Eure et Loir

Vous etes ICI : Accueil > Chartres > Eure et Loir 

Réservez votre hôtel :    Val de Loire       Chartres       Versailles       Paris       Rouen
Château de Nogent le Rotrou
Château de Nogent le Rotrou
L'Eure et Loir porte le nom des deux principales rivières qui l'arrosent: l'Eure et le Loir.
 
C'est un département hétérogène, il comporte au centre et à l'Est, une région agricole riche, la Beauce et à l'Ouest une région vallonnée, le Perche. Il rassemble quatre Pays qui jadis étaient bien distincts: le Pays Chartrain autour du chef-lieu Chartres, le Drouais au Nord avec sa capitale Dreux, le Dunois au Sud avec Chateaudun et une partie du Perche à l'Ouest avec Nogent le Rotrou.
 
La proximité de Paris a eu un impact sur la région dès le Moyen-Age, les entités féodales étant alternativement des menaces ou des alliés des rois Capétiens.
 
Maintenant, c'est au plan économique que l'impact de Paris se fait surtout sentir, certaines parties de l'Est du département peuvent presque être assimilées à de la Grande Banlieue.

Tout ceci fait que département de l'Eure et Loir possède de nombreux monuments, en tout premier lieu la Cathédrale de Chartres, mais aussi des châteaux-forts à Chateaudun et Nogent le Rotrou et des châteaux Renaissance à Anet et Maintenon.

Chartres      Cathédrale de Chartres      L'Eure      Le Loir
 
Dreux      Anet      Nogent le Roi      Thymerais
 
Maintenon    Epernon     Gallardon     Auneau
 
Illiers-Combray     Courville
 
Dunois   Chateaudun     Bonneval     Alluyes     Arrou     Courtalain     Cloyes
 
Le Perche     Nogent le Rotrou     Brou    La Bazoche-Gouet
 


     Avec Google


 
Découvrez la Région et son Histoire
 
Eure et Loir   Chartres    Cathédrale de Chartres    Comtes de Blois et de Chartres
 
Chateaudun             Comtes et Vicomtes de Chateaudun         Comtes du Perche         Vallée du Loir


Réservez votre Hotel :   Val de Loire et Cote Atlantique    Chartres   Orléans   Blois   Amboise   Tours   Chinon   Saumur   Angers   Nantes   Le Mans   Rennes  La Baule   Les Sables d'Olonne   Alençon   Evreux   Rouen


Librairie Régionale

Vous pouvez acheter des livres sur   Chartres et le Pays Chartrain, le Blésois-Sologne, Paris, le Val de Loire, Tours et la Touraine, l' Anjou, le Maine, l' Orléanais-Berry, le Poitou, et les Charentes ainsi que des ouvrages plus spécialisés sur l'Histoire de France et les Chateaux de la Loire, le Moyen-Age, les Chateaux-Forts, les Cathédrales, les Abbayes et l'Art Gothique.

La Librairie de FranceBalade vous permet d'acheter des Livres sur la Rome Antique, la Provence et la Cote d'Azur, les Régions du Sud-Est, les Régions du Nord-Ouest, les Régions de l'Est et du Nord et les Régions du Sud-Ouest de la France.
Vous pouvez aussi acquérir des Cartes Routières et des Guides Touristiques. Pour vous distraire voici les Abums Tintin et les Albums Astérix. L'accés à la Librairie en ligne se trouve en bas de page.






Maison du Saumon à Chartres

Chartres

Chartres est le chef-lieu du département de l'Eure et Loir. La proximité de Paris (85 km) et la position de Chartres sur les grandes voies de communication vers l'Ouest de la France et la Bretagne y ont attiré de nombreuses entreprises de services. D'autre part l'aménagement progressif de la ville médiévale et du quartier autour de la Cathédrale en fait désormais une ville touristique intéressante, qui accueille de nombreux visiteurs francais et étrangers.
Quand on est à une vingtaine de kilomètres de Chartres en venant de Paris on apercoit une forme qui émerge dans le lointain au dessus de la plaine et des champs de blé, c'est la Cathédrale de Chartres. Elle devient de plus en plus imposante au fur et à mesure que l'on s'approche de la ville. Une fois à proximité on réalise qu'elle est protégée par la profonde vallée de l'Eure et que l'édifice se dresse au sommet d'un coteau escarpé. Par contre en venant de l'Ouest et du Sud on atteint la ville sans rencontrer d'obstacle significatif.

Le centre ville de Chartres est situé le long d'un coteau et sur un plateau dominant le cours de l'Eure. La cité conserve de nombreuses maisons et rues médiévales comme la Maison du Saumon (cf photo ci-contre).

Deux parties sont à distinguer: la ville Basse qui se répartit autour des bras de l'Eure et la ville Haute autour de la Cathédrale.

En savoir plus sur Chartres

Les Vieux Quartiers   La ville Haute   La ville Basse

L'Eglise Saint Pierre   L'Eglise Saint Aignan   Les autres Eglises de Chartres

Histoire de Chartres    Comtes de Blois et de Chartres


Porche Sud de la Cathédrale de Chartres

La Cathedrale de Chartres

La Cathédrale de Chartres est un des monuments les plus exceptionnels que nous a laissé le Moyen-Age. Vue dans son ensemble ou au niveau de chaque détail on a toujours l'impression d'avoir atteint la quasi perfection: la finesse du Clocher Nord ou la richesse du Porche Nord laisse le visiteur également admiratif, que dire alors des Vitraux.

La Cathédrale de Chartres est le Chef d'Oeuvre de l'Art Gothique de la fin du XIIème et du début du XIIIème siècle. Elle est construite au sommet d'une colline au dessus de l'Eure et a des dimensions très importantes puisqu'elle fait 130m de long, le transept 65m et la nef est haute de 37m.

La Facade est de la seconde partie du XIIème siècle, le Triple Portail (Portail Royal) a été édifié de 1145 à 1170. Elle est encadrée de deux Clochers:
- le Clocher Vieux (1145-1165) qui s'élève à 106 mètres,
- le Clocher Neuf (bien que plus ancien: 1134-1150) s'élève lui à 115 mètres avec la flèche rajoutée par Jehan de Beauce au début du XVIème siècle.
Les deux rosaces du transept et celle de la facade sont magnifiques.

La Crypte est la plus vaste de toutes les églises de France.

Photo ci-contre : le Porche Sud de la Cathédrale de Chartres

En savoir plus sur la Cathédrale de Chartres
 


Livres sur Chartres et la Cathédrale de Chartres

Chartres et sa région (8 juin 2003) de Dominique Desforges        Chartres

Carte ancienne : Chartres (21 septembre 2000) de Cartes de Cassini IGN

Chartres 2002 le petit futé de Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette

Plan de villes :   Chartres N° 10849 Bleu et Or      Chartres - IGN      Chartres - Blay Foldex

Cartes de randonnée :   Chartres - IGN

Chartres ou les cathedrales du nombre (8 mai 2003) de Jean-François Bougard

Vitraux de Chartres (1 novembre 2003) de Colette Deremble, Jean-Paul Deremble

La Cathédrale Notre-Dame de Chartres (16 juin 2000) de Prache, Jouanneaux

Chartres, la cathédrale (19 mai 2001) de Brigitte Kurmann-Schwarz, Peter Kurmann Chartres, la cathédrale, l'école de Chartres et les grands chartrains (2000) de René Quérido

Chartres et l'énigme des druides (22 janvier 2001) de Jean Markale

L'âge d'or des écoles de Chartres (2000)     L'Age d'or de Chartres (23 juin 2000) de Querido

Les vitraux narratifs de la cathédrale de Chartres: étude iconographique (26 janvier 1996) Notre-Dame de Chartres (1992) de Emile Mâle


D'autres livres sur Chartres et sa Cathédrale, le Pays Chartrain, le Dunois et le Perche







L'Eure dans la Ville Basse de Chartres

L'Eure

L'Eure est une rivière qui prend sa source dans les collines du Perche prés de Longny au Perche dans le département de l'Orne. Elle s'écoule d'Ouest en Est, passe à Courville, Saint Georges, Fontenay puis Thivars où elle amorce une boucle prononcée vers le Nord.
L'Eure est dans cette orientation quand elle passe à Chartres puis une vingtaine de kilomètres plus loin à Maintenon. La rivière y est rejointe par un affluent l'Aunay qui arrose le petites villes de Gallardon et Auneau. L'Eure passe ensuite à Nogent le Roi puis à quelques kilomètres de Dreux. Elle rejoint alors Anet et son chateau puis pénètre dans le département qui porte son nom, l'Eure, avant de se jeter dans la Seine à Pont de l'Arche.
Au niveau de Thivars, l'Eure et le Loir, d'où le département d'Eure et Loir, ne sont séparés que d'une dizaine de kilomètres, pourtant la première fait partie du bassin de la Seine tandis que le second fait partie du bassin de la Loire.
L'Eure dans la Ville Basse de Chartres


Le Loir

Le Loir à Illiers-Combray
Le Loir à Illiers-Combray
 
Le Loir est une rivière qui prend sa source prés à Fruncé, un petit village à 5 kilomètres au sud de Courville sur Eure, les deux rivières sont donc trés proches à cet endroit. Le Loir passe ensuite, une dizaine de kilomètres vers le Sud, à Illiers-Combray, la patrie de Marcel Proust. Il va traverser ensuite toute la partie méridionale de l'Eure et Loir: Alluyes, Bonneval, Chateaudun, Cloyes avant de pénétrer dans le Loir et Cher et atteindre Vendôme.

En savoir plus sur la Vallée du Loir
 





Dreux

Beffroi de DreuxEglise Saint Pierre de Dreux
Beffroi de Dreux                                                                            Eglise Saint Pierre de Dreux                            
 
Dreux se situe à 35 kilomètres au Nord de Chartres, elle est traversée par une petite rivière la Blaise qui se jette dans l'Eure deux kilomètres à l'Est de la ville.
 
La ville conserve de nombreux monuments en relation avec son grand passé historique. L'église Saint Pierre (cf photo ci-dessous) est du XIIIème siècle.
Le Beffroi est le symbole des libertés communales, il date du début du XVIème (cf photo ci-contre).
Autour de la chapelle Saint-Louis subsistent des ruines du Donjon et de remparts médiévaux, cette chapelle est de style néo-classique, le roi Louis-Philippe en a fait la nécropole de la Famille des Bourbons-Orléans.

Histoire de Dreux
A l'époque Gauloise Dreux est la capitale d'une tribu Gauloise, les Durocasses. Suite à la création du duché de Normandie, en 911, Dreux devient une ville frontière entre celui-ci, l'Ile de France (domaine du roi de France) et le comté de Blois (et Chartres).
 
Le château-fort de la ville est l'un des plus puissants de toute la région, dépendant des rois de France, il se dressait face aux ducs de Normandie et il a été l'enjeu de nombreuses luttes au Moyen-Age.
 
Le comté de Dreux est attribué en apanage à une branche cadette des Capétiens, la famille qui règne sur la France. A l'époque de Blanche de Castille et de Saint Louis, Pierre Mauclerc comte de Dreux et duc de Bretagne fait trembler la royauté.
 
Pendant la Guerre de Cent Ans la ville a subi deux sièges significatifs. En 1412 la place est tenue par les Armagnacs et l'armée Bourguignonne tente de s'en emparer, puis en 1421 le roi d'Angleterre Henri V Plantagenet enlève la ville.
 
A nouveau la ville est sur le devant de la scène lors des Guerres de Religion. En 1562 le duc de Guise remporte une victoire sur les Protestants de l'Amiral de Coligny. En 1593, Henri de Bourbon-Vendome qui vient de remporter sur les Catholiques les batailles d'Arques et Ivry fait le siège de Dreux et s'en empare. ll fait démanteler la forteresse et la ville est en partie incendiée.
 


Chateau d'Anet

Le château d'Anet a été réalisé pour la favorite du roi de France Henri II, Diane de Poitiers, entre 1547 et 1552. Ce n'est donc pas un hasard si les travaux ont commencé dès l'avènement de ce Roi, financés indirectement par lui et conduits par son architecte personnel, Philibert de l'Orme. A ce titre, on peut donc considérer Anet comme, de fait,une résidence royale. Des artistes célèbres comme Benvenuto Cellini, Germain Pilon et Jean Cousin ont collaborés à la réalisation de l'édifice. C'est un des chefs d'oeuvre de l'architecure Française.
A l'origine, à cet endroit s'élevait une forteresse qui au XIVème siècle appartenait à Charles le Mauvais Roi de Navarre et Comte d'Evreux. Elle est en bonne partie rasée par Charles V en représailles contre les agissements de Charles le Mauvais. Le Roi Charles VII attribue, en 1444, le domaine d'Anet à Pierre de Brézé, son Conseiller. Le fils de celui-ci, Charles, y fait construire un château à la fin du XVème siècle. Au début du XVIème siècle, l'édifice appartient au fils de Charles, Louis de Brézé, Grand Sénéchal de Normandie, le mari de Diane de Poitiers. Celle-ci en hérite lors de la mort de son époux, en 1531. La Seigneurie d'Anet, qui restait contestée, lui est confirmée en 1547. A partir de 1552, date de la mort d'Henri II, Diane de Poitiers vient vivre à Anet. Elle y meurt en 1566, elle est inhumée dans une chapelle prés du château réalisée par sa fille Louise de Brézé duchesse d'Aumale.
 
Au début du XVIIème siècle, le propriétaire du château est César de Vendôme, fils naturel de Henri IV et de Gabrielle d'Estrées. Son petit-fils, le duc Louis-Joseph de Vendôme hérite du domaine en 1669. Il y réside quand il n'est pas sur un champ de bataille. Les réaménagements qu'il fait réaliser ont sensiblement touché l'édifice, en particulier sur l'aile gauche, celle qui subsiste (cf photo ci-dessous).
Le duc de Vendôme, Maréchal de France, recevait beaucoup à Anet et y menait un grand train de vie. Il y invitait le Grand Dauphin et des artistes et écrivains célèbres: Lulli, Molière, La Fontaine, ... Le domaine d'Anet passe ensuite à sa belle-soeur, la duchesse du Maine qui y reçoit de nombreux grands personnages et écrivains dont Voltaire, puis ensuite au duc de Penthièvre qui y réside également souvent.
 
Lors de la Révolution Française, le château est vendu comme Bien National à un spéculateur qui le considère comme une carrière et en commercialise les pierres. La démolition du bâtiment commence en 1804, le logis central et l'aile droite sont détruits, mais cette opération s'arrête en 1811.
 
En 1820, le château est racheté par la duchesse d'Orléans, ses enfants dont le futur roi Louis-Philippe) le revendent. Il échoue au comte de Caraman qui en entreprend la restauration et s'y ruine. Il le revend en 1860 à M.Moreau qui finalise la restauration. Il a été bien entretenu depuis, aujourd'hui subsistent l'aile gauche, les deux pavillons, le portail, la chapelle de Diane de Poitiers et la chapelle funéraire de son tombeau.

Château d'Anet
Château d'Anet, aile gauche

Description du château
On dispose d'une bonne représentation du château d'Anet grâce à l'ouvrage de Jacques I Androuet du Cerceau, les Plus excellents bastiments de France (1576-1579). L'ensemble était articulé autour d'un logis central en forme de U entourant une cour centrale. A droite et à gauche du logis se situaient des cours secondaires et à l'arrière un jardin d'agrément, la chapelle était attenante à l'aile droite, dans la cour de droite. En façade, les trois cours étaient fermées par une entrée monumentale et par des terrasses. L'ensemble était entouré d'un fossé. De nombreuses dépendances étaient réparties autour du noyau central mais il n'en reste aucune trace.



Nogent le Roi

Cette petite ville est située sur l'Eure qui reçoit les eaux d'une petite rivière, le Croulebois. Elle se situe à une vingtaine de kilomètres au Sud-Est de Dreux. Il y avait jadis un chateau-fort qui appartenait aux Rois de France (d'où le nom de la ville). Jeanne de France, la fille de Louis VI y est née, Philippe-Auguste et Louis IX y venaient fréquemment. L'église Saint Sulpice est du XVème siècle (Gothique flamboyant). Juste à côté de cette église subsistent des Maisons Anciennes (pans de bois) du XVIème siècle.



Eglise de Thimert

Le Thymerais


Le Thymerais est une petite région entre Dreux et Chartres. La ville principale en est Châteauneuf en Thymerais.

Le village de Thimert possèdait un chateau-fort au Moyen-Age, il a été pris par le Roi de France Henri I vers 1058.
L'église Saint Pierre date sans doute de la fin du XIème siècle, elle est attribuée à l'Abbaye Saint Florentin de Bonneval vers 1105. Elle a été trés remaniée au XVIème siècle, surtout dans le transept où la charpente est datée de 1544. Le clocher a été détruit par la foudre en 1701 et reconstruit en trois ans. L'église conserve des vitraux du XVIème siècle.



Eglise Saint Pierre de Thimert, prés de Châteauneuf en Thymerais


Hotel en Bretagne        Hotel en Normandie        Hotel en Aquitaine         Hotels des autres Pays


Chateau de Maintenon

Maintenon


Maintenon est à une vingtaine de kilomètres au Nord-Est de Chartres. La ville se situe au confluent de l'Eure et de la Voise et doit sa célèbrité à Madame de Maintenon, la seconde épouse du Roi de France Louis XIV.
Le chateau a été construit sur l'emplacement d'un ancien chateau-fort (il en subsiste une Tour). Il a été réalisé pour Jean Cottereau, Trésorier des Finances du Roi Louis XII. C'est une construction du XVIème siècle, de style Renaissance, avec des adjonctions au XVIIème. Il est doté d'un beau parc. Il passe ensuite à la famille d'Angennes, Seigneurs de Rambouillet, puis au Maréchal de Villeroy qui le vend à Louis XIV.
Maintenon possède un Aqueduc inachevé. Il a été édifié au XVIIème siècle et devait amener les eaux de l'Eure jusqu'au Chateau de Versailles.



Francoise d'Aubigné, qui deviendra la Marquise de Maintenon, est la petite fille d'Agrippa d'Aubigné, écrivain Protestant de l'entourage d'Henri de Bourbon pendant les Guerres de Religion. Pauvre, elle épouse à 18 ans le Poete Scarron qui l'introduit à la Cour du Roi. Veuve elle devient la Gouvernante des enfants de Louis XIV et de Mme de Montespan. Proche du Roi, elle suscite son admiration et Louis XIV lui offre le chateau de Maintenon en 1674. Elle devient sa seconde épouse en 1684.
 


Eglise d'Epernon

Epernon


Epernon est à 10 kilomètres à l'Est de Maintenon et 15 km à l'Ouest de Rambouillet, en fait Epernon fait partie plûtot de l'Ile de France mais sa place est aussi bien dans cette page.
La ville est au confluent de trois petites rivières: la Drouette, la Guesle et le Guéville.

Au XIVème siècle la Seigneurie d'Epernon passe aux Comtes de Vendome par le mariage de Jeanne de Ponthieu avec Jean VI de Vendome.
En 1581, le Roi de France Henri III rachète la Seigneurie à Henri de Bourbon Duc de Vendome et Roi de Navarre, puis il l'attribue avec le titre de Duc à Jean-Louis de Nogaret de la Vallette, un de ses favoris.

Ce Duc d'Epernon joua aussi un role important à l'époque d'Henri IV.

Outre son Donjon médiéval, la ville possède des Maisons Anciennes et une église des XV et XVIèmes siècles (cf photo ci-contre).


Epaule de Gallardon

Gallardon


Gallardon est une petite ville à une dizaine de kilomètres à l'Est de Chartres. Elle possède plusieurs Maisons Anciennes sont intéressantes comme celle nommée le Fief des Marmousets (rue de Porte-Mouton), sa façade est classée Monument Historique et elle remonte au début du XVIème siècle (1510).


L'église Saint Pierre et Saint Paul a été fondée au XIème siècle, elle est attribuée par l'Evêque de Chartres Geoffroy de Lèves à l'Abbaye Saint Florentin de Bonneval, elle y restera rattachée jusqu'à la Révolution Française. Elle a reçu de nombreuses transformations du XIIème au XVIème siècle et une importante restauration à la fin du XIXème siècle. La nef, le transept et la partie basse du clocher sont du XIème siècle, le choeur est du XIIème. Ce dernier ainsi que le chevet sont remarquables.


Gallardon conserve également les restes d'un Donjon du XIème siècle surnommé Epaule de Gallardon, il faisait partie de l'ancien chateau-fort donné par les Comtes de Blois et de Chartres à la garde de vassaux qui allaient devenir Seigneurs de Gallardon. Pendant la Guerre de Cent Ans, il a été enlevé aux Anglais par Dunois en 1442 qui l'a ensuite démantelé.


L'Epaule de Gallardon est le seul reste d'un puissant Donjon


Auneau

Auneau est une ville située en pleine Beauce à une vingtaine de kilomètres à l'est de Chartres. Son nom, de meme que celui de la rivière qui le traverse, l'Aulnay, provient des Aulnes qui bordent celle-ci.
La ville a une origine trés ancienne puisque l'on y a retrouvé des traces de présence humaine remontant au Mésolithique ( plus de 6000 ans avant J.C). Elle conserve le Donjon d'un ancien chateau-fort. Son origine est de la fin du XIème siècle. Il était alors tenu par Hugues de Gallardon, sa descendante, Marguerite d'Auneau, épouse Jean Bureau de la Rivière, Chambellan et Maitre de l'Artillerie de Charles V. C'est lui qui a fait construire le chateau actuel à la fin du XIVème siècle. Il en subsiste la grosse tour d'entrée, un corps de logis et un pavillon massif. Au XVIème siècle le château a appartenu à Henri, Duc de Joyeuse, un des mignons du Roi Henri III.
Pendant les Guerres de Religion, en 1587, l'armée des Catholiques, commandée par le Duc de Guise, vainquit l'armée des Protestants à Auneau.


Eglise d'Illiers-Combray

Illiers-Combray

Le village d'Illiers-Combray n'attirerait pas l'attention s'il n'était pas le lieu natal du grand écrivain Français Marcel Proust, il l'évoque au travers d'ouvrages faisant partie de la série A la recherche du temps perdu. On peut toujours visiter la Maison de Tante Léonie, elle permet de retrouver l'enfance de Marcel Proust grâce à portraits, des documents et des objets de famille.

Extrait du livre Du côté de chez Swann de Marcel Proust:
Et tout d'un coup le souvenir m'est apparu. Ce goût, c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait aprés l'avoir trempée dans son infusion de thé ou de tilleul. etc


Au Moyen-Age, Illiers était le siège d'une Seigneurie qui est passée à la famille Daillon du Lude à la fin du XVème siècle.

Le village d'Illiers possède une imposante église (cf photo ci-contre) dédiée à Saint Jacques. La nef rectangulaire est vaste: 45 mètres sur 14, elle est de la fin du XVème siècle (entre 1453 et 1497). La Tour-clocher est inachevée, elle date du XVIème siècle.


Eglise Saint Jacques d'Illiers


Eléments de l'ancien chateau de Courville

Courville et le château de Villebon

Cette petite ville est située sur l'Eure à une quinzaine de kilomètres à l'Ouest de Chartres, elle a conservé un caractère rural. Il ne reste que des éléments de son ancien chateau-fort (cf photo ci-contre). L'église Saint Pierre remonte à 1250, elle a été reconstruite à la fin du XVème siècle. La Chapelle Saint Gilles date du XIIème siècle, elle sert de prison pendant la Révolution Française, elle abrite maintenant l'office du tourisme.

A quelques kilomètres vers le Sud, le château de Villebon est issu d'une forteresse de la fin du XIVème siècle. Il possède de puissantes murailles, des tours en briques, un pont-levis toujours en état de marche et il est entouré par des douves en eau et par un beau parc. Il a été édifié par le Seigneur de Villebon, Jean d'Estouteville, à la fin du XIVème siècle. Endommagé lors des combats de la Guerre de Cent Ans, il a été remis en état par Blanchet d'Estouteville, ce qui lui a permis d'y recevoir le Roi de France Louis XI en 1462.
Malheureusement lors de cette réception un incendie a détruit une partie du château, il a été restauré quelques années aprés. Son descendant Jean d'Estouteville le remanie fortement au début du XVIème siècle et lui donne un cachet Renaissance.
Il est ensuite vendu à Maximilien de Béthune Duc de Sully qui y fait faire d'importants travaux. Il y résidait assez fréquemment et y est mort le 22 décembre 1641.

Un autre château important se situe dans les environs de Courville, le chateau des Vaux, il a été transformé au milieu du XIXème siècle par le Marquis d'Aligre qui en a fait un édifice significatif. Depuis 1946, il est la propriété des Orphelins apprentis d'Auteuil.







Le Dunois


Chateaudun

Châteaudun est une ville très ancienne et qui a un grand passé historique. Elle est à 130 kilomètres au Sud-Ouest de Paris et à 40 kilomètres au sud de Chartres.
 
La ville est construite sur un promontoire dominant la Vallée du Loir coté nord et le val Saint Aignan coté Ouest et Sud .
 
Surplombant le Loir, le château, à la fois médiéval et renaissance, est le principal monument de la ville. Pour autant il faut aller se promener dans les Vieux Quartiers et visiter les églises de la ville

 
En savoir plus sur Chateaudun

En savoir plus sur les Vicomtes de Chateaudun
 
Autour de Châteaudun les petites villes de Dangeau, Bonneval, Saint Denis les Ponts, Douy, Saint Hilaire sur Yerre, Montigny le Ganelon, Cloyes et Romilly sur Aigre possèdent des monuments intéressants.
 


 

Bonneval

Bonneval se situe une dizaine de kilomètres au Nord de Chateaudun, en direction de Chartres.
 
La ville s'est développé autour de l'Abbaye Bénédictine Saint Florentin fondée en 857. Elle est incendiée par les Normands en 911. L'église de cette Abbaye a été en bonne partie détruite en 1793, il en reste la porte d'entrée (cf photo ci-contre).
 
Ancienne entrée de l'Abbaye Saint Florentin
 
L'Abbaye a été reprise par la Congrégation de Saint Maur en 1660 ceux ci ont rebati des batiments pour les moines et un cloitre.
 
Pendant les Guerres de religion,le 18 mai 1589, les troupes du roi Henri III et de Henri de Bourbon remportent à Bonneval une victoire sur l'armée de la Ligue qui leur ouvre le chemin de Paris, dont ils vont faire le siège.
 
Autre point d'interet de Bonneval, l'église Notre Dame qui date de la fin du XIIème siècle. Le clocher quant à lui date du début du XVIème siècle.
 
Jadis la ville était entourée d'une enceinte fortifiée, il en subsiste quelque tours et deux Portes: celle de Boisville qui est du XIIIème siècle et celle de Saint Roch qui est du XVème.
 
En savoir plus sur Bonneval
 


Alluyes

La viIle se situe au Nord de Chateaudun à quelques kilomètres de Bonneval. La ville conserve des restes du chateau édifié vers 1240, le Donjon fait 30 mètres de haut. Au XVIème siècle la Baronnie d'Alluyes appartenait à Florimont Robertet, Trésorier de France des Rois Charles VIII, Louis XII et Francois I.
 
Les seigneurs d'Alluyes étaient importants au Moyen-Age. Aux IXème et Xème siècles ce sont des fidèles des comtes de Blois qui participent activement à la lutte contre les comtes d'Anjou.
 
Vers 1050, Mathilde la fille de Gautier d'Alluyes, épouse Guillaume Gouet Baron de Montmirail et lui apporte en dot Alluyes et Brou. La Baronnie d'Alluyes est alors intègrée dans le Perche-Gouet.
 
Au début du XIIème siècle les Baronnies sont réparties entre les enfants de Guillaume II Gouet, Hugues obtient Alluyes. Il est avec Foulques V d'Anjou lors de la lutte contre Henri I Beauclerc duc de Normandie et roi d'Angleterre. Hugues meurt sans enfants et Alluyes va à son frère Guillaume III.


Arrou

Arrou est à la limite du Dunois et de l'ancien Perche-Gouët. Le village est traversé par une petite rivière, l'Yerre.
 
Le château de Bois-Ruffin se situe prés d'Arrou, en pleine campagne, c'est un ancien chateau-fort construit au milieu du XIIème siècle et dont le Donjon est bien préservé. Il appartenait alors à l'Abbaye Saint Père de Chartres.
Pris par les Bourguignons pendant la Guerre de Cent Ans, il a été repris aprés un long siège par le Maréchal Boucicaut.
 
La petite ville possède aussi l'église Saint-Lubin, elle est en partie romane avec des vitraux du XIXème siècle.
 



Courtalain


Courtalain n'est qu'à 2 kilomètres au Sud d'Arrou, le village est également arrosé par l'Yerre.

Il possède un château édifié en 1483 par Guillaume d'Avaugour, Chambellan du Roi Louis XII. Au milieu du XVIème siècle le chateau passe à la famille de Montmorency. Il a été maladroitement restauré au milieu du XIXème siècle.

Ses deux corps de bâtiments sont disposés en équerre et se réunissent sur une grosse Tour dont on voit la tourelle d'escalier polygonale dans la cour (cf photo ci-contre).


Château de Montigny le Ganelon au dessus du Loir

Cloyes et Montigny le Ganelon

Cloyes-sur-le-Loir se situe 15 kilomètres au Sud de Chateaudun en direction de Vendome. La petite ville est située au confluent de trois rivières: le Loir, l'Yerre et l'Egvonne. Une quatrième l'Aigre, se jette dans le Loir juste au Sud de la ville.
 
Tout près se trouve le chateau de Montigny le Ganelon qui surplombe la Vallée du Loir.
A cet endroit, au XIème siècle, se trouvait une forteresse commandée par Ganelon, Trésorier de l'Abbaye Saint Martin de Tours et vassal des comtes de Blois et de Chartres.
Ce chateau-fort a été détruit pendant la Guerre de Cent Ans. Il a été reconstruit de 1475 à 1495 pour Jacques de Renty. Il a été acquis en 1831 par la famille de Montmorency-Laval puis est passé à celle de Lévis-Mirepoix. Ces deux familles ont restructuré le château à la fin du XIXème siècle.
 
La région de Romilly-sur-Aigre, au Sud-Est de Cloyes a un charme particulier. Elle a été choisie, en 1886, par Emile Zola pour son roman La Terre, ouvrage qui fait partie de la série Les Rougon-Macquart.
 
En savoir plus sur Cloyes                 En savoir plus sur la vallée du Loir entre Châteaudun et Cloyes
 





Le Perche


Nogent le Rotrou

Nogent le Rotrou est l'ancienne capitale du Comté du Perche. La ville est traversée par la rivière l'Huisne. Elle conserve de nombreux monuments datant du Moyen-Age.

Le Chateau-fort Saint-Jean
Le Chateau-fort (cf photo ci-contre), domine de plus de 60 mètres la vallée de l'Huisne. Il était le centre du pouvoir féodal des Comtes du Perche.
Le Donjon remonte au XIème siècle, il fait 22 mètres de long et 16 de large, à la base les murs ont 3,50 mètres d'épaisseur. Il est initialisé par Rotrou I Seigneur de Nogent et ses successeurs et parachevé par Geoffroy IV, premier Comte du Perche vers 1079.
A l'intérieur, il était divisé en quatre étages. Au XIIème siècle, il est entouré d'une enceinte circulaire dotée de six tours rondes, le tout surplombant le plateau. Au même moment la face extérieure du Donjon est renforcée d'une Tour semi-circulaire.

En savoir plus sur les Comtes du Perche
 
Le château a été assiègé et pris par les Anglais du Comte de Salisbury en 1428, à un moment crucial de la Guerre de Cent Ans, il est assez profondément endommagé. Le château passe à la famille d'Armagnac, à partir de 1487, qui le fait restaurer. Au début du XVIème siècle, les deux tours de l'entrée sont reconstruites et coiffées de toits pointus. Il revient à la famille des Bourbons-Condé puis finit entre les mains de Sully, le Ministre d'Henri IV, en 1624. Sa famille l'a conservé jusqu'en 1779.
Lors de la Révolution Française, le château est transformé en prison. Sa restauration a été commencée au milieu du XIXème siècle et poursuivie régulièrement. Depuis 1950, il est la propriété de la ville de Nogent le Rotrou.

Maisons Anciennes
Nogent le Rotrou conserve de nombreuses Maisons Anciennes, en particulier dans les rues Bourg le Comte et Saint Laurent.

Les Eglises
L'église Notre-Dame est du XIIIème siècle, elle abrite un groupe de la Nativité. Ll'église Saint Laurent est des XV et XVIèmes siècles.
L'Eglise Saint Hilaire est la plus ancienne de Nogent, sa fondation remonte aux X et XIèmes siècles. Dés 1031, le Seigneur de Nogent (et Vicomte de Châteaudun) Geoffroy III en fait don à l'Abbaye Saint Denis. L'église comporte plusieurs styles architecturaux: elle se présente avec une nef principale prolongée par un choeur (du XVème siècle) en hémicycle et flanquée de deux bas-côtés et d'une Tour-clocher. Elle a été restaurée au XIXème siècle.



Brou

Brou se situe à peu prés à mi-chemin entre Nogent le Rotrou et Châteaudun. Elle est arrosée par une petite rivière, l'Ozanne. C'est une ville trés ancienne.

Brou était, au Moyen-Age, le siège d'une des anciennes Baronnies du Perche-Gouët, elle est en fait la capitale de cette petite région. Le chateau féodal des Gouët a disparu, il se situait sur l'emplacement de l'actuelle Place de la Nation, construit en 1080, il a été détruit par Henri IV. Brou elle conserve quelques vestiges de l'enceinte fortifiée des XV et XVIème siècles.
De 1505 à 1533, Florimond Robertet est Baron de Brou, il est Trésorier et Secrétaire des Finances des Rois Charles VIII, Louis XII et François I. Les Armoiries de Brou sont en fait celles de Florimond Robertet. Il transforme la ville en faisant tracer plusieurs rues (dont la rue des Changes) et en faisant construire la première Halle qui établit la prospérité commerciale de Brou. Construite en bois, cette première halle faisait 50 mètres de long, 25 mètres de large et 16 mètres de hauteur. Le Marché de Brou se tient le mercredi depuis le XIIème siècle. La Halle actuelle date de 1846, elle est deux fois moins importante que la précedente.

L'église est dédiée à Saint-Lubin (cf photo ci-contre), elle rassemble différents styles: la nef est trés large et voûtée de bois, le bas-côté Sud est voûté d'ogives, il est de style gothique. Le chevet est Roman et deux chapelles du XVIème siècle forment les bras du transept. Le buffet de l'orgue du choeur est en partie du XVIIème siècle.

En savoir plus sur l'Histoire du Perche-Gouët


La Bazoche-Gouet

La Bazoche-Gouet se situe à la limite de l'Eure et Loir et des départements voisins de la Sarthe et du Loir et cher (Vendômois. Sa région est un pays de collines et de forêts. Le mot Bazoche vient du latin Basilica (basilique).
La Bazoche-Gouët était également une des cinq baronnies du Perche-Gouët. Elle en a gardé la trace dans son nom.
L'église Saint-Jean-Baptiste est celle d'un Prieuré remontant au XIIème siècle (1144), il dépendait de l'Abbaye de Pontlevoy, dans le Blaisois. La nef est du XIIème siècle, le bas-côté Sud y a été adjoint en 1600. Les vitraux datent de 1541. Le portail, de style Gothique flamboyant, contraste avec la façade occidentale plus austère.


Livres sur le Pays Chartrain, le Dunois et le Perche

Chartres et sa région (8 juin 2003) de Dominique Desforges

Cartes touristiques :   Le Mans - Chartres - IGN      Le Mans, Chartres

Dunois: Le bâtard d'Orléans (1403-1468) (21 avril 1999) de Robert Garnier

Développement des villes moyennes: Chartres, Dreux, Evreux (12 avril 1995) de Michel Michel

Promenons-nous dans les forêts du Perche, N° 8 (31 décembre 1998) de Guide Office National des forêts

Authon du Perche (31 décembre 2003)        Chroniques du Perche (2000)

1944, la Libération du Perche (1997)        Mémoire du Perche (10 octobre 2001) de Bry

Carte de randonnée : Longny Au Perche (31 décembre 1993) de Cartes Séries Bleue IGN



D'autres livres sur Chartres et sa Cathédrale, le Pays Chartrain, le Dunois et le Perche




Plan de Paris

Visitez Paris

Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Champs Elysées - Concorde    Tour Eiffel et 7° arrondisst    Le Louvre

Ile de la Cité   Notre Dame de Paris    St Germain des Prés    Quartier Latin

Opéra & Grands Boulevards  Halles, Chatelet, Hotel de Ville    Marais   Bastille & Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   


      Hotel à Paris             Librairie sur Paris et l'Ile de France      





Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
Vallée de la Loire   La Touraine   Tours   Amboise   Chinon   Loches   Le Poitou   Poitou Roman   La Vienne (86)   Les Deux-Sèvres
 
Vallée de la Vienne    Vallée de l'Indre   Vallée de la Creuse     L'Indre (36)   Châteauroux   Issoudun   La Châtre   Le Blanc
 
Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    



 Votre Hotel en France       Votre Hotel en Italie       Votre Hotel en Espagne     Hotels des autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague