de 28 mètres de large et de près de 8 mètres en hauteur, ce qui permettait le passage de navires. Il comporte une galerie avec de nombreuses boutiques.
 
Venise: Les boutiques de la galerie centrale du Pont du Rialto
 
C'est un pont de pierre dont la conception et la réalisation ont été difficiles en raison de la nature instable des sols environnants.

 
Visite du Grand Canal
En amont du pont le parcours va du Palazzo Ca' d'Oro au Pont du Rialto.
 
Ensuite en aval du pont, le parcours va du Pont du Rialto à San Toma, d'abord sur la rive Sud, puis sur celle au Nord.
 
Venise: vue du Grand Canal en aval Pont du Rialto
Venise: vue du Grand Canal en aval du Pont du Rialto
 
Le Campo San Bartolomeo est à proximité immédiate du Pont du Rialto, sur son côté Est, c'est un des sites les plus animés de Venise. En son centre se trouve la statue de Carlo Goldoni (cf photo ci-dessous).
 
Le Campo San Bartolomeo près du Pont du Rialto
Le Campo San Bartolomeo près du Pont du Rialto
 
A partir du Campo San Bartolomeo, la Mercerie Due Aprile permet de rejoindre le Campo San Salvador avec l'église du même nom(cf photos ci-dessous).
 
Le Campo San Salvador   L'église San Salvador
Le Campo San Salvador                                                             L'église San Salvador
 


Cannaregio

Le Quartier (sestiere) de Cannaregio se situe dans la partie Nord de la ville de Venise. En venant du Quartier du Rialto, on arrive au Campo dei Santissimi Apostoli (cf photo ci-dessous à gauche).
Ce campo est le point de départ de la Strada Nuova (cf photo ci-dessous à droite) qui traverse la partie Est du Quartier de Cannareggio, cette rue a été dégagée dans les années 1870, elle est parallèle au Grand Canal. Elle est une des rues les plues animées de Venise avec de nombreux commerces et restaurants.
 
Venise: plan du Quartier de Cannaregio
Venise: plan du Quartier de Cannaregio
 
Le Grand Canal définit la limite Sud de ce quartier. On peut le parcourir à partir de la gare Santa Lucia à San Marcuola, puis de la station San Marcuola vers le Palazzo Ca' d'Oro.
 
Le Campo et l'église dei Santissimi Apostoli   La Strada Nuova, à droite le clocher de Santa Sofia
Le Campo et l'église dei Santissimi Apostoli                                             La Strada Nuova, à droite le clocher de Santa Sofia
 
Venise: le Campo San Geremia à Cannaregio
 
L'église dei Santissimi Apostoli (cf photo ci-dessus à gauche) a été reconstruite au XVIème siècle et restaurée au XVIIIème. Le campanile est caractéristique et visible de loin. A l'intérieur se trouve une peinture de Tiepolo, La communion de Sainte Lucie et une autre attribuée à Véronèse, La récolte de la Manne.

Dans la Strada Nuova on croise le Campo Santa Sofia, de l'autre côté de la rue se trouve l'église du même nom (cf photo ci-dessus à droite).
 
Le Palazzo Ca' d'Oro se situe un peu plus loin sur le Grand Canal.

 
Le Campo San Geremia à Cannaregio
 
L'église San Geremia e Santa Lucia (cf photo ci-contre) a été construite au XVIIIème siècle. Elle contient les reliques de Sainte Lucie, une martyre du début du IVème siècle.
 
Le campanile voisin est du XIIIème siècle.
 
Au delà la Lista di Spagna rappelle que cette zone proche de nombreuses ambassades bénéficiait de l'immunité diplomatique.
Venise: le canal de Cannaregio
Venise: le canal de Cannaregio et le Pont à Trois Arches
 
Le Canal de Canareggio (cf photo ci-dessus) est la voie d'au la plus importante de Venise après le Grand Canal, il passe près du Campo San Geremia et remonte vers le Nord-Ouest. Les rives de ce canal comportent plusieurs palais, c'est ausi un lieu de promenade avec en particulier des restaurants.
 
Un Pont à Trois Arches (Ponte dei Tre Archi) franchit ce canal (cf photo ci-dessus), c'est le seul de Venise. Il a été construit à la fin du XVIIème siècle par Andrea Tirali.
 
Sur le côté Ouest du pont se trouve l'église San Giobbe (Job) construite dans la seconde partie du XVème siècle par Pietro Lombardo.

Le Ghetto
Le Ghetto de Venise s'est développé au début du XVIème siècle quand la guerre conduite contre la ville par la Ligue de Cambrai amène les Juifs à se réfugier dans la ville (ils y étaient interdits jusqu'alors). Ils sont confinés dans le Ghetto, ils ne peuvent circuler en dehors que dans la journée à condition de porter un chapeau jaune qui permet de les identifier. Le Ghetto accueille en particulier des Juifs issus du royaume d'Espagne d'où ils avaient été expulsés. Ils n'ont obtenu l'égalité des droits qu'en 1866 au moment de l'union de Venise avec l'Italie.
 
Venise: le Ghetto à Cannaregio
Venise: le Ghetto à Cannaregio
 





Le Quartier San Polo

Le Quartier San Polo se situe dans la grande boucle Nord du Grand Canal qui constitue sa limite Est et Sud, de la station de vaporetti San Stae jusqu'à celle de San Toma.
 
A l'intérieur de cette boucle quatre sites sont plus particulièrement intéressants en allant du Nord vers le Sud: le Campo San Giacomo dall'Orio, le Campo San Polo, l'église Santa Maria Gloriosa dei Frari (I Frari) et la Scuola Grande di San Rocco.
 
Le Campo et l'église San Giacomo dall'Orio
Ce campo est vaste avec en position centrale le chevet de l'église du même nom (cf photo ci-dessous). Il comporte de nombreux cafés et restaurants ainsi que des commerces qui en font un lieu animé à certains moments de la journée. Quelques palais se trouvent en bordure de ce campo.
 
Venise: le Campo San Giacomo dall'Orio
Venise: le Campo San Giacomo dall'Orio avec au centre l'église San Giacomo dall'Orio
 
L'église San Giacomo d'all'Orio a été fondée à la fin du Xème siècle puis reconstruite au début du XIIIème, le campanile est de cette époque. Les absides (cf photo ci-dessus) sont d'époques diverses, celle au centre est du XIIIème. A l'intérieur se trouvent de nombreuses peintures d'artistes vénitiens, en particulier de Palma le Jeune.
 
Le Campo et l'église San Polo
Le Campo San Polo se situe au Sud-Est du précédent, il est également très vaste (cf photo ci-dessous) et était utilisé pour des fêtes et des spectacles.
Venise: le Campo San Polo
Venise: le Campo San Polo avec au centre l'église San Polo
 
L'église San Polo est une des plus anciennes de Venise, sa fondation remonte au milieu du VIIIème siècle. Son clocher est du XIVème siècle, il est surmonté par une flèche conique. L'intérieur comporte une nef principale et deux collatéraux, il a été très remanié au XIXème siècle. L'église possède des peintures du Tintoret, de Tiepolo et de Palma le Jeune, le rétable est de Véronèse.
 
L'église Santa Maria Gloriosa dei Frari (I Frari)
Cette église est habituellement nommée I Frari, elle a été commencée autour de 1250 sur un projet de Nocolas Pisano puis agrandie agrandie au milieu du XIVème siècle par Scipione Bon et achevée un siècle plus tard.
 
Elle est de grande dimension et son clocher, réalisé à la fin du XIVème siècle, atteint 70 mètres de hauteur (cf photo ci-dessous à gauche).
 
L'église Santa Maria Gloriosa dei Frari   Chevet de l'église Santa Maria Gloriosa dei Frari
Façade et campanile                     Eglise Santa Maria Gloriosa dei Frari                         Chevetet absides
 
La façade est austère avec des parties Romanes et des parties Gothiques, elle a été achevée au XVème siècle en. Le portail est surmonté par une statue du Christ ressucité, en dessous sur les côtés les deux statues de la Vierge à l'Enfant et de Saint François sont l'oeuvre de Bartolomeo Bon. Les absides sont les parties les plus anciennes de l'église (cf photo ci-dessus à droite).
 
A l'intérieur, la nef principale et les deux collatéraux comportent douze grosses colonnes cylindriques, l'ensemble est surmonté d'une charpente complexe. Le long des murs se trouvent une suite d'autels dont l'un avec un monument dédié au Titien qui y aurait été enseveli en 1576.
 
L'église possède de nombreuses peintures (Titien, Bellini, etc) et sculptures (Donatello, Pietro Lombardo, etc), le retable derrière le maitre-autel est l'oeuvre du Titien.
 
La Scuola Grande di San Rocco et l'église San Rocco
 
La Scuola Grande di San Rocco
Elle est juste à côté de l'église I Frari. Saint Roch (Rocco), qui vivait au début du XIVème siècle, est le patron des pestiférés. Ses reliques ont été transférées de Montpellier à Venise en 1485.
 
La Scuola Grande di San Rocco (à gauche sur la photo ci-contre) est une des plus importantes écoles de Venise. Elle contient des oeuvres du Tintoret, en particulier la salle de l'Albergo a été décorée par cet artiste. Elle possède aussi des peintures du Titien.
 
La Scuola a une façade de style Renaissance, les deux étages comportent des colonnes avec des chapiteaux corinthiens, entre ces colonnes sont disposées des arcs en plein cintre.
 
La Scuola Grande di San Rocco (à gauche)
                        et l'église San Rocco (à droite et de face)

 
L'église San Rocco (de face sur la photo ci-contre) remonte à l'époque de la Renaissance, elle a été remaniée au XVIIIème siècle. Elle est à nef unique et contient plusieurs oeuvres du Tintoret.

 


Votre Hôtel à   Venise :        Hôtel Belle Epoque         Hôtel Continental
 
        Hôtel Regina         Hôtel Bauer Palace        Hôtel Monaco e Grand Canal        Hôtel Danieli
 



Venise:
Grand Canal, Rialto, place Saint-Marc, l'Accademia, l'Arsenal, les îles de la lagune

de Guide Gallimard -    ISBN : 2742431977

Des clefs pour comprendre... la nature de la lagune vénitienne ;
 
L'histoire de la Sérénissime qui régna sur un empire maritime pendant six siècles ;
 
Les prouesses techniques de son architecture qui ont fait surgir des eaux églises et palais somptueux.
 
Des itinéraires à parcourirDécouvrir Venise et ses îles en 13 circuits de visite ;
 
Voguer sur le Grand Canal ; explorer le labyrinthe des ruelles et des campi ; admirer l'éblouissante palette des peintres vénitiens.
 
Les informations pratiques De A à Z, tous les renseignements utiles pour réussir son voyage ; une sélection d'hôtels, de restaurants et de boutiques ; les adresses et horaires des lieux à visiter ; 12 pages de cartes.

 
Venise : les palais du Grand Canal     de Umberto Franzoi, Mark Smith -    ISBN : 2080124234



Dorsoduro

Le Quartier de Dorsuduro occupe le Sud de la partie centrale de Venise, il est limité au Nord-Est par le Grand Canal entre la station de vaporetti San Toma jusqu'à celle de la Salute en passant par l'Accademia.
 
Le Canal de la Giudecca le délimite au Sud avec les Fondamentas Zattere.
 
Venise: plan du Quartier de Dorsoduro
Venise: plan du Quartier de Dorsoduro
 
Le Campo Santa Margherita
Ce campo est très vaste et animé avec ses nombreux commerces. Au milieu de cette place se trouve la Scuola dei Varoteri (Collège des Fourreurs) qui a été fondée au XVIIIème siècle.
 
Venise: le Campo Santa Margherita
Le Campo Santa Margherita, à gauche la base de l'ancien campanile de l'église Santa Margherita
 
Au Sud du campo le rio Terra donne sur l'église et la scuola dei Carmini (Carmes). La simplicité de son apparence extérieure contraste avec la richesse de la décoration intérieure.
 
Venise: église San Barnaba
 
Le Campo et l'église San Barnaba
En se rapprochant du Grand Canal au niveau du Palais Ca' Rezzonico, on arrive au campo et à l'église San Barnaba.
 
Cette église a été construite dans la seconde partie du XVIIIème siècle par Laurent Boschetti.
 
Sa façade est relativement simple avec quatre colonnes qui soutiennent une architrave surmontée d'un tympan triangulaire.
 
L'église San Barnaba
 
La clocher (à l'arrière-plan sur la photo ci-contre) est du XIVème siècle, il est surmonté d'une flèche conique.
 
A l'intérieur, la nef est unique et l'édifice contient des oeuvres de Palma le Jeune et de Paul Véronèse.
 
En descendant vers le Sud on atteint les rives du Canal de la Giudecca avec les Zattere.
 
Venise: église San Sebastiano


 
Les églises San Sébastiano et dell'Angelo Raffaele
Ces deux églises sont voisines et se situent au Sud-Est du quartier Dorsoduro.
 
La plus intéressante est l'église San Sebastiano (cf photo ci-contre). Elle est du XIVème siècle et a été remaniée au début du XVIème.
 
Elle est remarquable par sa décoration intérieure.
 
Elle possède des peintures du Titien, et surtout de Veronèse (qui y a été inhumé), des sculptures de Sansovino et encore de Veronèse.
 
Paolo Veronèse y a travaillé plus de dix ans au début de sa carrière. Parmi ses peintures on peut citer Esther couronnée par Assuérus réalisée en 1555, elle fait 5 mètres sur 3,70 ou encore Le martyre de Saint Sébastien de 1558 qui fait 3,50 mètres sur 4,80.
 
Le rétable d'une des chapelles est d'Andrea Schiavone
 
                                                                                            L'église San Sebastiano
 
L'église dell'Angelo Raffaele donne sur le Campo du même nom.
 
Elle a été construite de 1618 à 1639 par Francesco Contino, la façade principale a été décorée au milieu du XVIIIème siècle.
 
Elle possède des peintures allant des XVIème au XVIIIème siècles comme Le départ de Tobie de Giovanni Antonio ou Francesco Guardi réalisé vers 1750.
 
Venise: Palais sur le quai du Zattere al Punte Longo

 
Les Zattere
 
En allant de l'Ouest vers l'Est, sur les Fundamenta delle Zattere se succèdent:
 
- La Fondamenta Zattere al Punte Longo,
 
- La Fondamenta Zattere al Gesuati,
 
- La Fondamenta Zattere allo Spirito
 
- et La Fondamenta Zattere ai Saloni qui rejoint la Dogana da Mar.

 
Palais sur le quai du Zattere al Punte Longo
 

Plusieurs palais intéressants se situent sur ces quais. Le Palais sur la photo ci-contre était le siège de la Société de navigation Adriatica, il se situe sur le Zattere al Punte Longo.
Venise: les quais des Zattere vus du Canal de la Giudecca
les quais des Zattere vus du Canal de la Giudecca: à gauche clocher de San Trovaso et au centre églises de la Visitation et de Gesuati
 
La Fondamenta Zattere al Punte Longo
A l'extrémité Est du Zattere al Punte Longo se situe le Quartier autour de l'église San Trovaso (San Gervasio e Protasio).
 
Au premier plan sur la photo ci-dessous apparait le Squero di San Trovaso qui est un atelier de réparation de gondoles, un des derniers en activité à Venise. Le style des constructions (chalets montagnards) rappelle que les charpentiers qui fabriquent les gondoles sont bien souvent issus des Dolomites.
 
Venise: Rio di Trovaso, Squero di San Trovaso et église San Gervasio e Protasio (Trovaso)
Rio Ognissanti et Rio di San Trovaso, Squero di San Trovaso et église San Gervasio e Protasio (Trovaso)
 
Cette église remonte au IXème siècle, elle a été complètement reconstruite aux XVIème et XVIIème siècle. Elle comporte deux façades identiques avec des tympans triangulaires bien visibles sur la photo ci-dessous, l'une donne sur le Rio di San Trovaso, l'autre sur le Campo du même nom.
 
L'intérieur est à nef unique, il conserve des oeuvres du Tintoret, de son fils Domenico Tintoret, de Michele Giambono, de Palma le Jeune et d'Andrea Vicentino.
 
La Fondamenta Zattere al Gesuati
Les églises de la Visitation et Gesuati sont sur la Fondamenta Zattere al Gesuati. L'église de la Visitation (à gauche sur la photo ci-dessous) a été construite à la fin du XVème siècle.
 
Venise: les quais à la station de Zattere avec les églises de la Visitation et de Gesuati
Les quais à la station de Zattere avec les églises de la Visitation et de Gesuati
 
L'ordre des Gésuates a été fondé au XIVème siècle, sa mission était de venir en aide aux miséreux, il a été dissous à la fin du XVIIème siècle et ses biens attribués aux Dominicains. Ceux-ci ont fait construire l'actuelle église Gesuati (Santa Maria del Rosario) au XVIIIème siècle par Giorgio Massari. Elle comporte des peintures de Giovanni Battista Tiepolo.
 
Eglise Santa Agnese
L'église Santa Agnesa est sur le Campo du même nom qui touche également l'église Gesuati. Cette église est un des rares édifices de style Roman qui subsistent à Venise. Elle a été fondée à la fin du Xème siècle et remaniée dans les siècles postérieurs.
 
Venise: l'église Santa Agnese
L'église Santa Agnese
 
La Fondamenta Zattere ai Saloni
Ce quai est à l'extrémité Est des Zattere, on y voit les Magazine delle Sale, entrepôts de sel qui remontent au XIVème siècle, il se termine à la Dogana da Mar qui remonte au XVème siècle.
 
Venise: Le Zattere ai Saloni avec la Salute et la Dogana da Mar
Le Zattere ai Saloni avec la Salute et la Dogana da Mar, à droite et à l'arrère-plan le Campanile, la Basilique Saint Marc et le Palais des Doges
 



Achetez ces livres sur Venise et la Vénétie:

Venise et la Vénétie de Sonja Bullaty        La vie Vénitienne de Henri de Régnier

Venise aujourd'hui de Jean-Claude Klotchkoff        Venise de Adrian Stokes

L'Esprit du gout : De Venise à Vérone de Gilles Plazy

Venise au temps de Goldoni de Françoise Decroisette

Venise de Anne Wiazemsky, Jean-Noel de Soye        Venise de Wolftraud De Concini

Venise 1500 de Philippe Braunstein

Venise : La Sérénissime et la mer de René Burlet, André Zysberg -- Poche

Venise, Raguse et le commerce du blé pendant la seconde moitié du XVIe siècle de Maurice Aymard







L'île de la Giudecca et la Basilique Saint Georges Majeur

L'île de la Giudecca est au Sud de la partie centrale de Venise dont elle est séparée par le canal de la Giudecca. En pratique elle regroupe huit petites îles séparées par des canals ou des rios.
 
La largeur du Canale della Giudecca en fait une véritable autoroute maritime avec d'innombrables vaporettis, petis navires utilitaires et même de grands paquebots emplis de touristes qui sont ensuite déversés dans le Bassin de Saint Marc.
 
Le nom de l'île vient peut-être de l'implantation de Juifs avant qu'ils n'aillent dans le Ghetto de Cannaregio.
 
La rive Nord est en vis à vis des Zattere du quartier de Dorsoduro, c'est la partie interessante de l'île.
 
Le Mulino Stucky sur l'île de la Giudecca
 
En partant du côté Ouest on rencontre les Mulino Stucky, une batisse du XIXème siècle, puis l'église Santa Eufemia (cf photo ci-dessous à droite) qui a été fondée au IXème siècle et remaniée dans les siècles postérieurs. Les fresques du plafond ont été réalisées par Giambattista Canal à la fin du XVIIIème siècle.
 
Le Mulino Stucky sur l'île de la Giudecca
 
Ensuite se trouve l'église du Rédempteur (Redentore: cf photo ci-dessous à gauche), elle a été construite à partir de 1576 pour libérer la ville du fléau de la peste. L'église est à une seule nef avec un programme de peintures en relation avec sa motivation: la douleur des hommes. Elle comporte des oeuvres des peintres Francesco Bassano, le Tintoret et Palma le Jeune.
 
En continuant ver l'Est on passe devant le couvent de Zitelle conçu par Palladio.
Venise: l'île de la Giudecca avec l'église du Rédempteur et à droite celle de Santa Eufémia
Venise: l'île de la Giudecca avec l'église du Rédempteur et à droite celle de Santa Eufémia
 
La Basilique Saint Georges Majeur
Cette église est sur un îlot séparé à l'extrémité de l'île de la Giudecca. Elle donne sur le Bassin de Saint Marc et se trouve donc en vis à vis du Palais des Doges.
 
Venise: la Basilique Saint Georges Majeur
Venise: la Basilique Saint Georges Majeur
 
Une petite église existait à cet endroit dès 790, en 982 un monastère Bénédictin y est implanté. L'église actuelle a été reconstruite au XVIème siècles par Andrea Palladio en style Renaissance. A l'intérieur se trouvent de nombreuses oeuvres d'art, peintures du Tintoret et de Jacopo Bassano, sculptures de Girolamo et Giuseppe Campagna, et du Flamand Van der Brulle.
 
Le Campanile est du début du XVIIIème siècle, de son sommet on découvre un magnifique panorama sur Venise et sa lagune.
 
Venise: la Basilique Saint Georges Majeur
Venise: la Basilique Saint Georges Majeur
 
L'île de Saint Georges Majeur est principalement occupée par les moines et elle n'est donc pas soumise au même mouvement touristique que le reste de Venise.
 


Venise : Art et Architecture

(2006) de Marion Kaminski --    ISBN : 2844591027

Venezia... La Sérénissime transporte aujourd'hui comme hier le voyageur dans un monde merveilleux. Un monde où la magie de la place Saint-Marc, du Grand Canal et de ses somptueux palais se conjugue au génie de l'art de Titien, de Tintoret, de Tiepolo, et donne a la cité des lagunes sa majesté inégalée. Compagnon idéal de votre séjour, ce guide comprend : une présentation détaillée et illustrée des monuments et Ouvres d'art ; des pages thématiques consacrées au contexte historique et culturel ; des notices biographiques sur les artistes ; le plan des quartiers et des principaux édifices ; un tableau synoptique ; un glossaire et un index détaillés.


Le Lido

Le Lido sépare la lagune de Venise de la Mer Adriatique, sa plage fait 12 kilomètres de longueur (cf photo ci-dessous). Dès le milieu du XIXème du XIXème siècle, le Lido devient une des stations balnéaires les plus prestigieuses d'Italie.
 
Venise: la grande plage du Lido
Venise: la grande plage du Lido
 
Venise: L'Ausonia Palace Hôtel au Lido

Même si le Lido n'a pas conservé le standing de la Belle Epoque, il conserve de beaux établissements comme l'Hôtel Excelsior et l'Hôtel des Bains (évoqué dans le roman et le film Mort à Venise).
 
La rue principale est la Gran Viale Santa Maria Elisabetta qui comporte de nombreux restaurants et commerces de luxe ainsi que de belles villas.

 
                                                                 L'Ausonia Palace Hôtel au Lido

 
Le site est toujours un des points de ralliement de la Jet-Set en particulier lors du Festival cinématographique La Mostra de Venise qui a été fondée en 1932, elle se déroule chaque année au mois de septembre.
 
Venise: Panorama sur le Lido
Venise: Panorama sur le Lido
 


L'île de Murano

L'île de Murano se situe à 1,5 kilomètres au Nord du centre de Venise, après celle-ci c'est la plus grande île de la lagune. Elle est constituée de cinq îlots et comme Venise elle est divisée par plusieurs canaux qui en constituent les axes principaux de circulation (cf photo ci-dessous), ils sont bordés par des fondamenta sur lesquels donnent des maisons anciennes et des palais. L'île a de tout temps été un lieu de villégiature pour les riches Vénitiens.
 
Vue de Murano: le Rio dei Vetrai
Vue de Murano: le Rio dei Vetrai
 
Murano s'est peuplée et organisée en même temps que Venise puis a pris une certaine autonomie au XIIIème siècle avec son propre Grand Conseil. En 1291, les verriers sont obligés de quitter Venise car leur activité, qui nécessite des fourneaux, provoque de nombreux incendies (la plupart des constructions sont alors en bois) et ils s'installent à Murano.
 
Murano: Verrerie le long du Rio dei Vetrai   Murano: Palazzo Giustinian, Musée du Verre
Verrerie le long du Rio deil Vetrai                                                             Palazzo Giustinian: Musée du Verre
 
La Verrerie est devenue l'activité principale de Murano et assure encore sa prospérité. Elle s'est orientée vers la production artistique et bénéficie d'une réputation mondiale pour la qualités des pièces réalisées.
 
Une promenade sur les fundamenta (quais) permet de constater à la fois le nombre de commerces et d'ateliers dédiés à la verrerie.
 
Un Musée du Verre (Museo del Vetro) est installé dans le Palazzo Giustinian (cf photo ci-dessus à droite). Il présente l'évolution du travail du verre au cours des siècles.
 
Murano: vue du Canale Punte Longo
Murano: vue du Canale Punte Longo
 
La ville possède plusieurs palais remarquables comme le Palazzo da Mula (XVème siècle), le Palazzo Trevisan, etc, bien souvent ils sont entourés de jardins d'agréments et de potagers.
 
Murano: Basilique Santi Maria e Donato
 
L'église San Pietro Martire était à l'origine celle d'un couvent de Dominicains. Elle remonte au milieu du XIVème siècle et a été reconstruite au début du XVIème siècle suite à un incendie. A l'intérieur se trouve une peinture du Tintoret et un rétable (dit Barbarigo) de Giovanni Bellini qui date de 1488.

 
Basilique Santi Maria e Donato de Murano
 
La Basilique Santi Maria e Donato
Le principal monument de Murano est la Basilique Santi Maria e Donato qui est en même temps la cathédrale de la ville. Elle est entourée par le Campo San Donato.
 
Sa fondation remonte au VIIème siècle, l'édifice a été reconstruit au début du XIIème siècle dans le style Véneto-Byzantin, il a été restauré au XIXème siècle.
 
L'abside (cf photo ci-contre) se compose de deux niveaux avec une galerie parcourant l'étage, sa décoration est constituée par une série d'arcs en plein cintre qui sont séparés par des colonnettes géminées en marbre blanc.
 
A l'intérieur la charpente est en bois et surtout subsiste un pavement remarquable en mosaïques de marbre qui date du milieu du XIIème siècle, il a été restauré dans les années 1970.






Canaletto à Venise
  de Alain Tapié, Lionello Puppi, Francis Russell, Irina Arternieva, etc. --    ISBN : 2070138658
 
Canaletto est le plus célèbre des vedutisti vénitiens du XVIIIe siècle. Giovanni Antonio Canal (1697-1768) n'a jamais connu, au fil du temps, de revers de fortune. Ses ouvres ont toujours été avidement recherchées par les collectionneurs du monde entier. Grâce au marchand et collectionneur anglais Joseph Smith, il est très populaire en Angleterre, où il séjourna de 1746 à 1751. Des collections anglaises, tant publiques que privées, conservent plusieurs chefs-d'oeuvre de l'artiste.
 
Le musée Maillol rend hommage à l'artiste avec une exposition exclusivement consacrée, pour la première fois, à Canaletto à Venise. Une cinquantaine d'oeuvres du peintre, sélectionnées avec rigueur, provenant des plus grands musées et des collections souvent historiques, seront présentées à Paris. En plus des peintures, un choix de dessins enrichira l'exposition, et son célèbre cahier conservé au Cabinet des dessins et des estampes des Gallerie dell'Accademia de Venise, sera présenté aux visiteurs qui pourront non seulement l'admirer mais aussi le feuilleter « virtuellement ».
 
Grâce à à des spécialistes et à d'habiles maîtres artisans vénitiens, le musée Maillol, en collaboration avec la Soprintendenza al Polo Museale de Venise, a pu reconstituer la chambre optique utilisée par Canaletto pour ses dessins. Cet instrument, dérivé de celui de Caravage, avec un jeu de loupes savamment orientées, offrait un champ de vision et une précision de transcription unique à l'époque. Les visiteurs de l'exposition pourront en apprécier eux-mêmes l'efficacité.
 


Venise

de Guide du Routard --    ISBN : 2012451144

Le voyage à la française ! Connu de tous (ou presque), identifiable à son personnage de couverture, c'est grâce à lui que l'on repère les Français à l'étranger. Référence depuis 25 ans, remis à jour tous les ans par une équipe de plus de 100 personnes, la collection n'arrête pas de s'étoffer de nouveaux titres. Ce guide "made in France" se caractérise par son ton sarcastique, parfois acerbe mais toujours juste, au franc parlé, depuis repris, copié mais rarement égalé. Symbole de liberté, d'indépendance, d'émancipation du voyage pour toute une génération, ces descendants suivent le pas et à juste titre. Toutes les informations habituelles, présentées clairement, synthétiquement et toujours avec rigueur composent ce guide. Ces gens-là connaissent leur boulot et ne parlent jamais de ce qu'ils n'ont pas vu. Les anecdotes sont croustillantes, les adresses secrètes (d'après les comptes rendus de lecteurs) et, en France, comme au bout du monde, on garde cette image de la découverte "sac au dos". Depuis peu, ce best-seller s'est offert une carte en couleurs pour égayer sa maquette mais, le plus important, c'est que l'on va à l'essentiel, facilement, avec cet esprit du routard arpentant, comparant, repérant une zone, et sympathisant avec les gens du coin. Le guide "copain rusé".


Venise : Art et Architecture

(2006) de Marion Kaminski --    ISBN : 2844591027

Venezia... La Sérénissime transporte aujourd'hui comme hier le voyageur dans un monde merveilleux. Un monde où la magie de la place Saint-Marc, du Grand Canal et de ses somptueux palais se conjugue au génie de l'art de Titien, de Tintoret, de Tiepolo, et donne a la cité des lagunes sa majesté inégalée. Compagnon idéal de votre séjour, ce guide comprend : une présentation détaillée et illustrée des monuments et Ouvres d'art ; des pages thématiques consacrées au contexte historique et culturel ; des notices biographiques sur les artistes ; le plan des quartiers et des principaux édifices ; un tableau synoptique ; un glossaire et un index détaillés.


Carte de l'Italie du Nord

L'Italie du Nord

L'Italie du Nord est la partie la plus riche de la péninsule. Par ses activités et ses modes de vie, elle est proche des pays voisins: France, Suisse, Autriche.

Les régions à vister sont au nombre de huit, on y rajoute les lacs italiens, qui sont à cheval sur trois régions:
 
- le Val d'Aoste, qui a pour capitale Aoste (Aosta),
- le Lacs de l'Italie du Nord,
- le Piémont, dont la capitale est Turin (Torino),
- la Lombardie, avec Milan (Milano) comme capitale,
- le Trentin-Haut-Adige (Dolomites), qui a pour capitale Bolzano,
- la Ligurie, dont la capitale est Gênes (Genova),
- le Frioul-Vénétie Julienne qui a Trieste comme capitale,
- l'Emilie-Romagne, dont la capitale est Bologne (Bologna).


Lacs italiens -- Guide Lonely Planet

(2010) de Damien Simonis, Belinda Dixon --    ISBN : 281610107X

Les meilleurs points de vue sur les lacs et les montagnes alpines, des églises lombardes aux somptueux jardins et palais ducaux, les coins secrets, villages paisibles, sentiers et rivages romantiques et des cartes détaillées pour explorer la région en toute liberté. Lonely Planet, guides pour voyageurs, publie en toute indépendance des ouvrages à la fois pratiques et culturels. Rédigés par des journalistes fins connaisseurs de la destination, ils vous donnent les clés pour découvrir un pays, une région ou une ville.


Cartes sur l'Italie

Italie Suisse, 2009      Atlas routier : Italie     Italie     Italie Nord-Ouest     Italie Nord-Est     Italie Centre     Italie Sud

Vénétie, Trentin-Haut-Adige, Frioul-Vénétie Julienne, Emilie-Romagne    

Toscane, Ombrie, Latium, Marches, Abruzzes, Republique de San Marin    

Pouilles, Molise, Campanie, Calabre, Basilicate

Piémont et Vallée d'Aoste     Lombardie     Ligurie     Toscane     Latium     Marches et Ombrie    

Campanie, Basilicate     Sicile     Sardaigne



Italie
de Guide Voir -    ISBN : 2012445802

De la Lombardie à la Sicile, découvrez les sites remarquables ou insolites de l'Italie tout en images !
- région par région, des cartes illustrées, des conseils de visites détaillés, des propositions d'excursions.
- « Pas à pas », des plans de ville ingénieux, en 3D, pour mieux se repérer et explorer Rome Padoue ou Sienne...
- De spectaculaires dessins d'architecture vous dévoilent l'intérieur de la basilique de Saint-François à Assise ou du palais des Doges à Venise...
- Toutes nos bonnes adresses pour se loger, se restaurer et profiter pleinement des attraits inégalés de la péninsule italienne.





Histoire de l'Italie : des origines à nos jours
(2005) de Pierre Milza -- Fayard --    ISBN : 2213623910

Y a-t-il en Europe une terre qui ait connu en quatre millénaires davantage de bouleversements que l'Italie ? La Péninsule aura expérimenté tous les modèles d'organisation politique et elle les a souvent exportés. Elle aura subi aussi, de tous temps, des bouleversements démographiques et des brassages sans équivalents combien d'invasions, d'occupations, de descentes, de raids ? Quel invraisemblable empilement de civilisations sur un même sol, où presque tous les peuples du continent et tous les empires se sont un jour donné rendez-vous ! En dépit de cette instabilité, c'est en vain qu'on chercherait une époque où l'Italie aurait cessé d'illustrer le génie humain : de l'Empire romain à la Cité-État, du latin au toscan qui a été fixé bien avant les autres langues vernaculaires, des sciences à la peinture et à la sculpture, de l'architecture au cinéma et à la musique, etc., elle n'a pas souffert d'avoir eu dix ou douze villes capitales rivales (la France n'en a jamais eu qu'une seule !), au contraire, elle en a fait une force qui l'a transformée en institutrice des autres nations qu'elle féconde depuis des siècles et des siècles... À la différence de quelques autres " miracles " que les historiens relèvent ici ou là dans l'espace et le temps mais qui sont souvent éphémères, le miracle italien est permanent. Il fallait toutes les connaissances, toute la culture et toutes les affinités électives de Pierre Milza avec le pays de ses aïeux pour faire le récit le plus documenté et le plus vivant qui soit de cette histoire longue et complexe. De l'âge du bronze à Berlusconi, il guide son lecteur sur tous les fronts : l'événement bien sûr, le portrait d'une longue cohorte d'hommes d'exception, mais aussi la civilisation, c'est-à-dire les champs culturel et spirituel. Le biographe de Mussolini accomplit, en à peine un millier de pages, un véritable tour de force qui fait de cette somme le livre de chevet des francophones qui visitent l'Italie, qui travaillent avec elle, qui aiment leur " sœur latine " et veulent la comprendre.


Réservez votre Hôtel en Italie du Nord et Ligurie
Italie    Rome    Florence    Venise    Venise-Lido    Turin    Milan    Bergame    Brescia    Verone    Bologne    Gênes
Riviera du Levant :    Camogli    Chiavari    La Spezia    Lerici    Levanto    Nervi    Portofino    Portovenere
Rapallo    Riomaggiore    Santa Margherita Ligure    Sestri Levante
Riviera du Ponant    Alassio    Albenga    Albisola Marina    Arenzano    Bordighera    Celle Ligure    Finale Ligure
Imperia    Laigueglia    Loano    Pegli    Savone    Spotorno    San Remo    Varazze    Varigotti    Vintimille


     Avec Google



Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
Le Midi-Pyrénées    Le Lot    Cahors     Moissac          L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    


Hotel en Grèce    Hotel en Italie    Hotel dans les Alpes    Hotel en Espagne    Hotel en Allemagne    Hotel aux Etats-Unis    Hotel en Asie   Autres Pays
Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Europe :
Paris   Nice   Lyon   Londres   Edimbourg   Dublin   York   Rome  Florence   Venise   Milan   Naples   Sicile
Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Bruges   Berlin   Munich   Francfort   Prague