Vence, St Paul de Vence et Cagnes sur Mer

Vous etes ICI : Accueil > Cote d'Azur > Vence, St Paul, Cagnes sur Mer 
Hôtel à :  Vence       Cagnes       Villeneuve-Loubet
Saint Paul de Vence et les premières montagnes de l'arrière-pays
Saint Paul de Vence et les premières montagnes de l'arrière-pays
Vence, Saint Paul de Vence, Cagnes sur Mer et Villeneuve-Loubet se situent à mi-chemin entre Antibes et Nice. Villeneuve-Loubet et Cagnes donnent sur la mer Méditerranée alors que Saint Paul de Vence et Vence sont sur les hauteurs dominant la côte. Ces villes se situent toutes à l'Ouest du Var, leur rattachement à la France est donc ancien.
Cagnes: les Remparts de la vieille ville
Vence est une ville typique avec ses remparts médiévaux et ses rues étroites.

Saint Paul de Vence est un village bénéficiant d'une position exceptionnelle au sommet d'une colline (cf photo ci-dessus), il accueille la Fondation Maeght qui rassemble de nombreuses peintures et sculptures de premier ordre.

On accède à Vence et à Saint Paul de Vence à partir de Cagnes sur Mer qui possède elle-même une vieille ville escarpée (cf photo ci-contre), est surmontée par un chateau médiéval. Le peintre Renoir s'est installé à Cagnes où il a peint de nombreux tableaux. La partie basse de Cagnes, le Cros de Cagnes, donne sur la mer Méditerrannée et la Baie des Anges, elle comporte l'Hippodrome de la Cote d'Azur qui jouxte l'agglomération voisine de Villeneuve-Loubet.

Vence, Saint Paul de Vence et Cagnes sur Mer ont été fréquentés par de nombreux peintres, artistes et personnes célèbres, ce qui en a fait des endroits recherchés.

L'arrière-pays de Vence comporte de nombreux villages typiques et intéressants, à commencer par Tourettes sur Loup en direction des Gorges du Loup. Les villages de Saint Jeannet , La Gaude, Gattières, Carros, Le Broc, Bouyon sont à proximité de la Vallée du Var. Bézaudun les Alpes, Coursegoules, Gréolières et Cipières sont plus en arrière dans la montagne.

Côte d'Azur   Menton   Monaco   Nice et le Pays Niçois   Antibes - Juan les Pins   Grasse   Cannes

L'Estérel    Saint Tropez               Côte d'Azur et Riviera Italienne

Découvrez la Provence Antique     Vaison la Romaine           Côte d'Azur et Riviera Italienne

Livres sur la Provence et la Cote d'Azur



Provence-Côte d'Azur  Côte d'Azur  Provence  Aix-en-Provence  Antibes  Arles  Avignon  Cannes  Fréjus  Golfe-Juan
Grasse  Hyères   Istres   Juan-les-Pins   Le Lavandou   Les Baux-de-Provence   Marseille   Menton   Monaco   Montélimar
Mougins  Nice  Nîmes  Orange  Saint-Raphaël   Sainte-Maxime   Saint-Tropez   Saint-Rémy-de-Provence   Toulon  Valbonne



Vence

Vence
Panorama sur Vence avec la ligne des remparts médiévaux

Vence se situe à une dizaine de kilomètres de la mer, au dessus de Cagnes sur Mer, à égale distance de Nice et Antibes. Son altitude est de 325 mètres , ce qui lui permet de conserver une température agréable, en particulier en été.
Vence est une ville typique, le centre-ville reste entouré par des remparts médiévaux remontant au XIIIème siècle, ils sont percés par des portes fortifiées: Portail Levis, Porte d'Orient, Porte Signadour, Porte du Pontis, Porte du Peyra.
La ville bénéficie d'une réputation artistique, elle a accueilli des peintres de renom qui ont peint de nombreuses oeuvres représentant des quartiers et monuments de la cité. De 1947 à 1951, le peintre Henri Matisse a décoré la chapelle du Rosaire, que, pour cette raison, on nomme aussi chapelle Matisse. Chateau de Vence et Fontaine de la place du Peyra

Histoire
Vence est une ville ancienne, sa fondation remonte à l'époque des Ligures. Avant la conquête romaine elle était la capitale de la tribu des Nerusi. Elle est conquise par les Romains au IIème siècle avant J-C et devient une place forte romaine. L'Empereur Auguste en fait un chef-lieu de cité, avec le nom de Vintium. Vence conserve d'ailleurs de nombreuses vestiges de l'époque romaine, ainsi la rue des Portiques est l'ancien decumanus (rue principale est-ouest) de la cité, elle-même portion intra-muros de la voie romaine allant de Cimiez (Nice) à Castellane. Cette rue des Portiques débouche sur la cathédrale qui a été construite au IVème siècle sur l'emplacement d'un temple romain. Des inscriptions découvertes dans le sous-sol du centre ville sont incorporées aux murs de la cathédrale de Vence.

Vence est conquise et pillée par les Lombards au VIème siècle, les Sarrasins y effectuent des razzias jusqu'au Xème siècle. A l'aube de l'an Mil, la ville est exsangue comme la plupart des agglomérations de la région.
Au Moyen-Age, à partir du XIIIème siècle, la seigneurie sur la ville est partagée entre les barons de Villeneuve, qui étaient très puissants dans toute la région, et les évêques. Il en est résulté de fréquents conflits entre eux. C'est au XIIIème siècle que sont réalisées les fortifications de la ville.
Au moment des Guerres de Religion, la ville tient pour la Ligue Catholique, elle est assiègée en 1592 par le Protestant Lesdiguières qui ne parvient pas à la prendre.
Au début du XVIIIème siècle, pendant la Guerre de Succession d'Espagne, la ville est prise par les troupes de l'Empereur Habsbourg.

Chateau de Vence (demeure des seigneurs de Villeneuve) et Fontaine de la place du Peyra

Jusqu'à la Révolution Française la ville est controlée par les seigneurs de Villeneuve et les évêques. Seigneurie et evêché sont alors supprimés et Vence devient une commune de la République Française.
L'implantation du christianisme a contribué au développement de Vence avec la mise en place précoce (en 374) d'un évêché qui a subsisté jusqu'à la Révolution Française (1790). Le premier évêque connu est Severus (419-442). Certains de ses évêques sont restés célèbres comme Saint Véran (+ en 492) a la fin du Vème siècle, Saint Lambert (+ en 1154) au milieu du XIIème siècle et surtout Alexandre Farnèse qui est devenu le pape Paul III au XVIème siècle. Au XVIIème siècle, Godeau, qui a fréquenté l'Hotel de Rambouillet à Paris et est devenu un des premiers membres de l'Académie Française, devient évêque de Vence.
Vence: Porte du Peyra
Vence: Porte du SignadourLa place du Peyra (cf photo ci-dessus) se situe sur l'emplacement de l'ancien forum de Vintium à l'époque Romaine.
La Porte du Peyra (sur la gauche de la photo ci-dessus) est relativement récente, elle date de 1810. La Fontaine a été réaménagée en 1822, elle a remplacé une fontaine plus ancienne remontant à 1578, elle reçoit les eaux de la source de la Foux. Jusqu'à la fin du XIXème siècle, la fontaine du Peyra était un des principaux points d'alimentation en eau potable de la ville.

  Porte du Peyra                               Porte du Signadour

La Porte du Signadour (Porte du Guetteur en provençal) remonte au XIIIème siècle. Jusqu'à la Révolution Française, elle était surmontée d'une tour de vigie qui permettait aux guetteurs de surveiller l'horizon.



Mairie, passage Cahours et façade de la Cathédrale au centre de la ville ancienne de Vence
Mairie, passage Cahours et façade de la Cathédrale au centre de la ville ancienne de Vence
Le Pontis Cahours
La Mairie a été construite en 1910, sur l'emplacement de l'ancien Palais épiscopal. Au centre de la photo ci-dessus se situe le Passage Cahours avec un Pontis datant du XIVème siècle.
 
Le Pontis Cahours
Vence: Portail Levis
Vence: Portail Levis
Le centre de la vieille ville de Vence comporte de nombreuses rues étroites, certaines avec des passages voûtés. Ainsi le Portail Levis (photo ci-dessus) était une des trois portes de la voie Romaine, il était jadis accompagné d'une tour, d'un pont-levis et d'une herse. La tour a été démolie en 1819.
Il est conseillé de faire le tour de l'enceinte médiévale de Vence (cf photo au-dessus). Elle est de forme elliptique et maintenant de nombreuses maisons ont été édifiées en s'appuyant sur les murs de cette enceinte.
Porte d'OrientRue de VenceRue de Vence
Porte d'Orient                                                             Rues de Vence                                                  
Les rues de Vence accueillent de nombreux magasins pour les touristes. Ces rues sont organisées autour de l'ancienne Cathédrale qui est au centre de la vieille ville.
Cathédrale de VenceLa Cathédrale
Son origine est très ancienne puisqu'elle s'élève sur l'emplacement d'un Temple Romain dédié à Mars puis d'une église de l'époque Mérovingienne détruite par les Sarrasins.
Sur le mur du fronton (cf photo au-dessus) se trouvent des pierres avec des inscriptions de l'époque romaine. L'inscription sur la gauche du fronton de la Cathédrale a été gravée en 239, c'est une dédicace en hommage de la cité à l'empereur Gordien III. Celle à droite du fronton a été gravée en 220, c'est une dédicace à l'Empereur Heliogabale. Sur la façade Ouest de l'église la Pierre du Taurobole évoque le culte de Cybèle et celui d'Idaea. d'Autres inscriptions sont encastrées dans ce mur Ouest.
L'édifice actuel conserve des éléments remontant au XIème siècle, elle a été remaniée au XVIIème siècle puis restaurée au XIXème siècle. Le clocher a été reconstruit sur une base romane.
Vence: Inscriptions Romaines
Vence: Inscriptions Romaines
 
Cathédrale de Vence: Tour et chevet vus de la Place Godeau
 
La colonne au centre de la place Godeau (cf photo ci-dessus) est en granit gris de l'Estérel, elle a été offerte à la cité, en l'honneur du Dieu Mars Vintium, par la cité de Marseille, en l'an 230 de notre ère.


Réservez votre Hôtel à     Vence



Guides et Cartes pour découvrir la France

Cartes Routières     Guides Touristiques     Tous les Guides Bleus     Guides des Randonnées Pédestres

Carte au 1/25000ème :   Cartes Série Bleue de l'IGN       Cartes Série Top 25 l'IGN

Consultez la Librairie de FranceBalade      Accés à la Librairie en ligne


Saint Paul de Vence

Saint Paul de Vence et les premières montagnes de l'arrière-pays
Saint Paul de Vence et les premières montagnes de l'arrière-pays
Saint Paul de Vence est un village bénéficiant d'une position exceptionnelle au sommet d'un éperon rocheux dominant la vallée de Cagnes (cf photo ci-dessus). Ce village est entouré de remparts, avec un chemin de ronde, qui ont été construits François de Mandon à l'époque de François Ier. On accède au bourg par des portes fortifiées avec machicoulis. L'église est du XIIIème siècle, de style gothique, les voûtes de la nef ont été remanièes au XVIIème siècle, le clocher a été rebati en 1740.
Le village est traversé par une rue principale bordée de maisons anciennes. Les autres rues sont étroites avec escaliers et passages voûtés. La plupart des maisons sont anciennes, parfois dotées de porches, de colonnes et de linteaux décorés.
Il est possible de faire le tour des remparts toujours dotés de leur chemin de ronde, ce qui permet de découvrir de très beaux panoramas. Les bastions, bien visibles sur la photo ci-dessous, sont du XVIème siècle.

Plan du village fortifié de Saint Paul de Vence
Plan du village fortifié de Saint Paul de Vence

Rue à Saint Paul de Vence
Saint Paul de Vence a été complètement restauré, ses vielles rues sont maintenant occupées par des galeries et artisans d'art qui l'ont transformé en centre commercial de luxe. Saint Paul accueille la Fondation Maeght qui rassemble de nombreuses peintures et sculptures d'art moderne de premier ordre. C'est un site trés fréquenté pendant la saison touristique.

Rue à Saint Paul de Vence


Plan autour de Saint Paul de Vence
Plan autour de Saint Paul de Vence

Près de Saint Paul de Vence, le village de La Colle sur le Loup mérite une visite.


 Réservez votre Hotel dans les Alpes         Réservez votre Hotel en Italie      Hotels des autres Pays


Cagnes sur Mer

Panorama sur le Haut de Cagnes
Panorama sur le Haut de Cagnes, au fond le Baou de Saint Jeannet
La ville de Cagnes sur Mer se situe au bord de la mer Méditerranée, à une dizaine de kilomètres au sud de Vence. Elle comprend la partie appelée Haut de Cagnes, qui correspond à la ville ancienne, la partie centrale et commerçante nommée Cagnes Ville et la partie au bord de la mer Méditerranée, connue sous le nom de Cros de Cagnes, une station balnéaire. Une bonne partie du littoral de la commune est occupée par l'Hippodrome de la Côte d'Azur, l'hippodrome le plus connu en France après ceux de Paris.

Le Haut de Cagnes
La place près du chateau du Haut de Cagnes
La place près du chateau du Haut de Cagnes
Vue du château de Cagnes sur Mer
Le château de Cagnes
Au Moyen-Age, Cagna (Haut de Cagnes), est un village fortifié surveillant la mer et les pirates susceptibles de débarquer sur le littoral.
A partir du milieu du XIIIème siècle, Romée de Villeneuve, seigneur de Cagnes et Grand Sénéchal de Provence, fait édifier des fortifications pour protèger ce village. En 1309, le comte de Provence vend le fief de Cagnes à un noble Génois, Rainier I Grimaldi. Celui-ci est également seigneur de Monaco, d'Antibes et Amiral de France. Il fait construire un fortin à Cagnes.
Le château n'est achevé que vers 1500, celà n'empêche pas la place forte d'être prise deux fois: en 1523 par le connétable de Bourbon qui commandait une armée de l'Empereur Charles-Quint, puis par par cet Empereur lui-même en 1536.

Le château est largement remanié au XVIIème siècle quand Jean-Henri Grimaldi vient y habiter. C'est alors qu'est réalisé l'escalier monumental à double révolution, le patio entouré de galeries à arcades. Jean-Henri Grimaldi entraine son cousin de Monaco à rompre son alliance avec l'Espagne pour passer sous la protection de la France. La Révolution Française met fin à la seigneurie et Cagnes devient une commune de la République.
Le château est saisi sur les Grimaldi et vendu en 1873. Il est acquis par la commune en 1938, il est classé Monument Historique et devient le musée de la ville. Il accueille chaque année un Festival International de Peinture.


Vue d'un rue avec voûte du Haut de Cagnes Vue d'un rue du Haut de Cagnes
En contrebas du château se trouve l'église Saint Pierre, dont la nef principale est de style gothique. Une seconde nef est du XVIIIème siècle.


Le Haut de Cagnes conserve une enceinte fortifiée et de nombreuses ruelles pittoresques (cf photos ci-contre) avec des escaliers et passages sous voûtes. Certaines ont des rez de chaussée qui remontent au Moyen-Age.

Ruelles du Haut de Cagnes





Cagnes et plus particulièrement le Haut de Cagnes ont été appréciés par des peintres connus: Renoir (cf ci-dessous), Manet, Matisse, Soutine, Foujita, Modigliani, Valloton, ....
 
Renoir: les Baigneuses peint en 1918/1919
Cagnes-Ville
Situé en bas du Haut de Cagnes, c'est la partie commerciale et administrative de la ville, son principal point d'intérêt est le Musée Renoir.


Le Musée Renoir
Il est installé dans le domaine des Collettes. La famille Renoir venait à Cagnes depuis 1903 et en 1907, elle acquiert un domaine sur la colline des Collettes, Renoir (1841-1919) y a passé les douze dernières années de sa vie. Il y accueillait ses amis peintres.
Le domaine a été acheté par la ville, au fils de Renoir, en 1960. Elle l'a converti en musée en l'honneur de Renoir.
L'aménagement et le mobilier avec lequel vivait l'artiste a été préservé. Les ateliers contiennent toujours les objets familiers du peintre. Une douzaine de toiles de l'artiste sont présentées, elles ont été réalisées à l'époque où Renoir vivait dans cette maison.

Renoir: les Baigneuses peint en 1918/1919 -Musée d'Orsay Paris-

Cros de Cagnes
Panorama sur Cros de Cagnes
Panorama sur Cros de Cagnes
Centre du Cros de Cagnes
Cros de Cagnes était jadis un village de pêcheurs, le bourg s'est transformé progressivement en une station balnéaire avec une bord de mer de plus de 3 kilomètres de longueur. Celui-ci comporte des plages publiques et des plages privées mais aussi l'Hippodrome de la Côte d'Azur, un des plus importants de France.


Centre du Cros de Cagnes au bord de la méditerranée




Réservez votre Hôtel à     Cagnes sur Mer






Villeneuve-Loubet

L'ensemble immobilier caractéristique de Marina Baie des Anges
L'ensemble immobilier caractéristique de Marina Baie des Anges

Villeneuve-Loubet jouxte Cagnes sur Mer. Le nom de la ville rappelle les seigneurs de Villeneuve qui ont dominé la région pendant de nombreux siècles. La commune conserve de nombreuses traces de la période Romaine, en particulier sur le site de Vaugrenier.
La ville comprend deux parties. La première est en bord de mer à l'endroit où la rivière Le Loup se jette dans la Méditerranée, avec un ensemble immobilier célèbre, Marina Baie des Anges (cf photo ci-dessus). La seconde est légèrement à l'intérieur des terres, c'est la partie la plus ancienne de la ville.
L'ensemble Marina Baie des Anges a une architecture audacieuse et originale et il fait partie du décor de la baie. Il est organisé autour d'un port de plaisance et offre de nombreuses activités commerciales et de loisirs.
Dans l'antiquité, la colline de Saint Andrieu a sans doute été occupée par la tribu ligure des Décéates. Le site est resté occupé pendant l'époque Romaine et le Moyen-Age. Le village médiéval a été reconstruit au XVIème siècle, il est au pied d'un château d'origine médiévale. Celui-ci a été édifié au XIIIème siècle à l'initiative du comte de Provence et du sénéchal de Provence Romée de Villeneuve, il a été restauré autour de 1840. Ce château possède une tour pentagonale de 32 mètres de hauteur et les remparts conservent cinq tours rondes, un chemin de ronde et un pont-levis. Le roi de France François Ier y a séjourné en 1538 pour signer la Trêve de Nice avec l'Empereur Charles-Quint.


Réservez votre Hôtel à     Villeneuve-Loubet    



Visite de la Côte d'Azur                 Accueil Côte d'Azur           Côte d'Azur et Riviera Italienne

Menton    Roquebrune-Cap Martin   Les routes des Corniches   La Turbie    Monaco    Eze    Beaulieu   

Cap Ferrat   Villefranche   Nice   Arrière Pays Niçois   Sospel   Peille   Lucéram   Vence, St Paul de Vence et Cagnes   Grasse

Antibes-Juan les Pins   Biot, Valbonne    Golfe-Juan, Vallauris et la Route Napoléon    Cannes    L'Estérel

Saint Raphael    Fréjus    Massif des Maures    Saint Tropez    Le Lavandou et Bormes les Mimosas    Hyeres    Toulon    La Provence

Achetez des Livres sur la Provence et la Cote d'Azur


Librairie sur la Cote d'Azur et la Provence

Côte d'Azur (Guides Bleus)       Provence-Côte d'Azur (Guide Hachette)        Provence - Côte d'Azur (Guide Voir)

   En Provence sur les pas de Giono    Provence-Alpes-Côte d'Azur    La Côte d'Azur de Jacques-Henri Lartigue       Provence  

Provence (Guide Vert)    Voyages en Provence, Alpes, Côte d'Azur      Dictionnaire de la Provence et de la Côte d'Azur    

Histoire de Provence-Alpes-Côte d'Azur     Peintres de la couleur en Provence, 1875-1920

Achetez d'autres Livres sur la France et ses régions







L'Arrière-pays de Vence


L'arrière-pays de Vence comporte de nombreux sites et villages pittoresques, ils permettent de se remémorer la vie de cette région avant l'arrivée du tourisme.
La partie à laquelle on s'intéresse est celle sur fond jaune sur la carte ci-contre.

Tourettes sur Loup se situe sur un petit affluent du Loup, à partir de Vence, ce village est sur la route qui se dirige vers les Gorges du Loup.

Au centre droit de la carte et au dessus de Vence, les villages de Saint Jeannet , La Gaude, Gattières, Carros, Le Broc, Bouyon sont à proximité de la Vallée du Var.

Bézaudun les Alpes, Coursegoules, Gréolières et Cipières sont plus en arrière dans la montagne.







Tourettes sur Loup

Vue de Tourettes sur Loup
Vue de Tourettes sur Loup, au centre l'ancien château
Tourettes: la Tour de l'Horloge Tourettes: ruelle dans le village
Tourettes sur Loup est un petit village à six kilomètres à l'Ouest de Vence et à une dizaine de kilomètres à l'Est des Gorges du Loup.
Le village est fortifié dès le XIème siècle avec des Tours (qui ont donné son nom au village) et des remparts constitués de maisons jointives dont les fenêtres sont en hauteur pour faciliter la défense. On pénètrait dans la ville par des portes fortifiées dont une reste surmontée d'un petit beffroi.
Au XVème siècle les seigneurs de Villeneuve édifient un château en s'appuyant sur l'ancienne Tour (cf photo ci-dessus).

Tourette sur Loup: la Tour de l'Horloge

                                        Tourette sur Loup: ruelle dans le village

L'église Saint Grégoire, qui remonte au XIIème siècle, a été édifiée sur l'emplacement d'un ancien petit temple Romain. Elle a été remaniée au XVIIIème siècle. Le village conserve aussi plusieurs chapelles intéressantes.
Tourettes possède de nombreuses rues étroites avec escaliers et passages voûtés ainsi que plusieurs maisons anciennes remarquables.


Saint Jeannet

Vue de Saint Jeannet
Vue de Saint Jeannet
Saint Jeannet est un village à 400 mètres d'altitude, quelques kilomètres au dessus de Vence qui a conservé une allure et une ambiance montagnarde. Son origine remonte au XIIIème siècle, il appartient alors aux seigneurs de Villeneuve. Au XVème siècle, le bourg se protège en édifiant des remparts, ils sont percés de quatre portes pour l'accès des habitants et des marchandises. La ville s'est bien développée au XIXème siècle, sa population dépassait largement le millier d'habitants. Après avoir décliné pendant la première partie du XXème siècle, le développement du tourisme lui a redonné de la vitalité.
Saint Jeannet conserve des maisons anciennes du XVIIème siècle et l'église Saint Jean Baptiste est de la même époque.
Vue du Baou de Saint Jeannet
Vue du Baou de Saint Jeannet (au centre), il est encadré par le Baou des Noirs (680 m), à gauche, et le Baou de La Gaude (798 m), à droite.

Le village est surmonté par le Baou de Saint Jeannet qui s'élève à 800 mètres d'altitude. Un chemin de randonnée assez facile y conduit, à partir du village, en moins d'une heure. Saint Jeannet est d'ailleurs le point de départ de nombreux chemins de randonnée pédestre offrant des panoramas splendides (cf photo ci-dessous). Le village possède aussi une école d'escalade.
Vue de la vallée du Var et de Nice à partir du Baou de Saint Jeannet
Vue de la vallée du Var et de Nice (à l'arrière-plan) à partir du Baou de Saint Jeannet





La Vallée du Var

Vue de la Vallée du Var
Vue de la Vallée du Var, au fond: La Méditerranée, Saint Laurent du Var et l'aéroport de Nice-Côte d'Azur
La Vallée du Var a très longtemps été la frontière entre la France et les états du duc de Savoie. Ceci s'est achevé en 1860, avec le rattachement du comté de Nice à la France.
La première partie du fleuve est en zone montagneuse, par contre la Basse vallée est assez urbanisée car en périphérie de la ville de Nice. Le Var se jette dans la mer Méditerranée à Saint-Laurent-du-Var, près de l'Aéroport de la Côte d'Azur.
Le Var a sa source au col de la Cayolle, dans le département des Hautes-Alpes, il passe à Guillaumes et franchit les Gorges de Daluis avant de bifurquer brutalement au Pont de Gueydan, lorsqu'il est rejoint par le Coulomb. Il traverse ensuite Entrevaux et Puget-Théniers avant de recevoir les eaux du Cians. Une vingtaine de kilomètres plus loin, il tourne à nouveau brusquement lorsqu'il est rejoint par la Tinée. Il emprunte alors le Défilé du Chaudan, reçoit les eaux de la Vésubie, avant de passer à Saint Martin du Var, puis au bas de Bouyon, du Broc, de Carros, de Gattières et de La Gaude. On est alors dans la Basse Vallée du Var.


La Gaude

La Gaude: centre IBM
La Gaude: centre IBM, en arrière-plan, la Vallée du Var
La Gaude est un village qui vivait jadis de la vigne et de l'horticulture. Le château date du XIVème siècle, il est attribué aux Templiers.
La vie de ce village a été transformée par l'implantation d'un important centre de recherches de la société IBM. L'ensemble est assez bien intégré au paysage.





Gattières

Gattières est un petit village situé sur la rive droite de la Basse Vallée du Var, quatre kilomètres à l'Est de Saint Jeannet. Il est à une altitude d'environ 300 mètres. Son nom évoque sans doute la présence d'un gué qui, jadis, facilitait la traversée du Var.
Le village conserve les ruines d'un ancien château-fort et de remparts, en effet pendant plusieurs siècles il a fait partie du duché de Savoie (comté de Nice) et était une enclave savoyarde sur la rive droite du Var, faisant face à la frontière française. Gattières a été rattaché à la France en 1760.
Le bourg s'est développé au pied des ruines du château et autour de l'église Saint Nicolas qui date du XIIIème siècle, il a gardé un caractère ancien avec des maisons conservant le type d'habitat régional. Il comporte des places avec des fontaines, des ruelles étroites et pittoresques dont certaines ont des passages voûtés.


Carros

Vue à partir de Carros-village au dessus de la vallée du Var, en bas la ville nouvelle près du Var
Vue à partir de Carros-village au dessus de la vallée du Var, en bas la ville nouvelle près du Var
Le village de Carros
Carros est une ville, à 400 mètres d'altitude, qui domine la Vallée du Var (cf photo ci-dessus).
Son origine remonte à l'Antiquité et à l'époque Romaine, la ville est un vicus dépendant de la cité de Vence et portant le nom de Vicus Lavaratensis.
Dès le XIIème siècle, Carros est protègée par un château (cf photo ci-contre). Carros est en France, à la limite des Etats du duc de Savoie, son histoire est donc conditionnée par les conflits entre ces deux Etats. Ainsi en 1704, la ville est prise et pillée par les troupes savoyardes, les Français la reprenne peu après.
Carros possède des ruelles étroites avec de belles maisons anciennes et parfois des passages voûtés.

Le village de Carros

La ville s'est largement développée après 1970 avec l'implantation d'une zone industrielle et d'une ville nouvelle près du Var (cf photo au dessus).


Le Broc

Vue du Broc
Vue du Broc
Le Broc est un petit village à 460 mètres d'altitude, il supervise la Vallée du Var (cf photo ci-dessous) et celle de l'Estéron.
La première manifestation de son existence remonte au XIIIème siècle. Un site de la commune, Deux-Frères, était jadis habité, il a été abandonné au XVème siècle.
Le village a conservé des rues étroites et des maisons anciennes. Le Broc possèdait un château d'origine médiévale (XIIIème siècle), il a été détruit en 1758. L'église a été édifiée aux XVème et XVIème siècle, elle est dédiée à Saint Antoine et à Sainte Marie Madeleine, le village possède aussi des chapelles des XVème et XVIIème siècles.
La vallée du Var vue du Broc
La vallée du Var vue du Broc, à droite, Saint Martin du Var, au centre l'entrée du Défilé de Chaudan







Bouyon

Vue de Bouyon
Vue du Bouyon, surplombant la vallée du Bouyon et de l'Estéron, affluent du Var
Bouyon est un petit village à 630 mètres d'altitude, une route de montagne y conduit à partir du Broc ou de l'autre côté à partir de Bézaudun les Alpes.
Son nom provient d'une racine celtique signifiant promontoire, ce qui correspond bien à sa position géographique (cf photo ci-dessus). Ce village est apparu dans l'histoire au XIIème siècle. Il est resté rattaché au duché (puis royaume) de Savoie jusqu'en 1760, il est alors rattaché à la France.
Bouyon conserve des places et des rues caractéristiques, comme la rue des Remparts, ainsi que des ruelles pavées qui sont parfois voûtées. Jadis, un château médiéval protègeait le village, il n'en reste que peu d'éléments.
L'église est dédiée à Saint Trophime, détruite lors d'un tremblement de terre en 1887, elle a été reconstruite à la fin du XIXème siècle. Bouyon conserve aussi des chapelles de style roman et baroque.
Vue de Bouyon
Vue du Bouyon


Bézaudun les Alpes

Vue de Bézaudun les Alpes
Vue de Bézaudun les Alpes
Plan de Bézeaudun les Alpes

Bézaudun les Alpes est un petit village à 800 mètres d'altitude, cinq kilomètres au Sud-Ouest de Bouyon et six kilomètres à l'Est de Coursegoules.

Bézaudun possède de vieilles maisons caractéristiques de la région. Il est construit sur le flanc d'une colline et conserve quelques éléments d'anciens remparts. En haut de la colline (cf photo ci-dessus) une tour rappelle l'existence d'un ancien château médiéval. Juste à côté se trouve l'église construite au XIIème siècle avec un clocher à campanile.

De Bézaudun on découvre une belle vue sur le Baou de Saint Jeannet. Le village est un point de départ pour de nombreuses randonnées pédestres.


Plan de Bézaudun les Alpes





Coursegoules

Vue de Coursegoules
Vue de Coursegoules
Coursegoules est un petit village à 1020 mètres d'altitude, à une quinzaine de kilomètres de Vence, de l'autre côté du col de Vence (970m). Il se développe sur le versant sud de la Montagne du Cheiron qui culmine à 1780 mètres d'altitude.
Son nom est d'origine celte et rappelle un caractère du site (rocher pointu), on y retrouve d'ailleurs des vestiges Celto-Ligures. Au Moyen-Age, c'était un village fortifié, il en conserve une porte, des éléments des anciens remparts, un vieux moulin du XIIIème siècle et même un vieux four à pain. Les rues sont caractéristiques avec des maisons anciennes avec des linteaux sculptés (certaines sont médiévales) et une fontaine du XIXème siècle qui est intéressante.
L'église Sainte Marie Madeleine remonte au XIIème siècle, elle est de style Roman provençal et a été restaurée au milieu du XVIIème siècle. La chapelle Saint Michel remonte aussi au XIIème siècle.
Coursegoules est le point de départ de nombreux sentiers de randonnées pédestres à travers les Préalpes voisines.






Gréolières

Panorama sur Gréolières
Panorama sur Gréolières
Gréolières est un village situé à 800 mètres d'altitude, il domine la vallée du Loup et en même temps est au pied des Barres du Cheiron dont le point culminant est la Cîme du Cheiron à 1780 mètres d'altitude. La commune est assez étendue et possède des hameaux significatifs comme Saint Pons, sur la route de Coursegoules, et Gréolières des Neiges.
La station de Gréolières des Neiges (1450 m) offre un bon choix des pistes de ski, elle est bien fréquentée pendant la saison d'hiver.
Gréolières a conservé un caractère médiéval avec les ruines d'un château (cf photos) et des maisons anciennes le long de rues étroites. Au Haut Moyen-Age, elle était un refuge pour les populations du littoral qui fuyaient devant les incursions des Sarrasins. Le bourg est toujours dominé par le village ruiné des Hautes-Gréolières.
Gréolières est le point de départ de nombreux sentiers de randonnée et de sites d'escalade. Sa configuration géographique facilite aussi la pratique du parapente.
Vue de Gréolières
Vue de Gréolières


Cipières

Panorama sur Cipières
Panorama sur Cipières avec, légèrement à gauche le chateau d'allure massive
Cipières est un petit village à près de 800 mètres d'altitude, de l'autre côté de la Vallée du Loup par rapport à Gréolières.
Le village conserve plusieurs monuments intéressants. Il est dominé par un château d'allure massive (cf photo ci-dessus) qui remonte au XIIIème siècle. L'église Saint Mayeul a été commencée au XVIème siècle, elle a un beau campanile. La chapelle Saint Claude du XVIIème siècle est au sud du village sur la route de Gourdon, elle est également à voir.
Cipières comporte des ruelles étroites au long desquelles se trouvent de belles maisons anciennes. Cipières est aussi un point de départ pour de nombreuses randonnées pédestres.







Visitez:  Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins

Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine

L'Italie   Les Alpes Italiennes   Rome Antique   Venise   Grand Canal de Venise   Florence   La Toscane

Gènes, la Ligurie    Riviera du Ponant    Riviera du Levant    Cinque Terre    La Spezia

Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc



La Riviera Italienne

L'Italie se situe à l'Est de la Provence. La Côte d'Azur se prolonge par la Riviera du Ponant, Gênes, la Riviera du Levant, les Cinque Terre et avec La Spezia et le Golfe des Poètes. Il est donc naturel que ces régions aient de nombreux points communs, d'abord le relief et le climat mais aussi le tourisme et le style de vie. La Riviera fait partie de la Ligurie, une région du Nord-Est de l'Italie.

Le chef-lieu de la région de Ligurie est Gênes, un des principaux ports de la Méditerranée. La République de Gênes a été trés puissante au Moyen-Age et ceci trouve sa traduction dans l'architecture et les monuments de la ville.
De manière analogue aux Alpes-Maritimes, la Riviera du Ponant possède un bord de mer peuplé et animé avec en particulier une ville comme San Remo qui est un peu le pendant de Nice et de Cannes. Certaines stations comme Albenga et Noli associent les bains en bord de mer et l'Histoire avec leur rues et monuments médiévaux. L'arrière pays est également intéressant avec des villages typiques méritant le détour comme Pigna.
A l'Est de Gênes se développe la Riviera du Levant avec des sites et des stations touristiques réputées comme Camogli, Santa Margherita Ligure, Portofino, Rapallo, les Cinque Terre et avec La Spezia et le Golfe des Poètes.
La station touristique de Camogli
La station touristique de Camogli
Réservez votre Hôtel en Italie du Nord et Ligurie
Italie    Rome    Florence    Venise    Venise-Lido    Turin    Milan    Bergame    Brescia    Verone    Bologne    Gênes
Riviera du Levant :    Camogli    Chiavari    La Spezia    Lerici    Levanto    Nervi    Portofino    Portovenere
Rapallo    Riomaggiore    Santa Margherita Ligure    Sestri Levante
Riviera du Ponant    Alassio    Albenga    Albisola Marina    Arenzano    Bordighera    Celle Ligure    Finale Ligure
Imperia    Laigueglia    Loano    Pegli    Savone    Spotorno    San Remo    Varazze    Varigotti    Vintimille



Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
Le Midi-Pyrénées    Moissac          L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    



 Votre Hotel en France       Votre Hotel en Italie       Votre Hotel en Espagne     Hotels des autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague