Rois de France en Val de Loire

Vous etes ICI : Accueil > France > Histoire de France > Rois de France en Val de Loire (1) 
 
Au début du XVème siècle la Dynastie Capétienne, qui règne depuis 400 ans sur la France, est au bord du gouffre. Le Plantagenêt Henri V d'Angleterre remporte la victoire d'Azincourt en 1415 et ajoute tout le Nord du pays à ses anciennes possessions du Sud (Guyenne, Gascogne, ...).
 
Le Traité de Troyes, le 21 mai 1420, organise la succession du roi de France Charles VI, à la mort de ce dernier Henri V (ou son successeur) deviendra roi de France.
 
Le fils de Charles VI, le Dauphin (futur Charles VII), se réfugie à Bourges avec un noyau de fidèles. Il engage la lente reconquete de l'héritage de ses ancêtres. La situation est bloquée jusqu'à l'apparition de Jeanne d'Arc qui, en 1429, oblige les Anglais à lever le siège d'Orléans.
 
A partir de là Charles reprend petit à petit le territoire Francais. Il est d'abord couronné à Reims puis, vingt ans plus tard en 1453, la bataille de Castillon met le point final à la présence des Anglais en France.
 
Paris a assumé complètement son role de capitale de la France Anglaise et Charles VII ne peut s'y sentir en sécurité, par contre les seigneurs et populations du Val de Loire lui sont en général restés fidèles. C'est pourquoi même après la reconquête les rois de France restent en Val de Loire.
 
Louis XI en particulier s'installe en permanence dans le château du Plessis près de Tours.
 
A nouveau au moment des Guerres de Religion Paris trahit les rois Capétiens en s'engageant à fond dans la Ligue avec les Guise et Philippe II d'Espagne. C'est dans le Val de Loire que le roi Henri III se trouve en sécurité.
 
Ce n'est qu'après de deux siècles, c'est à dire avec l'arrivée d'Henri IV sur le trone de France, que les rois et la Cour quitteront les bords de la Loire pour ceux de la Seine et que Paris redevient réellement la capitale du pays.
 
 
Charles VII     Louis XI     Charles VIII     Louis XII     Francois I
 
Henri II     Catherine de Médicis     Francois II     Charles IX     Henri III
 

 
Les premiers rois Capétiens
 
Hugues Capet       Robert II le Pieux       Henri I       Philippe I       Louis VI le Gros       Louis VII
 
Philippe II Auguste     Louis VIII le Lion     Blanche de Castille     Saint Louis    
 
Philippe III le Hardi     Philippe IV le Bel     Louis X le Hutin     Philippe V le Long     Charles IV le Bel
 
Les Valois pendant la Guerre de Cent Ans
 
Philippe VI     Jean II le Bon     Charles V     Charles VI     Charles VII
 


     Avec Google




Hotel en France     Hotel dans les Alpes     Hotel en Italie     Hotel en Europe     Hotel en Espagne    Autres Pays
Régions de France : Île de France  Alsace  Aquitaine  Auvergne  Bourgogne  Bretagne  Champagne - Ardennes  Centre
Franche-Comté   Languedoc-Roussillon   Limousin   Lorraine   Midi-Pyrénées   Nord - Pas-de -Calais   Normandie  
Pays de la Loire   Poitou-Charentes   Provence - Alpes - Côte d'Azur   Rhône-Alpes








Charles VII, Roi de France
 

Charles VII (1422-1461)

Charles VII est né en 1403, c'est le fils de Charles VI et d'Isabeau de Bavière, il épouse Marie d'Anjou en 1422, la fille de Louis d'Anjou et de Yolande d'Aragon.
 
Il est couronné une première fois à Poitiers en 1422 mais il n'est reconnu que par le parti Armagnac.
 
En effet, en 1422 deux hommes portent le titre de roi de France. Le plus important est sans conteste Henri VI, roi d'Angleterre, qui domine le Nord de la France ainsi que les anciens biens patrimoniaux des Plantagenêts en Aquitaine.
 
L'autre est Charles VII le fils de l'ancien roi Capétien Charles VI et d'Isabeau de Bavière. Il n'a de tutelle réelle que sur les pays du Val de Loire et du Centre de la France. La partie Est de la France est alors sous la domination du duc de Bourgogne, lui aussi d'origine Capétienne.
 
Une veille rengaine du Val de Loire rappelle cette situation:     Mais que reste t'il à notre Dauphin si gentil : Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme, Vendôme, ...  
 
 
Les Anglais, sous la conduite du régent le duc de Bedford et frère d'Henri V, entreprennent de réduire le Dauphin (futur Charles VII) en s'attaquant à Orléans en 1428.
 
Cette ville est sauvée grace à l'intervention de Jeanne d'Arc qui a rencontré et convaincu le roi à Chinon. Celle-ci conduit alors le Dauphin à Reims où il est sacré roi le 17 juillet 1429.
 
En signant le Traité d'Arras le 21 septembre 1435 le duc de Bourgogne se réconcilie avec Charles VII et le 13 avril 1436, Paris (la Bourguignone) ouvre ses portes au troupes du roi. Charles VII se rend à Paris plus d'un an après le 12 novembre 1437.
 
A l'issue d'une assemblée des évêques Francais en mai 1438, Charles VII promulgue la Pragmatique Sanction de Bourges qui établit une Eglise Gallicane à distance de l'emprise du Pape.
 
Charles VII réforme l'armée royale et grâce aux frères Bureau développe l'artillerie, c'est une des clefs de ses succés militaires. Il réduit aussi les armées seigneuriales mais ce n'est pas sans difficulté.
En 1440, Charles VII est confronté à une révolte des grands seigneurs, la Praguerie, son fils et héritier Louis s'y associe, il est pardonné et obtient le gouvernement du Dauphiné.
 
La victoire de Formigny le 15 avril 1450 permet au roi de France de recouvrer la Normandie et celle de Castillon le 17 juillet 1453 de finaliser son action en reprenant la Guyenne. A cette date seule la ville de Calais et le comté de Guines continuent à appartenir au roi d'Angleterre.
 
En 1455, le Dauphin Louis se révolte à nouveau, il doit fuir devant l'armée royale et se réfugie à la Cour de Philippe le Bon duc de Bourgogne.
 
Charles VII a vécu le plus souvent dans la région du Val de Loire, en particulier à Chinon et à Loches en compagnie d'Agnès Sorel, la première Maitresse officielle d'un roi de France.
 
En savoir plus sur Charles VII et la Guerre de Cent Ans
 


      Charles VII     (3 mai 2001) -- de Philippe Erlanger -- Relié  -  ISBN : 226201762X
Charles VII est né en 1403, au tout début du XVème siècle. Les drames du siècle précedent sont toujours là: guerres; épidémies, famines. La France est en pleine guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons et après Azincourt (1415), une grande partie du territoire est sous controle des Rois Plantagenets d'Angleterre.
C'est dans ce contexte difficile que Charles VII, le Dauphin et Roi de Bourges, arrive à faire face à ses ennemis. Replié sur la Loire (Loches, Chinon et Tours), il engage la reconquete et recoit, en 1429, le soutien providentiel de Jeanne d'Arc. Après la libération d'Orléans, le sacre à Reims, c'est au tour de Paris d'etre repris en 1436. Dans les vingt ans qui suivent toute la France est reconquise. En meme temps Charles VII réorganise le Royaume et à sa mort, en 1461, il laisse à son fils Louis XI une des principales puissances Européennes.



Voici un film sur Jeanne d'Arc, il est présenté sur un DVD.

Jeanne d'Arc   (19 septembre 2000)   le film de Luc Besson -- DVD

Jeanne d'Arc est une des grandes héroines de l'Histoire de France. Elle Libère Orléans assiègé par les Anglais en 1429 puis fait sacrer Charles VII Roi de France à Reims. Faite prisonnière elles est brulée par les Anglais à Rouen en 1431. Ce film raconte sa vie et son épopée.




Louis XI, roi de France
 

Louis XI (1461-1483)

Louis XI est né en 1423, c'est le fils de Charles VII et de Marie d'Anjou. Il a épousé Marguerite d'Ecosse en 1436 puis Charlotte de Savoie en 1451.
 
Louis XI est agé de 38 ans à la mort de son père et en tant que Dauphin il lui a créé beaucoup de difficultés. Il est couronné à Reims le 15 aout 1461 en présence de son protecteur Philippe le Bon duc de Bourgogne.
 
Dès le 24 septembre de cette même année, Louis XI est en Touraine d'où il se met à gouverner la France. Il est aidé par des conseillers de petite noblesse comme Olivier le Daim et Philippe de Commynes.
 
Il abolit rapidement la Pragmatique Sanction de Bourges et révoque la plupart des conseillers de son père. En mai 1462 il signe le Traité de Bayonne qui lui permet de récupérer la Cerdagne et le Roussillon. Mais il est vite confronté au mécontentement des grands seigneurs du royaume.
 
La Ligue du Bien Public
Le roi cherche à augmenter sa tutelle sur le pays ce que les grands seigneurs acceptent mal. Louis XI réunit une assemblée à Tours en décembre 1464 pour faire une conciliation, sans succés.
 
Au début de 1465, une Ligue Féodale se constitue contre lui, la Ligue du Bien Public, elle est dirigée par son frère Charles duc de Berry, par Charles comte de Charolais (bientôt duc de Bourgogne) et le duc de Bretagne. A part René d'Anjou et Gaston IV de Foix, elle comprend la plupart des grands vassaux.
 
En juillet 1465 les Ligueurs se regroupent à Montlhéry avec une importante armée qui s'oppose à l'armée royale, l'issue de la bataille tourne en faveur des révoltés.
 
Le roi est obligé de composer et il accepte le Traité de Conflans-Sainte Honorine du 5 octobre 1465 qui accorde d'importants avantages aux chefs ligueurs, ainsi Charles de Berry obtient en plus la Normandie, etc.
 
Le roi reprend en main la situation progressivement, ainsi il récupère la Normandie dès 1466 et arrive à un accord lors des Etats Généraux de Tours en avril 1468. Seul Charles le Téméraire, duc de Bougogne, reste un opposant déterminé.
 
L'Affaire de Péronne
En octobre 1468 le roi Louis XI est retenu prisonnier par Charles le Téméraire lors de l'entrevue de Péronne. Louis est obligé de signer un traité qu'il s'empresse de dénoncer une fois libre le 2 novembre 1468. C'est en novembre 1470 qu'il réunit à Tours une assemblée de seigneurs et évêques qui déclarent nul le Traité de Péronne.
 
Le 29 aout 1475 il signe avec Edouard IV roi d'Angleterre la Trève de Picquigny qui lui permet d'isoler Charles le Téméraire. Celui ci signe alors le 13 septembre 1475 la Trève de Soloeuvre prévue pour durer 9 ans.
 
Charles le Téméraire est vaincu par les Suisses à Granson et Morat en 1476 et il est tué en faisant le siège de Nancy le 5 janvier 1477.
 
La Succession de Charles le Téméraire
Louis XI s'empare alors du duché et du comté de Bourgogne, de la Picardie aux dépens de la fille et héritière de Charles le Téméraire, Marie de Bourgogne.
 
Cette dernière appelle à son secours et épouse le 17 aout 1477 Maximilien de Habsbourg, le fils de l'Empereur d'Allemagne.
 
Au Traité d'Arras signé le 23 décembre 1482, Louis XI parvient à conserver le duché de Bourgogne et la Picardie.
 
Louis XI a vécu et gouverné à partir de son Chateau du Plessis près de Tours. Son oeuvre est considérable, il a centralisé et réorganisé l'administration du royaume. A sa mort le royaume est un Etat puissant et riche, les caisses du Trésor sont bien garnies.
 
Il est mort le 30 aout 1483 et a été enterré à Notre Dame de Cléry près d'Orléans.
 
   
Gravure montrant l'ancien château                           Château de Plessis les Tours                           Château actuel                    
 
Le chateau actuel n'est qu'une petite partie de batiments initiaux comme le montre la gravure ci-dessus à gauche.
 


      Louis XI     (14 novembre 1974) -- de Paul Murray Kendall -- - Broché  -  ISBN : 2213000387
Louis XI est un Roi controversé. Habile et efficace il a contribué a faire de la France un pays fort, il a atteint ses objectifs en évitant le plus possible de faire la guerre. D'un autre coté il est retors et souvent cruel.
Louis XI parvient à maitriser les grands seigneurs féodaux en les opposant les uns aux autres et en leur faisant des promesses qu'il ne tient pas. Après des moments difficiles (Péronne), il vient à bout de son grand ennemi, Charles le Téméraire duc de Bourgogne. A la mort de celui-ci il s'empare de la Bourgogne et de la Picardie. Par héritage des ducs d'Anjou il recueille l'Anjou, le Maine et la Provence et il achète le Roussillon aux Espagnols.
Installé à Tours d'où il gouverne le pays, il développe l'économie, l'agriculture, les industries et le commerce et à sa mort, en 1483, le pays est prospère.
Le livre de Paul Murray Kendall est la biographie de référence de Louis XI.



Pour vous informer ou faire des cadeaux, achetez des livres sur la France de la Renaissance et du XVIème siècle :

La France du XVIe siècle : 1483-1598 de Arlette Jouanna     Marignan : 13-14 septembre 1515 de Didier Le Fur

Un prince de la Renaissance François I et son royaume de RJ Knecht

Mémoires du règne de François 1er. Tome 1 (1513-1524) de Martin du Bellay

Mémoires du règne de François Ier : Tome 2, La politique universelle de Charles Quint de Martin du Bellay

Bayard : Le chevalier sans peur et sans reproche. La trés joyeuse et trés plaisante histoire du gentil seigneur de Bayard écrite par son loyal serviteur

La cour de France au XVIe siècle de Monique Chatenet   La Renaissance (vers 1470-vers 1560) de Hugues Daussy

L'Histoire de France, tome 3 : La Renaissance de Sandro Masin     François Ier, le roi-chevalier de Sylvie Le Clech

Histoire de France, tome 2 : L'Etat royal, 1460-1610 de Emmanuel Le Roy Ladurie

Les grandes heures des cités et Châteaux de la Loire de André Castelot

Renaissance et Réforme de Jules Michelet     Renaissance Française de Ivan Cloulas, Serge Chirol

Histoire et dictionnaire de la Renaissance vers 1470-1559

Renaissance et Réforme de Jules Michelet     Royauté, Renaissance et Réforme, 1483-1559 de Janine Garrison

Histoire de France au seizième siècle, Renaissance - Réforme (Tome 7) de Jules Michelet

La Renaissance de Paul Faure, Que sais-je?

Initiation au siècle de la Renaissance 1480-1610 de Paul Delsalle-Faid'herbe


Voici d'autres livres sur   Les Rois de France     La Renaissance     Les Guerres de Religion

Consultez la Librairie de FranceBalade      Accés à la Librairie en ligne



Charles VIII, Roi de France
 

Charles VIII (1483-1498)

Charles VIII est né à Amboise en 1470, c'est le fils de Louis XI et de Charlotte de Savoie.
Il épouse d'abord Marguerite d'Autriche mais le mariage est annulé en 1493. Il épouse ensuite Anne de Bretagne le 6 décembre 1491, il en a trois fils qui sont morts en bas age. Ce mariage est la première étape du rattachement de la Bretagne à la France.
 
Charles n'a que 13 ans lors de la mort de son père et c'est sa soeur ainée (elle n'a que 23 ans) Anne de Beaujeu qui assure la régence du Royaume, elle est aidée par son mari Pierre de Bourbon sire de Beaujeu.
 
Anne de Beaujeu se trouve très vite en conflit avec Louis duc d'Orléans, elle convoque les Etats Généraux à Tours le 15 janvier 1484 et elle réussit à tenir le duc à l'écart du pouvoir.
 
Insatisfait le duc d'Orléans avec l'appui des autres Princes se lance en janvier 1485 dans la Guerre Folle contre les Beaujeu.
 
Elle est sans sucès, aussitot le duc d'Orléans organise une nouvelle coalition qui est vaincue le 27 juillet 1488 à Saint Aubin du Cormier par Louis de la Trémoille. Louis d'Orléans est fait prisonnier.
 
Un des enjeux de ces luttes est en fait l'héritière de la Bretagne, la jeune duchesse Anne qui épouse finalement Charles VIII en 1491.
 
Entrée de Charles VIII à Naples
 
En 1492 Charles VIII s'émancipe de la tutelle des Beaujeu et prend le rênes du gouvernement.
 
Il se lance alors dans les Guerres d'Italie et plus particulièrement à la conquête de Naples qu'il revendique au titre de la succession des Anjou.
 
Afin d'avoir les mains libres il cède le Roussillon et la Cerdagne au roi Ferdinand I d'Aragon et l'Artois et la Franche-Comté à l'Empereur d'Allemagne Maximilien I de Habsbourg.
 
Charles VIII entame les Guerres d'Italie en juillet 1494. Il pénètre le 31 décembre 1494 dans Rome et force le Pape Alexandre VI Borgia à traiter avec lui.
 
Entrée du roi Charles VIII à Naples
 
En mai 1495 il est à Naples. Mais ses ennemis (le Pape, les rois de Castille et d'Aragon, le duc de Milan, Venise) forment la Ligue de Venise et Charles VIII doit rentrer en France en forcant le passage lors de la bataille de Fornoue le 5 juillet 1495.
 
Le roi traite alors avec le duc de Milan et Florence, il est de retour en France le 15 octobre 1495.
 
Il songe à de nouvelles expéditions en Italie lorsqu'il meurt le 7 avril 1498 au château d'Amboise après que sa tête eut heurté le linteau d'une porte.
 







Louis XII, roi de France
 

Louis XII (1498-1515)

Louis XII est né en 1462, c'est le fils de Charles duc d'Orléans (le Poète) et de Marie de Clèves. Il épouse d'abord Jeanne de France, la soeur du roi Charles VIII.
 
A la mort de celui-ci il hérite du royaume comme étant le parent le plus proche de l'ancien roi par les mâles. Il est sacré à Reims le 27 mai 1498.
 
Il divorce rapidement de Jeanne de France et épouse Anne de Bretagne, la veuve de Charles VIII, en 1499, ce mariage permet de conserver la Bretagne dans l'orbite de la France. C'est César Borgia, le fils du Pape Alexandre VI qui apporta à Louis XII l'acceptation du divorce et en même temps le chapeau de Cardinal pour le principal conseiller de Louis XII, Georges d'Amboise.
Après la mort d'Anne de Bretagne en 1505, Louis XII épouse Marie d'Angleterre, la fille de Henri VII.
 
Comme Charles VIII il se lance dans l'aventure Italienne, d'autant plus que par sa grand mère, Valentine Visconti, il prétend au titre de duc de Milan. Il réussit à occuper le Milanais après la victoire remportée par La Trémoille à Novare (10 avril 1500).
Son compétiteur, Ludovic Sforza, est fait prisonnier et viendra terminer ses jours dans le donjon du chateau de Loches. Louis essaie alors d'obtenir une partie du royaume de Naples, mais échoue en dépit des exploits de Bayard au pont du Garigliano.
 
Louis XII arrive à Gênes en 1507
 
Louis XII se laisse influencer par Anne de Bretagne et s'engage dans une politique d'alliance dangereuse avec l'Empereur Maximilien. Au final le projet n'aboutit pas et Claude de France la fille de Louis XII et d'Anne épouse Francois d'Angoulême, l'héritier présomptif du trône de France.
 
En 1507, le roi participe à la Ligue constituée par le Pape Jules II contre la République de Venise. Ses armées remportent la victoire d'Agnadel le 14 mai 1509.
Mais Jules II renverse bientot les alliances et constitue une nouvelle Ligue contre Louis XII cette fois. L'armée Francaise d'Italie est commandée par le neveu du roi, Gaston de Foix. Gaston bien que très jeune est un grand Général, il délivre Bologne, s'empare de Brescia puis remporte la bataille de Ravenne le 11 avril 1512 où il meurt.
 
Louis XII entre dans Genes en 1507
 
Au final les Francais doivent quitter le Milanais et meme l'Italie après leur défaite à Novare le 6 juin 1513.
Dans le même temps Henri VIII d'Angleterre et l'Empereur Maximilien se sont joints à la Ligue contre la France, ils envahissent ce pays et remportent la bataille de Guinegatte le 16 aout 1513.
 
Pourtant Louis XII arrive à traiter avec Ferdinand d'Aragon et Henri VIII d'Angleterre (Traité de Londres du 7 aout 1514) et lorsqu'il meurt le 1 janvier 1515, la situation politique de la France est à peu près rétablie.
 
Au delà de sa politique étrangère aventureuse, Louis XII a su gouverner le royaume de manière sage, bien conseillé par le le Cardinal Georges d'Amboise et Florimond Robertet. Le roi est populaire et se voit décerner le titre de Père du Peuple par les Etats Généraux.
 



Louis XII, père du peuple
(1986) -- de Bernard Quilliet -- - Broché  -  ISBN : 2213018774

Louis XII devient roi de France à la suite de Charles VIII. Il épouse sa veuve Anne de Bretagne pour préserver la réunion de la Bretagne à la France. Il succombe au mirage Italien et part en guerre pour reprendre le duché de Milan qui a appartenu à sa grand mère. Il en fait la conquete grace à Bayard et Gaston de Foix, mais il ne peut s'y maintenir.
Sous son règne la Renaissance poursuit son épanouissement, Louis XII fait reconstruire le Chateau de Blois.








Francois Ier, roi de France
 

Francois I (1515-1547)

A la mort de Louis XII le duc Francois d'Angoulême est le plus proche cousin par les mâles de l'ancien roi, il lui succède sans difficulté.
 
François est né en 1494, il est sacré à Reims le 25 janvier 1515, il a donc à peine 21 ans lors de son avènement.
 
Il est le fils de Charles d'Angouleme et de Louise de Savoie. Il épouse en premières noces la fille de Louis XII, Claude de France, le 8 mai 1514. Il en a un fils, le roi Henri II.
 
Plus tard, il épouse en secondes noces Eléonore d'Autriche dont il n'aura pas d'enfants.
 
Au début de son règne il nomme Charles de Bourbon Connétable et Antoine Duprat Chancelier.
 
Les Guerres d'Italie
Comme ses deux prédécesseurs sa principale préoccupation initiale est l'Italie et il organise rapidement des expéditions militaires contre les Etats de ce pays.
 
Il commence par la reconquête du Milanais. Il traverse les Alpes en aout 1515, s'empare de Turin et Novare et remporte les 13 et 14 septembre 1515 la bataille de Marignan près de Milan. Cette victoire lui permet de signer le 13 aout 1516 le traité de Noyon avec Charles Quint successeur désigné de l'Empereur d'Allemagne, Francois Ier conserve le Milanais mais renonce à ses prétentions sur le royaume de Naples.
 
Le 29 novembre 1516 à Fribourg, il signe une Paix Pertuelle avec les Suisses (ce traité est toujours en vigueur).
 
Le roi Francois Ier
 
Le roi aplanit également les relations difficiles avec l'Eglise en signant le Concordat de Bologne le 18 aout 1517 avec le Pape Léon X, le 12 décembre ce Concordat est approuvé par le Concile de Latran, il restera en vigueur jusqu'en 1790. Le roi conserve le contrôle sur les nominations du haut Clergé Francais.
 
Le 28 juin 1519, Charles Quint, déjà roi d'Espagne et maitre des Pays-Bas, devient Empereur d'Allemagne, le royaume de France est encerclé.
 
Francois Ier recherche alors (sans succès) l'alliance du roi d'Angleterre Henri VIII, il l'accueille de manière fastueuse du 7 au 24 juin 1519 au Camp du Drap d'or.
 
La Guerre avec Charles Quint commence en mars 1521. Les Francais défendent Mézières en septembre 1521, mais ils sont battus le 29 avril 1522 à La Bicoque, à cela se rajoute la trahison du Connétable de Bourbon qui rejoint l'Empereur.
Le roi perd alors le Milanais et Gênes, pourtant il parvient à reconquerir le Milanais en octobre 1524. La décision est faite lors de la bataille de Pavie le 24 février 1525, l'armée francaise est battue et ses principaux chefs morts (La Trémoille, La Palice, Bonnivet).
En outre Francois Ier est fait prisonnier et emmené en captivité à Madrid.
Le 14 janvier 1526 il accepte un traité qui cède la Bourgogne et d'autres provinces à Charles Quint. Francois Ier est libéré le 17 mars 1526. Le Parlement de Paris déclare le traité nul et la guerre reprend aussitot.
 
Le 22 mai 1526, la France, le Pape et plusieurs villes Italiennes constituent la Ligue de Cognac qui est destinée à contrer l'Empereur Charles-Quint. Celui-ci envahit l'Italie et le Connétable de Bourbon saccage Rome le 5 mai 1527.
L'armée Francaise, conduite par Lautrec, échoue en Italie. Marguerite d'Autriche et Louise de Savoie (la mère de Francois I) négocient la Paix des Dames qui est signée le 3 aout 1529 à Cambrai. Le roi de France garde la Bourgogne et récupère ses fils qui étaient toujours otages.
 
Pourtant la reprise de la guerre est inéluctable. Cette fois Francois Ier s'allie en 1532 aux Princes Allemands Luthériens qui viennent de former la Ligue de Smalkade contre Charles-Quint. Il conclut aussi un traité d'alliance avec Henri VIII d'Angleterre à Boulogne le 20 octobre 1532 et surtout ensuite avec le Sultan Ottoman Soliman le Magnifique qui est une menace permanente contre l'Autriche par l'Est.
 
La guerre est effective au début de 1536. Francois Ier reprend la Bresse, le Bugey et le Pièmont, le duc de Montmorency s'empare de la Provence. La Trève de Nice conclue le 17 juin 1538 suspend la guerre.
Elle reprend en 1543, cette fois Charles-Quint est allié à Henri VIII. Le comte d'Enghien remporte sur les Impériaux la bataille de Cérisoles le 14 avril 1544, ceci n'empeche pas Charles-Quint d'envahir la Champagne et d'atteindre Chateau-Thierry, tandis qu'Henri VIII penètre en Picardie.
Finalement une paix est établie par le Traité de Crépy en Laonnais le 18 septembre 1544. Le roi de France renonce à ses droits sur l'Artois, le Piémont et la Savoie, l'Empereur reconnait que la Bourgogne est Francaise. En outre les deux rois s'engagent à lutter contre les Turcs. Francois Ier signe, le 7 juin 1546, le Traité d'Ardres avec Henri VIII d'Angleterre qui cède Boulogne contre une somme d'argent.
 
Les Protestants et les Vaudois
Sur le plan intérieur Francois est confronté au développement du Protestantisme. Sa propre soeur, Marguerite de Navarre, est favorable à la Religion Réformée et le roi reste sur la réserve.
C'est l'Affaire des Placards, un libelle contre la messe diffusé dans la nuit du 17 au 18 octobre 1534 jusque sur la porte de la chambre du roi à Amboise, qui l'amène à prendre position contre les Protestants et à les poursuivre. Il promulgue ensuite l'amnistie de Coucy le 16 juillet 1535, mais les persécutions contre les Protestants reprennent plus tard.
 
La fin du règne de François Ier est entaché par le massacre, en 1545, des hérétiques Vaudois (de l'ordre de 3000 tués).
 
Le Gouvernement royal
L'organisation du gouvernement s'améliore sous Francois Ier, il crée le Conseil des Affaires et le Grand Conseil pour l'assister et même s'il ne convoque pas d'Etats Généraux, il se sert du Parlement de Paris pour faire approuver sa politique. Il moralise les Finances Publiques et fait condamner et pendre le Superintendant Semblancay le 11 aout 1527.
 
Le Trésor de l'Epargne est créé, il s'installe au Louvre à Paris, son rôle est de centraliser toutes les recettes de l'Etat. D'un autre coté il développe la vénalité des Offices pour alimenter les caisses de l'Etat.
 
L'Edit de Villers-Cotteret, en 1537, fait que les actes officiels sont désormais rédigés en Français et non plus en Latin.
 
François Ier et les Arts
François Ier doit en bonne part sa célébrité au fait qu'il a favorisé les Arts et les artistes, il s'est comporté en mécène. En 1530 il crée un collège qui va devenir le Collège de France.
 
Il réussit à faire venir Léonard de Vinci en France, il y réside à Amboise. Il aide Pierre de Ronsard, Clément Marot, Guillaume Budé et Benvenuto Cellini et bien d'autres artistes et écrivains.
 
François Ier est à l'origine de plusieurs Châteaux de la Loire en particulier de Chambord, des châteaux de Fontainebleau et de Saint Germain en Laye dans la région Parisienne et aussi de la transformation du Palais du Louvre à Paris.
 


Les successeurs de Francois I


Henri II     Catherine de Médicis     Francois II     Charles IX     Henri III




Francois I   Le Roi Chevalier
(1999) -- de S Le Clech - - Broché  -  ISBN : 2235022480

Francois I est le plus connu des rois de la famille des Valois. En effet il règne à une époque brillante, celle de la Renaissance. Les Guerres d'Italie (Marignan 1515) introduisent l'art et la culture italienne en France. Coté architecture c'est l'époque de la construction des Chateaux de la Loire. Bien que Francois I ait été confronté à des désastres (défaite de Pavie où il devient prisonnier de Charles Quint), son règne correspond à une période faste de l'histoire et de la civilisation de la France.



François Ier, 1494-1547
(novembre 1984) de Francis Hackett -- - Broché  -  ISBN : 2228136301



Voici un autre ouvrage consacré au Roi Francois I. C'est une réimpression de la première édition française publiée en 1937.








La Guerre de Cent Ans

La Guerre de Cent Ans est un conflit qui a opposé deux grandes dynasties féodales, les Plantagenets et les Capétiens pendant plus d'un siècle (1330-1450). L'enjeu en est la possession du Royaume de France.

1° période: 1330 - 1380       2° période: 1380 - 1413       3° période: 1413 - 1453









 
Pour vous informer ou faire des cadeaux, achetez des livres sur les périodes de l'Histoire de France et sur l'Italie :
 
Histoire de France   De la Préhistoire au Moyen-Age   De la Renaissance au XVIIIème   De la Révolution à nos jours
 
Les Gallo-Romains   Archéologie de la Gaule   Rois de France
 
Moyen-Age     Vie au Moyen-Age    Arts au Moyen-Age    Peinture Médiévale   Art Gothique
 
Chateaux Forts     Abbayes de France    Cathédrales Médiévales
 
La Renaissance     Chateaux de la Loire     Guerres de Religion   
 
Italie    Rome Antique    Civilisation Romaine

Consultez la Librairie de FranceBalade
 


     Avec Google



Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
Vallée de la Loire   La Touraine   Tours   Amboise   Chinon   Loches   Le Poitou   Poitou Roman   La Vienne (86)   Les Deux-Sèvres
 
Vallée de la Vienne    Vallée de l'Indre   Vallée de la Creuse     L'Indre (36)   Châteauroux   Issoudun   La Châtre   Le Blanc
 
Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    







Hotel en France     Hotel dans les Alpes     Hotel en Italie     Hotel en Europe     Hotel en Espagne    Autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague