Vaison la Romaine

Vous etes ICI : Accueil > Provence > Vaison la Romaine
Elément des Thermes du centre et rue des boutiques
Elément des Thermes du centre et rue des boutiques
Vaison la Romaine est située entre la Vallée du Rhône et le Mont Ventoux. Plus précisément, elle est à la limite entre la plaine du Comtat-Venaissin et les préalpes des Baronnies, elle est à une trentaine de kilomètres à l'Est d'Orange. Vaison est traversée par l'Ouvèze, dont les crues violentes peuvent peuvent s'avérer dévastatrices (comme en 1992).
La ville est à une altitude de 200 mètres et elle est entourée de collines, du côté Sud, sur l'une d'elles est positionné le Chateau-fort, et vers l'Est , en haut de la colline de Puymin se trouve le Théâtre antique.

Vaison est une des villes les plus intéressantes de la Provence, qui possède une longue Histoire et un patrimoine monumental exceptionnel. Elle conserve de trés importants vestiges de l'époque Gallo-Romaine répartis sur une superficie de 15 hectares. Des parties significatives du tissu urbain (grandes domus, habitations, boutiques, édifices publics, ...) de la ville Gallo-Romaine ont été mises à jour donnant un vision concrète de la vie et de la civilisation de l'époque. Le site archéologique de Vaison la Romaine est un des plus grands de France, les travaux se poursuivent toujours.

Pendant la période Médiévale, la ville s'adapte à l'insécurité en se déplaçant sur le rocher escarpé voisin qui est surmonté par un puissant Chateau-fort.

Histoire de Vaison            Epoque Gallo-Romaine    

Quartier de Puymin     Quartier de la Villasse     Pont Romain     Trogue-Pompée

Epoque Médiévale       Château-fort et Haute-Ville       Cathédrale       Chapelle Saint Quenin

Vaison maintenant         Mont Ventoux





     Avec Google





Découvrez:
La Provence Antique       Le Val de Loire Gallo-Romain       La Touraine Gallo-Romaine

Livres sur la Gaule Romaine             Livres sur l'Archéologie et la Cartographie de la Gaule

Visitez :
Côte d'Azur   Menton   Monaco   Nice   Vence & Cagnes   Antibes - Juan les Pins  

Grasse   Cannes   L'Estérel   Saint Tropez            Côte d'Azur et Riviera Italienne

Livres sur la Provence et la Cote d'Azur




Provence-Côte d'Azur  Côte d'Azur  Provence  Aix-en-Provence  Antibes  Arles  Avignon  Cannes  Fréjus  Golfe-Juan
Grasse  Hyères  Istres  Juan-les-Pins   Le Lavandou   Les Baux-de-Provence   Marseille   Menton   Monaco   Montélimar
Mougins  Nice  Nîmes  Orange   Saint-Raphaël   Sainte-Maxime   Saint-Tropez   Saint-Rémy-de-Provence   Toulon  Valbonne



Histoire de Vaison la Romaine

L'Histoire de Vaison remonte à la plus haute antiquité. La première trace d'occupation humaine remonte à 10000 ans av J-C, au Paléolithique supérieur. Pour l'époque Néolithique, et en tout cas autour de 2000 ans avant J-C, on a retrouvé de multiples indices d'activités humaines (agriculture, élevage).
Les premiers habitants identifiés sont des Ligures, on a découvert des éléments de remparts et d'habitat du Vème siècle av J-C.
Au IVème siècle av J-C, les Celtes envahissent la région, la tribu des Voconces s'y implante et se mélange avec la population Ligure. Ensemble ils forment une société Celto-Ligure, un oppidum est créé sur le rocher.
A la fin du IIème siècle av J-C, Rome établit et s'installe dans une nouvelle province, la Narbonnaise. Vaison devient une des villes les plus riches de cette Province, elle s'étendait alors sur l'emplacement de l'actuelle ville basse. Elle est ruinée par les invasions barbares.
Un évêché existe à Vaison à partir du IVème siècle. Du Vème au XIème siècle, la ville dépend de l'Evêque qui y exerce les droits seigneuriaux. La Cathédrale Notre-Dame de Nazareth est construite initialement au VIème siècle puis transformée dans les siècles suivant. La population était sans doute concentrée autour de cet édifice.
Lors du partage de la Provence, au XIIème siècle, Vaison se retrouve dans le domaine des Comtes de Toulouse qui y font édifier un château-fort sur le rocher escarpé de la rive gauche de l'Ouvèze. L'insécurité de la période Médiévale provoque le mouvement des habitants au pied de ce rocher, sous la protection du château-fort
Les Comtes de Toulouse sont trés vite en conflit avec l'Evêque de Vaison. Au final, en 1229, ils doivent cèder la ville et sa région aux Papes, nous sommes alors dans le contexte de la Guerre contre les Albigeois qui déstabilise le Comte. A partir de 1274, Vaison la Romaine est placée sous l'Administration Pontificale, dans le cadre du Comtat-Venaissin. Ceci va durer jusqu'au 14 septembre 1791, où la ville est rattachée à la France.
A partir du XVIIIème siècle, la population revient progressivement habiter la ville basse, là où s'étendait la ville Gallo-Romaine.



Vaison-la-Romaine

(1991) de Christian Goudineau, Yves de Kisch --    ISBN : 2877720578



Vaison-la-Romaine Guides archéologiques de la France

(1991) de Christian Goudineau --    ISBN : 2879230950



Vaison-la-Romaine : Sites, histoires et monuments

(2004) de Joseph Sautel --    ISBN : 2841780902





La Provence Celto-Ligure

Les Celto-ligures

Les premiers occupants connus de la Provence sont des tribus Ligures, on trouve ainsi les Oxybiens dans le Var et les Déciates dans les Alpes-Maritimes.
Ces tribus sont envahies, au IVème siècle av J-C, par des Celtes: les Salyens (ou Salluviens) s'installent en Basse Provence, les Cavares dans le Comtat-Venaissin, les Voconces approximativement dans l'actuel département de la Drôme, et dans les régions voisines, les Allobroges en Dauphiné et les Arvernes dans le Massif Central. Les Celtes sont peu nombreux mais plus guerriers que les Ligures, ils prennent le pouvoir et constituent une civilisation celto-ligure qui va subsister jusqu'à l'invasion Romaine. Vaison se situe dans la partie Sud du territoire des Voconces dont elle est une des villes principales.
Au début, ces populations n'interviennent pas contre les établissements Grecs qui se sont implantés sur la côte Méditerranéenne, ceci change au milieu du IIème siècle av J-C provoquant l'intervention des Légions de Rome. La conquête de la Provence par les Romains commence.
 








Epoque Gallo-Romaine

Vasio Vocontiorum

Vasio était la capitale des Voconces du sud, cette tribu est parmi celles vaincues par le Consul Fulvius Flaccus en 125 av J-C puis par Sextius Calvinus en 124 av J-C. Les Voconces savent ménager les Romains et leur fournir des preuves de fidèlité. En récompense, la ville de Vasio et la cité associée deviennent une Cité fédérée lors de la création de la Provincia en 120 av J-C. Elle obtient une grande autonomie en contrepartie de cette fidélité à Rome.

Vasio s'organise surtout pendant le Ier sècle av J-C, elle devient alors une cité commerçante utilisant sur la navigation sur l'Ouvèze. Elle s'enrichit et se dote d'édifices publics et de belles demeures privées que l'on peut découvrir sur les sites du Puymin et de la Villasse. Outre de nombreuses villas, la ville comporte aussi des quartiers d'habitation plus denses avec des boutiques, elle dispose d'un réseau d'égouts. La croissance urbaine et le rayonnement culturel sont illustrés par les édifices publics, en particulier un Théatre et des Thermes, un Sanctuaire, des Temples, un Aqueduc, .... et aussi par l'importance des résidences privées. A la fin du IIème siècle, Vaison atteint sa dimension maximum avec une superficie de prés de 70 hectares qui se répartit de chaque côté de l'Ouvèze.
Vasio comptait plusieurs établissements thermaux, les plus anciens sont les Thermes du centre dans le Quartier de la Villasse, ils ont été absorbés en partie par la Maison du Buste en Argent. Un autre établissement est bien connu, il s'agit des Thermes du Nord qui se situent un peu au delà du Théatre antique. Un troisième établissement thermal a été identifié sur le quai Pasteur prés de l'Ouvèze.
Un aqueduc amenait les eaux de la source de la Groseau et alimentait le château d'eau qui lui-meme desservait les différents réseaux de la ville.
Un Pont a été réalisé enjambant l'Ouvèze, ce Pont Romain est toujours là, il a résisté aux crues, parfois violentes, de cette rivière.
La religion chrétienne s'implante précocement à Vaison, en tout cas un évêché y existe des le IVème siècle et deux conciles régionaux y sont rassemblés en 442 et en 529. C'est lors de ce dernier qu'est décidée l'introduction du Kyrie eleison dans la messe catholique.



Le Quartier de Puymin

Dans ce quartier, quatre îlots séparés par des rues ont été dégagés. La visite du Quartier de Puymin s'effectue en partant de l'entrée et en se déplaçant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Au centre se trouve le Musée de Vaison.
On commence par la Maison à l'Apollon Lauré qui est la plus importante des constructions subsistantes, puis en traversant le Sanctuaire à Portiques on se dirige le château d'eau (jadis considéré comme un Nymphée). Pour la suite de la visite, aprés être passé devant la Maison de la Tonnelle, il est conseillé, à ce stade, de visiter le Musée.
Ensuite en remontant un chemin en pente, on se dirige vers le Théâtre qui s'appuie sur la colline de Puymin.



Tête de l'Apollon Lauré

Maison à l'Apollon Lauré


Cette statue en marbre de l'Apollon Lauré date du IIème siècle aprés J-C, elle a donné son nom à la maison où elle a été retrouvée.

La Maison de l'Apollon Lauré a été dégagée sur une surface de 2000 m2, ce qui n'en constitue qu'une partie, en particulier il manque l'entrée principale et certaines composantes sont toujours enfouies sous les maisons modernes du voisinage .

Cette maison était la demeure d'une famille riche, elle permet de bien illustrer les différentes composantes d'une grande maison Romaine.


Vestiges de la Maison à l'Apollon Lauré
Vestiges de la Maison à l'Apollon Lauré (Musée de Vaison la Romaine)

La maison possèdait un espace pour recevoir les invités: un atrium entouré de grandes salles de réception pavées de mosaïques, ... Un autre espace était réservé à la vie de la famille: péristyle avec bassin et galeries couvertes, grande salle avec colonnades, salle à manger, chambres, cuisines, bains privés avec caldarium, tepidarium. Dans ces bains, le système d'hypocauste (chauffage) est partiellement visible (briques et conduites le long des murs).

Reconstitution de la Maison à l'Apollon Lauré
Reconstitution de la Maison à l'Apollon Lauré (Musée de Vaison la Romaine)



Sanctuaire à Portiques

Le Sanctuaire à Portiques


Ce Portique était un lieu de promenade publique, il se composait d'une enceinte de 64 mètres sur 52 de côté, avec une galerie couverte à colonnades décorée d'oeuvres d'art dans des niches. Au centre se trouve une esplanade avec un grand bassin et une construction. Sur les murs du portique se trouvaient des fresques, qui sont visibles au Musée.


Dans le mur Nord, un portique de type Rhodien (cf image ci-dessous) donnait accés à une salle comportant un autel, c'était sans doute un sanctuaire ou tout au moins un lieu de culte. Dans la Galerie Nord, trois niches contiennent des reproductions de statues dont les orignaux sont abritées dans la Musée de Vaison.

Reconstitution du Sanctuaire à Portiques
Reconstitution du Sanctuaire à Portiques



Recherches archéologiques récentes à Vaison-la-Romaine et aux environs (Notices d'archéologie vauclusienne)

(1992) de Michel-Edouard Bellet --    ISBN : B000X7ZV54







Vue d'une partie du Château d'eau

Le Chateau d'eau

On y accède par un escalier à partir du Sanctuaire à portiques aprés avoir traversé une zone d'habitations et de boutiques.

Le château d'eau se compose de bâtiments disposés autour d'une source alimentant un bassin de forme allongée (jadis appelé Nymphée). L'eau était sans doute amené par un aqueduc venant du Sud.

Ce chateau d'eau servait à fournir l'eau aux trois réseaux de la ville: le réseau des fontaines publiques permettant aux habitants de s'approvisionner en eau, les thermes et autres établissements publics, enfin aux maisons des notables dont les deux grandes Domus voisines, la Maison à l'Apollon Lauré et la Maison à la Tonnelle.

 


La Maison à la Tonnelle

La Maison à la Tonnelle

Elle se situe dans la zone entre le château d'eau et le Musée. Elle pouvait avoir une superficie de prés de 3000 m2 et était organisée, à l'aide de terrasses et de sous-sols, sur différents niveaux.

On peut d'abord explorer les pièces d'agrément: salles de séjour, cour avec bassin, thermes. Deux pièces, protègées par un abri, ont conservé leurs peintures murales. La grande cour est occupée par la tonnelle d'une salle à manger d'été, d'où le nom donné à cette demeure.
L'autre partie de la maison comporte les pièces de service: boulangerie avec four à pain et dolium (réserve à grains) latrines, .... Une cour donnait sur rue, ce qui facilitait l'approvisionnement et les tâches domestiques.

 


L'Empereur HadrienL'Impératrice Sabine

Le Musée de Vaison


Le Musée raconte l'Histoire de Vaison dans une suite de panneaux thématiques et chronologiques illustrés. Plusieurs illustrations de cette page proviennent de celles du Musée.

Ce Musée contient des statues trouvées lors des fouilles des sites Gallo-Romains de Vaison. Plusieurs pièces sont remarquables comme la statue de l'Empereur cuirassé, la tête de l'Apollon Lauré (cf ci-dessus), les statues de l'Empereur Hadrien (cf image de gauche) et de son épouse Sabine (image de droite), ainsi que celles des Empereurs Claude et Domitien.


Le Musée présente aussi une salle dédiée aux objets de la vie quotidienne à l'époque Gallo-Romaine avec des outils de menuiserie, des éléments de mobilier, etc ... Des maquettes permettent de visualiser l'allure et la structure des maisons Gallo-Romaines.




La Mosaïque du Paon: un Canard
La Mosaïque du Paon se situait dans la Maison du Paon qui était localisée dans la partie Est de la ville de Vaison. Cette maison possèdait une série de pièces richement décorées de mosaïques, on en a identifié six représentant une surface de 200 m2.
La plus importante est celle transplantée au Musée, dénommée la Mosaïque du Paon, elle se compose d'hexagones pris dans un cercle, la mosaïque du centre est occupée par un paon faisant la roue. Les autres représentent deux canards (cf photo ci-contre), deux perdrix et deux perroquets.
Le décor des angles a été restauré des l'antiquité, mais sa qualité est moindre que celle de la partie principale de la mosaïque. Celle-ci a bénéficié d'une restauration poussée au XXème siècle.



 


LeThéâtre

Le Théâtre de Vaison la Romaine Le Théâtre a été réalisé au Ier siècle aprés J-C : on y a retrouvé les statues des Empereurs Claude et Domitien exposées au Musée. Les statues de l'Empereur Hadrien et de son épouse Sabine sont du IIème siècle, il a sans doute été embelli pendant leur règne. Il a été remanié au IIIème siècle et sans doute abandonné au Vème siècle consécutivement aux troubles provoqués par les invasions barbares. Il a ensuite servi de carrière de pierres, en particulier le mur de scène qui a pratiquement disparu. Il a été redécouvert au début du XIXème siècle et identifié comme tel en 1821, il a été fouillé en 1907. Sa restauration s'est déroulée entre 1930 et 1932.

Le Théâtre est adossé à la colline de Puymin et regarde vers le Nord. Il mesure 96 mètres en largeur et est donc légèrement plus petit que celui d'Orange, il pouvait contenir environ 6000 spectateurs. La photo ci-contre en donne une bonne représentation de même que la reconstitution ci dessous.
 
Reconstitution du Théâtre
Reconstitution du Théâtre (Musée de Vaison la Romaine)

La colonnade du portique du dernier étage domine la Cavea, elle est en bonne partie celle d'origine, c'est un des seules à subsister dans les théâtres Romains de la Gaule. Un Velum, voile qui donnait de l'ombre aux spectateurs, prenait appui sur la partie supérieure du portique.
Les trois gradins du bas étaient destinés à recevoir des sièges mobiles, une barrière de pierre les séparant des autres. Ceux-ci étaient divisés en cinq par des escaliers aboutissant à l'Orchestre (en bas, au centre), les gradins étaient accessibles par des Vomitoires (visibles sur la photo ci-contre) amenant les spectateurs à partir de galeries intérieures.
La scène a été creusée dans le roc, ce qui permet d'observer dans les fosses (cf photo ci-dessous) les restes des machineries pour le mouvement du rideau. Ce rideau faisait 37 mètres de largeur et il était baissé au début du spectacle et relevé à la fin. Le mur de scène faisait 28 mètres de hauteur, au même niveau que le haut du portique de la Cavea. C'est dans les fosses qu'ont été retrouvées plusieurs statues qui sont maintenant exposées au Musée.
La Fosse sous la scène
La Fosse sous la scène du Théâtre de Vaison la Romaine


Le théâtre de Vaison la Romaine, les théâtres romains de la Vallée du Rhône

de Joseph Sautel --    ISBN : B0039JRADO








Le Quartier de la Villasse

Les fouilles archéologiques se sont développées dans le Quartier de la Villasse à partir de 1924. Différentes constructions ont été identifiées dans ce quartier, qui n'est distant du Quartier de Puymin que d'une centaine de mètres. D'abord les Thermes du centre, de nombreuses boutiques, et des maisons de notables: la Maison du Buste en Argent et la Maison du Dauphin.



Vaison la Romaine: élément des Thermes du centre

Les Thermes du centre

Les Thermes du centre sont les plus anciens des établissements thermaux de la ville, ils ont été construits autour de 10-20 après J-C. Ouverts au public, les thermes permettent d'aller aux bains, de faire des exercices physiques mais aussi de se cultiver. Elles comportaient différentes salles: frigidarium (salle froide), tepidarium (salle tiède) et caldarium (salle chaude). Les deux dernières étaient chauffées grâce à un hypocauste. Un palestre permettait de faire des exercices avec en outre une piscine, l'ensemble possèdait même des latrines.
Un élément de la salle thermale est toujours bien visible (cf photo ci-contre), des vestiges se situent toujours sous la Poste et sous la place J Sautel.

A la fin du Ier siècle de notre ère, sans doute parce qu'ils étaient devenus trop petits, les thermes du centre n'ont plus été publiques, ils ont été intégrés dans la Maison du Buste en Argent et remplacés par d'autres établissements dont les Thermes du Nord.

                              Vaison la Romaine: élément des Thermes du centre
 


Vaison la Romaine: la rue des boutiques

La rue des Boutiques

Cette rue permet de bien illustrer l'urbanisme de Vasio à cette époque. La chaussée est composée de grandes dalles qui pouvait supporter les transports de charges lourdes. La rue des boutiques est équipée d'un égout implanté sous le trottoir. Côté Est la rue donne sur les Thermes du centre.

La photo ci-contre montre aussi les cases des commerces du rez-de-chaussée. L'entrée de la Maison du Buste en Argent se situe entre deux des boutiques de cette rue.

Sur le côté Ouest de la rue, la photo ci-dessous montre bien les colonnes qui supportait une allée couverte permettant aux piétons de circuler à l'abri des intempéries.


 
Colonnes supportant l'abri du côté Ouest de la rue des boutiques
Colonnes supportant l'abri du côté Ouest de la rue des boutiques



La Maison du Buste en Argent

Le Buste en ArgentLa Maison du Buste en Argent
Le Buste en Argent       et       la Maison Buste en Argent

Le nom de cette maison provient de la découverte sur ce site d'un Buste en Argent dont la qualité est remarquable, il est maintenant présenté au Musée.
Cette maison est trés vaste, outre la résidence elle-même, elle comporte un ensemble thermal et un grand jardin. Sa superficie au sol est de l'ordre de 5000 m2, ce qui est considérable pour une demeure urbaine. C'est en tout cas la maison la plus importante dégagée à Vaison la Romaine.
Les pièces à vivre donnaient sur la rue des boutiques, d'abord le vestibule puis un petit péristyle et une salle qui devait être le bureau du maître. La photo ci-dessus permet d'appréhender l'organisation des pièces autour d'un jardin à portiques bien visible en haut à droite. La maison possèdait aussi des pièces de service dont en particulier une cuisine et ses réserves.
Elle possèdait un jardin d'agrément entouré d'un portique, il occupait une surface de 2000 m2. Ce jardin était auparavant l'emplacement d'un Palestre (terrain d'entrainement sportif) qui faisait partie des Thermes du centre.



La Maison du Dauphin

Le nom vient de la découverte dans cette maison d'une sculpture en marbre représentant un dauphin chevauché par un cupidon. Trois états de cette maison ont pu être identifiés. Vers 30 av J-C, c'est une exploitation agricole qui occupe une superficie de 1400 m2. Le bâtiment est remanié autour de 10-20 aprés J-C avec l'intégration des thermes qui étaient séparés de la maison auparavant. Une modification plus substantielle est réalisée à la fin du Ier siècle, elle est agrandie et embellie et exploite l'ouverture d'une voie urbaine sur son côté Ouest, son entrée principale est désormais de ce côté. Elle occupe alors une superficie de 2700 m2 dont les deux tiers pour l'habitation. Dans sa partie Sud, un jardin possèdait un bassin aménagé en vivier.


Fouilles de la maison au Dauphin : Recherches sur la romanisation de Vaison-la-Romaine

(1998) de Christian Goudineau --    ISBN : 2222022681




Les Thermes du Nord

Les Thermes du Nord se situent à 250 mètres au Nord du Théâtre antique, c'est à dire à la limite de la ville Gallo-Romaine. C'est l'établissement de bains le mieux connu de Vaison.
Ces thermes ont été créés au milieu du Ier siècle aprés J-C, ils sont agrandis vers la fin du siècle puis modifiés au cours du IIème siècle. Ils fonctionnent jusqu'à la fin du IIIème siècle et sont détruits peu aprés l'année 285. Le site sert alors de carrière de pierres pour les constructions voisines puis se retrouve enfoui dans le sol. Il est redécouvert en 1838 et remis en valeur au XXème siècle.
L'établissement a la forme d'un carré de 35 mètres de côté, avec un palestre faisant 64 mètres sur 90 mètres. On a retrouvé les différentes pièces composants les thermes: apodyterium (vestiaires), tepidarium (salle tiède), caldarium (salle chaude), frigidarium (salle froide) et piscines.




Le Pont Romain sur l'Ouvèze

Le Pont Romain sur l'Ouvèze
Le Pont Romain sur l'Ouvèze

Le Pont Romain a survécu à prés de 2000 ans d'histoire et de catastrophes naturelles, en particulier aux crues du 21 aout 1610 et du 22 septembre 1992. Il franchit l'Ouvèze par une arche unique de 17 mètres de long et 9 mètres de large, il s'élève à plus de 10 mètres au-dessus de la rivière. C'est le plus large des ponts Gallo-Romains subsistant en France, il a une caractèristique originale: sa voûte est ellipsoïdale.

L'Ouvèze
La rivière l'Ouvèze est longue de 85 kilomètres, son débit actuel est faible mais peut varier de manière brusque. Ce n'était pas ainsi à l'époque Gallo-Romaine puisque l'on a retrouvé la trace de quais et l'existence de corporations de navigateurs, la rivière était donc navigable.




Trogue-Pompée

Trogue-Pompée est un Historien, habitant de Vaison, qui vivait à l'époque de l'Empereur Auguste. Il a écrit une histoire universelle du monde Grec, les Histoires Philippiques. Elles avaient été rédigée en latin et racontaient l'histoire de la Grèce et de l'univers pour que les hauts faits des Grecs pussent se lire en notre langue comme les nôtre peuvent se lire en grec (préface de l'historien Justin). C'était une oeuvre gigantesque par l'ampleur du sujet traité.
Elle est malheureusement perdue mais elle a servi de base à un écrivain postérieur dont l'oeuvre nous est parvenue, Justin.
La ville de Vaison honore Trogue-Pompée en ayant donné son nom à une des rues du centre ville.



Guides et Cartes pour découvrir la France

Cartes Routières     Guides Touristiques     Tous les Guides Bleus     Guides des Randonnées Pédestres

Carte au 1/25000ème :   Cartes Série Bleue de l'IGN       Cartes Série Top 25 l'IGN

Consultez la Librairie de FranceBalade



Visitez:  Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins

Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine

L'Italie   Les Alpes Italiennes   Rome Antique   Venise   Grand Canal de Venise   Florence   La Toscane

Gènes, la Ligurie    Riviera du Ponant    Riviera du Levant    Cinque Terre    La Spezia

Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc



Le Moyen-Age

La ville médiévale de Vaison la Romaine
La ville médiévale de Vaison la Romaine
La ville médiévale de Vaison la Romaine
A partir de la ville moderne (également site de la ville antique), on accède à la ville médiévale par le Pont Romain.

Cette ville médiévale est caractèristique, elle est dotée de nombreuses petites places, fontaines et hotels particuliers. Les monuments les plus significatifs en sont le Chateau-fort, l'ancienne Cathédrale Notre-Dame de Nazareth et la Chapelle Saint Quenin.
 


Le Château-fort et la Haute-Ville

Vaison: Chateau-fort et ville médiévale
Vaison: le Chateau-fort et la ville médiévale

Le Château féodal de Vaison domine la ville et attire le regard, à ses pieds se développe la cité médiévale appelée la Haute-Ville.
Lors du partage de la Provence, au XIIème siècle, Vaison se retrouve dans le domaine des Comtes de Toulouse qui y font édifier un château-fort. Les restes de ce château sont assez délabrés, il comporte trois corps de bâtiments répartis autour d'une cour intérieure et un grand Donjon qui fait plus de 20 mètres de hauteur.

La Haute-Ville s'est constituée par le mouvement de la population recherchant la sécurité offerte par le château-fort en particulier au moment de la Guerre de Cent Ans et même plus tard, au XVIème siècle, au moment des Guerres de Religion. Elle est protègée par une double enceinte et comporte de nombreuses ruelles aux noms évocateurs: rue des Fromagers, rue des Fours, ....
La Haute-Ville a été construite en réutilisant de nombreuses pierres extraites des monuments romains (sculptures, chapiteaux, colonnes, ...). Comme édifices intéressants, on peut citer: la Maison du Prévôt, l'Hôtel du Marquis de Taulignan, le Palais Episcopal et l'ancien Presbytère, l'Hôtel du Beffroi (XVIème siècle), la Chapelle des Pénitents blancs (XVIIème siècle). Une cathédrale, qui a remplacé quelque temps celle de la ville basse, a été construite en 1464 à l'initiative de Pons de Sade, évêque de Vaison.



La Cathédrale de Vaison la Romaine

La Cathédrale Notre-Dame de Nazareth

Le quartier chrétien de Vaison a son origine au IIème siècle, il est probable que la cathédrale a été installée au coeur de ce quartier.

Cette église a été construite initialement au VIème siècle, elle est ruinée par les incursions des barbares et des sarrazins puis reconstruite du XI au XIIIème siècle.
C'est un édifice de style Roman, les murs sont épais avec des contreforts importants et le clocher est massif (cf photo ci-contre). Le chevet se compose d'une abside avec deux absidioles. Dans les fondations, on retrouve des pierres issues des monuments antiques (chapiteaux, colonnes, ...).

Le Cloître est des XI et XIIèmes siècles, il se situe sur le côté Nord de la cathédrale. Il comporte quatre galeries qui entourent une cour intérieure. Le cloître desservait les salles réservées aux chanoines du chapître.


La Cathédrale Notre-Dame de Nazareth, le Chevet




 

Histoire-guide de la cathédrale et du diocèse de Vaison-la-Romaine

(1998) de Joseph Robert --    ISBN : B00175VC5E



La Chapelle Saint Quenin

La Chapelle Saint Quenin

Saint Quenin est un évêque de Vaison qui a officié de 556 à 578, il a été canonisé en 1205, il est le patron de la ville.
La chapelle qui lui est dédiée date de la seconde moitié du XIIème siècle. Elle se situe à quelquesc centaines de mètres au Nord de la cathédrale, sur une petite hauteur en bordure de l'agglomération antique, à un endroit où se trouvait un cimetière.

L'abside est triangulaire ce qui est rare et original. La nef et la façade ont été reconstruites au XVII et XVIIIème siècles, on y trouve aussi d'intéressantes sculptures de personnages.

La Chapelle Saint Quenin

 








Une rue piétonne de Vaison la Romaine

Vaison la Romaine maintenant

Vaison la Romaine est maintenant une cité touristique appréciée et de première importance. Elle présente tous les attraits d'une ville provençale avec ses places ombragées par des platanes, ce qui ajoute à son intéret en complément des ses monuments et attractions.

En été elle accueille de nombreuses manifestations culturelles et artistiques, on peut citer le Festival de la Danse qui se tient dans le Théâtre antique et les Choralies qui ont lieu tous les trois ans. L'automne est également une saison propice pour de nombreux festivals.

La ville comporte une douzaine de villages caractèristiques situés dans la montagne ou les garrigues.

Des circuits permettent de découvrir la région alentour avec en particulier les Dentelles de Montmirail, sculptées dans la pierre par l'érosion, et l'incontournable Mont Ventoux.

 


Le Mont Ventoux

Le Mont Ventoux s'élève à une altitude de 1907 mètres, il se situe à une trentaine de kilomètres à l'Est de Vaison la Romaine. La photo ci-dessous montre le sommet du Mont Ventoux et son caractère aride et désolé, comme son nom l'indique les vents au sommet sont forts et parfois même violents.

Le sommet du Mont Ventoux
Le sommet du Mont Ventoux

Panorama à partir du sommet du Mont Ventoux vers l'Ouest Pétrarque est venu en 1336 au Mont Ventoux et il l'a célèbré dans ses écrits. La route d'accés au sommet a été ouverte en 1885, elle a eu un impact important sur le tourisme et la vie éconnomique de la région.
Le Mont ventoux est devenu un haut lieu du Tour de France qui se déroule chaque année au mois de juillet. Les coureurs escaladent la montagne à partir d'un des trois routes possibles pour atteindre le sommet. Du côté de Vaison la Romaine, la pente fait environ 10% (ce qui est considérable) sur une vingtaine de kilomètres.
Dans le sillage de champions, de nombreux cyclistes se retrouvent pour faire, eux aussi, l'escalade du Ventoux. Il faut être réaliste, certains d'entre eux terminent à pied ou même s'arrêtent en cours de route.
La photo ci-contre présente le panorama que l'on découvre vers l'Ouest à partir du sommet du Mont Ventoux.

 








Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    



 Votre Hotel en France       Votre Hotel en Italie       Votre Hotel dans les Alpes     Hotels des autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague